Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Consommation et écologie

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Solb - 67 ans - Canada - créé le 13/04/2008 à 19h24
Solb
Hors ligne

Etes vous écolo.Voici un petit test pour vous aider a réfléchir sur votre consommation et votre facon de contribuer a un meilleur essort de la planete.Et aussi quelques moyens de l,améliorer.

http://www.footprint.ch/

Dans la cuisine

• On privilégie toujours le plus petit appareil de cuisson possible: le micro-ondes ou le four grille-pain plutôt que le four, par exemple. Les gros électroménagers consomment plus d'énergie.

• On remplit une bouteille d'eau qu'on garde au réfrigérateur pour éviter de faire couler l'eau du robinet jusqu'à ce qu'elle soit assez froide.

• Pour laver la vaisselle ou les fruits et légumes, on met un bouchon dans le fond de l'évier ou de l'eau dans un grand bol plutôt que de laisser couler l'eau.

• On met le lave-vaisselle en marche uniquement lorsqu'il est plein à ras bord et on fait sécher nos verres et nos assiettes à l'air libre. Cela demande moins d'eau et d'énergie.

• On évite d'ouvrir la porte du four pendant la cuisson. Cela fait fuir jusqu'à 20 % de la chaleur! On lave plutôt la fenêtre du four et on change l'ampoule au besoin.

En planifiant les repas

• Dans les lunchs, on place les sandwichs, crudités ou biscuits dans des contenants réutilisables plutôt que dans des sacs de plastique, de la pellicule de plastique ou du papier d'aluminium, et on limite notre consommation de produits préemballés (jus, yogourts, compotes, etc.).

• On mange le plus possible des aliments issus de l'agriculture biologique. Selon la loi, ceux-ci doivent être produits sans pesticides ni engrais chimiques et sans organismes génétiquement modifiés (OGM), entre autres. On commence par acheter un ou deux produits biologiques de façon régulière, puis on en ajoute à notre panier en fonction de leur disponibilité et de notre budget.

• On prépare au moins un souper végétarien par semaine. Produire de la viande demande beaucoup plus d'eau et d'énergie que faire pousser des céréales. On concocte des plats à base de légumineuses: ils sont bon marché, faciles à réaliser et souvent goûteux.

Info

Pourquoi est-il important d'économiser l'hydroélectricité, souvent qualifiée d'énergie verte? Parce que l'environnement se porte mieux s'il y a moins de barrages. En effet, entre autres dommages, ces derniers inondent les terres et modifient l'habitat des poissons. (Association canadienne de l'hydroélectricité)

Dans le salon

• On débranche les appareils électroniques ou informatiques quand on a fini de les utiliser afin de réellement les éteindre. Le mode veille est très gourmand en énergie. Pour éteindre plusieurs appareils d'un seul coup, on les branche tous sur une prise multiple munie d'un interrupteur. Aussi valable pour la chambre, le bureau ou la cuisine.

• On baisse le chauffage de quelques degrés quand on se met au lit ou quand on sort. Un thermostat programmable peut le faire automatiquement (à partir de 40 $, dans les quincailleries).

• On remplace les ampoules à incandescence par des modèles compacts fluorescents. Ceux-ci sont plus chers (environ 10 $ pour deux ampoules), mais consomment moins d'énergie et durent de 6 à 10 fois plus longtemps.

Info

• Les téléviseurs, magnétoscopes, ordinateurs et micro-ondes qui sont en mode veille ou qui affichent l'heure absorbent environ 10 % de la consommation énergétique des ménages. (Organisation de coopération et de développement économiques)

• Si tous les ménages du Québec baissent d'un degré le chauffage de leur chez-soi, la province économisera annuellement 200 millions de dollars sur sa facture d'électricité. (Hydro-Québec)

Finou - 38 ans - France métropolitaine - posté le 13/04/2008 à 19h55
Finou
Hors ligne

J'avoue que je ne suis pas écolo pour tout !!!

Le tri des poubelles, OK. La consommation d'eau, j'y fait attention ainsi que la lumière et le chauffage mais pour le reste, j'avoue que je préfère prendre ma voiture et que l'ordinateur est toujours allumé et les Tv en veille.

Enfin, c'est meiux que rien.

Finou

Finou

Solb - 67 ans - Canada - posté le 13/04/2008 à 20h05
Solb
Hors ligne

En effet c'est mieux que rien.Mais peux-tu faire plus ou tu ne sais pas comment faire pour améliorer ta planete?En voici d,autres exemples y a-t-il des gens ici qui ont d,autres idées?

Au jardin

• On préfère les engrais naturels aux engrais de synthèse ou chimiques. Ces derniers sont plus solubles et s'écoulent souvent dès la première pluie. Cela pollue les cours d'eau, d'autant plus qu'on doit en utiliser davantage.

• On arrose le soir, quand le soleil n'évapore plus l'eau.

• On investit dans un récupérateur de pluie pour arroser notre jardin. Ces grands barils se placent sous la gouttière et on y visse le tuyau d'arrosage (environ 50 $, dans certains centres-jardins).

• On fait composter nos feuilles mortes. Enfouies dans un dépotoir, elles dégagent des biogaz qui contribuent au réchauffement de la planète. On appelle notre arrondissement ou notre municipalité pour savoir si la ville prévoit une collecte des feuilles à domicile. Sinon, on demande où on peut aller les porter.

• On laisse le gazon coupé sur notre terrain. Il agit comme un engrais naturel, protège le sol de la sécheresse et... soulage les sites d'enfouissement.

• On se met au compostage. Les matières putrescibles comme les restes de fruits et de légumes dégagent elles aussi des biogaz. Si on les composte (en les empilant convenablement et en leur donnant suffisamment d'air et d'eau), ces déchets se transforment en un terreau extrêmement nourrissant pour nos plantes. Si on craint les mauvaises odeurs, il faut savoir qu'un compost bien entretenu n'est jamais nauséabond. Pour plus d'informations, on consulte les nombreux ouvrages sur le sujet ou le site Internet du Conseil canadien du compostage (www.compost.org).

Info

Un ménage canadien type produit chaque année 700 kilos (2/3 de tonne) de déchets compostables. (Greenpeace)

Au travail

• On prend l'escalier plutôt que l'ascenseur au moins une fois par jour. Cela permet d'économiser de l'électricité en plus de nous garder en forme!

• On emploie une tasse ou un verre réutilisable. Si on achète régulièrement notre café sur la route, on investit dans une tasse avec un couvercle (à partir de 10 $, entre autres dans les quincailleries et les magasins de sport).

• On propose au patron de remplacer les emballages individuels de crème et de sucre par de gros contenants.

• On utilise les deux côtés des feuilles de papier avant de les mettre à la récupération. Le verso des documents peut servir de bloc-notes ou pour les dessins des enfants.

Membre inconnu - posté le 13/04/2008 à 20h33
Désinscrit

coucou !

merci pour les infos Solb.

j'avoue ne pas être 'très' écolo non plus..

mais je fais attention à tout ce que je peux : eau, lumière, tri sélectif, je prends les transports en commun pour me rendre au travail.. et je ne jette pas par terre

Au boulot, je prends souvent les escaliers et j'ai ma tasse !

je n'arriverai pas à faire attention à tout le reste, au quotidien..

Solb - 67 ans - Canada - posté le 14/04/2008 à 02h21
Solb
Hors ligne

Bien feeclochette c'ets déja unbon départ il ne t emanque pas grand chose Tu as essayer le petit test sur le site j'ai mis adresse du site c,est vraiment intéressan t

Jacky - 80 ans - Portugal - posté le 18/04/2008 à 01h56
Jacky
Hors ligne

Je ne suis pas une "mordue de l'écolo" comme toi Solanges ! Je fais simplement le tri de mes déchets, jamais je ne jette de détritus dans la nature, j'essaie de limiter l'emploi des herbicides et ne traite chimiquement les arbres que si c'est absolument nécessaire.

Quand je fais mes courses, j'utilise des sacs en tissu pour limiter l'emploi des sacs en plastique.

Mais j'avoue que je laisse mes appareils en veilleuse, car plusieurs d'entre eux affichent l'heure et pour enregistrer des films, il me faudrait à chaque fois reconfigurer le tout, c'est trop fastidieux et, à mon avis, inutile.

Et puis, j'adore prendre ma voiture .... Il faut dire que j'habite dans un village et que ce serait quasiment impossible de me limiter aux transports en commun. Par contre, pour aller à Lisbonne, comme il y a une liaison directe par autocar express, plusieurs fois par jour, je privilégie cette solution.

Solb - 67 ans - Canada - posté le 18/04/2008 à 02h23
Solb
Hors ligne

Tu sais Jacky je ne fais pas de exces mais j,essaie d e faire mon possible pour protéger la nature et environnement .Je suis entrain de me sensibiliser en ce moment a cause du changement climatique et des répercussions que l,on subit.J'écoutais un film l'autre jour Mission sur Artique et je trouvais domage que l'on ne soit pa s plus sensibilisé que cela. Mais il y a tout de meme une limite a etre écolo parfois c,est pas toujours possible .Important a mon sens est d'en faire le plus possible et essayer de sensibiliser des gens a cette cause .Si tout le monde si met bien cela fait moins de pollutions mais on ne peut l'éliminer au complet a mon sens.Il ne faut pas virer fou non plus .Il y a un juste milieux

Jacky - 80 ans - Portugal - posté le 18/04/2008 à 11h41
Jacky
Hors ligne

Oui Solanges, c'est bien vrai. C'est comme dans toute chose, il est bon de savoir discerner et de garder une juste mesure. Un seul être ne peut changer le monde, mais on peut toujours apporter sa modeste contribution.

Les changements climatiques me laissent réfléchir et je me pose des questions ....

A l'époque, il n'y avait pas de pollution possible par l'homme évolué, et pourtant il y a eu des changements climatiques radicaux. N'est-ce pas cela qui a provoqué la disparition totale de certaines espèces ? Je crois plutôt à un changement irréversible subi par la planète à niveau cosmique.

Ai-je dit une bêtise ?

A vous tous les amis de Penpal Tradition, de répondre .....

Solb - 67 ans - Canada - posté le 20/04/2008 à 15h54
Solb
Hors ligne

Bonjoru vous tous , il parait qu'en Australie cette année on récoltera encore plus Bio?Et nous que fesons nous pour ca ?

Jacky - 80 ans - Portugal - posté le 21/04/2008 à 09h56
Jacky
Hors ligne

J'essaie de le faire à mon échelle ! Je donne ici une réponse à Solanges, pour la culture "bio". Dans mon jardin, je le fais au maximum. Mais je dois reconnaître que si je ne mets pas une barre de petits granulés pour empêcher l'accès des limaces et escargots, je peux faire une croix sur mes salades, ce sont eux qui me mangent tout ! Par contre, je ne mets aucun engrais, tout y pousse naturellement, et c'est bien bon.

En ce qui concerne les récoltes à grande échelle, le gros problème ce sont les enjeux économiques. Et, en plus, comme la vie est déjà très chère sur la planète, la majorité des gens ne sont pas disposés à payer beaucoup plus pour avoir les légumes et fruits de chaque jour.

Je ne suis pas défaitiste du tout, au contraire, je suis optimiste, mais si je pense profondément à ce sujet, je suis obligée de dire ce que je pense :

malheureusement, c'est une utopie ! C'est irréversible. Penser que toute l'industrie agro-alimentaire va se reconvertir ? C'est une affaire de capitaux !