Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Différence

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Membre inconnu - créé le 23/05/2008 à 17h51
Désinscrit

Quel regard avez vous envers les handicapés? Est-ce pour vous une difficulté de les accepter avec leur différence. En france que pensez-vous des structures qui accueillent les enfants,adultes handicapés mentaux.

Vos témoignages me seraient d'une aide considérable.

Jacky - 80 ans - Portugal - posté le 24/05/2008 à 12h47
Jacky
Hors ligne

Bonjour Stella !

J'ai moi-même dans ma famille des handicapés visuels et dans ma profession, deux de mes collègues étaient mères d'enfants handicapés, l'un moteur, l'autre mental.

Le regard que j'ai sur eux, en général ?

Pour un handicapé moteur, je me rends bien compte de tous les efforts qu'il fait lui-même pour s'intégrer complètement dans notre monde et je suis pleine d'admiration. Notre devoir est de les considérer de la même manière que les autres. Je pense que, maintenant, heureusement tout a évolué et bougé dans ce sens car il était temps ! Nous avons une actrice de cinéma naine qui est sensationnelle, des compétitions sportives de haut niveau, c'est très bien.

Ayant quitté la France depuis déjà longtemps, je ne peux parler vraiment des structures mises en place !

Pour ce qui est des handicapés mentaux, j'avoue que c'est un peu plus difficile car ils évoluent dans un monde qui nous est inconnu. Ceci nécessite un abordage qui peut être compliqué. De toute façon, j'admire (c'est le cas d'une de mes collègues) l'amour sans limite et le dévouement d'une mère et j'admire aussi tous les gens qui se sont spécialisés pour venir en aide à tous ces déficients mentaux. Ici, au Portugal, on fait un grand effort pour donner une place dans l'emploi à tous ces gens que la nature a défavorisés.

Ils sont "notre prochain", eux aussi !

Membre inconnu - posté le 24/05/2008 à 18h55
Désinscrit

bonjour stella

que dire a part qu'il y a encore mon dieu beaucoup d'efforts a faire en France aussi bien pour l'accueil, l'accessibilité et les mentalités surtout.

Dans l'entreprise ou je travaille, il y a peu d'handicapés car les patrons preferent payer l'amende que d'embaucher mais ces personnes ont besoin elles aussi de travailler, surtout d'etre integrées comme tout bon citoyen mais je crois que les francais retardent sur beaucoup de choses, le racisme, le sexisme et non messieurs je ne suis pas une militante féministe, je dis ce qui est !!

voila ce n'est qu'un petit temoignage d'un etre tout petit dans ce monde si vaste.

a bientot

PatLeMans - 38 ans - France métropolitaine - posté le 24/05/2008 à 23h37
PatLeMans
Hors ligne

La France est effectivement en retard dans de tres nombreux domaines, et avec internent, on s'en rend compte.

Prenons mon cas, en France, je n'ai pas droit a ce que l'on appelle "tierce personne", c'est une allocation pour aider a payer une tierce personne pour nous venir en aide au quotidien, je n'y ai pas droit J'ai donc une aide menagere que je paye de ma poche.

En Suede, j'avais vu un reportage, une personne suedoise qui est ni plus, ni moins handicape que moi, a droit a 4 personnes a temps plein payer par l'etat suedois. Une personne our le menage, une pour les soins, une pour l'aide a l'habillage et autre toilette, et une pour ce qui est deplacement.

En France, pour avoir droit a la "tierce personne" il faut ne pas pouvoir s'habiller ou faire sa toilette seul, le menage n'est pas considere comme une activite necessaire.

Pour l'accessibilite des villes, au Mans, y a encore beaucoup de boulot, mais, la ville n'est pas seul responsable, les habitants y sont aussi pour quelque chose. Lorsque je me deplace, je ne suis quasiment jamais sur les trottoirs, ils sont soit bloques par des "poubelles" soit des voitures donc je me deplace directement sur la route.

Lorsque des automobilistes me demande pourquoi je suis sur la route, et bien je leur montre que si y avait pas des gens a se garrer sur les trottoirs, je pourrais aller dessus.

Y a aussi ce que l'on appelle les "bateaux" vous savez les trottoirs surbaisse au niveau des passages pietons, souvent, ils sont pas aligne avec le passage pietons, ou alors la marche est encore trop haute pour la franchir, ou alor,s on peut monter d'un cote, mais pas redescendre a l'autre bout de la rue.

Enfin, y a plein de situation qu'une personne "debout" ne voit pas.

Solb - 67 ans - Canada - posté le 25/05/2008 à 15h34
Solb
Hors ligne

Bonjour vous tous ,je veux partager avec fierté cette victoire que notre Chantal Petitclair a remporté au épreuve du 1500m en fauteuil roulant (T54)hier a Pékin,lors d'une rencontre athlétisme préparatoire aux prochains Jeux olympiques et paralympiques.

Peticlerc s'est dite tres confiante de demeurer championne incontestée des épreuves en fauteuil roulant des Jeux Paralympiques.

Il ne faut rien tenir comme acquis mais lors de mes récentes compétitions en Suisse et ici,j'étais vraiment intouchable aux épreuves du 400m et 1500m.Ma vitesse maximale est supérieur de 2a 3kilometres a l'heure a celles de toutes les autres filles sur la planete,a conclu la Montréalaise.

Ce que je veux exprimer ici c'est exemple de Chantal .Elle n'a pas baissé les bras elle a décidé d'etre une femme vivante meme avec son handicap.Elle en a mis des efforts pour en arriver a ce qu'elle est aujourd'hui .Elle en a eue des échecs par dessus échecs.Cela ne c'est pas fait seule mais a réussit a dépasser les préjugés que les handicapés ne pouvait pas relever des défis sportif surtout au olympique.Avec ses efforts elle s'est dépassée elle meme .Elle a relévé le défi .Je crois que chaque handicapée peut faire de meme dans la mesure de ses capacitées, ses gouts et surtout de la volonté.Quand on a un but dans la vie et un reve c'est le gaz qui nous fait avancer.Alors je crois que nosu personnes ordianire on peu prendre exemple des gens comme eux qui se dépasse.Je trouve qu'elle est un bel exemple de ténacité, courage ,détermination et d'une personne avec une attitude gagnante car en plus elle a eue a faire face a des hommes.Ce qui revient a dire quand on veut on peu battre tous les obstacles ou presque .

Voila une belle différence que je voulais signifier.

BRAVO CHANTAL !

Membre inconnu - posté le 25/05/2008 à 18h46
Désinscrit

Contente de constater qu'au portugal cela avance par rapport à la france. ici toujours le même parcours du combattant. Toujours se battre pour trouver une structure en fonction de l'âge de l'handicapé. J'avoue que parfois cela devient éprouvant de constater que pratiquement rien ne bouge. Les démarches administratives traînent en longueur (bientôt deux ans pour une demande de complément de ressource). Bref pour dire qu'il vaut mieux naître beau,intelligent...que handicapé.

Jacky - 80 ans - Portugal - posté le 27/05/2008 à 14h56
Jacky
Hors ligne

C'est bien pour cela Stella, que j'admire beaucoup les handicapés qui se battent par tous les moyens pour participer à la vie comme tout le monde.

Et j'admire aussi tous ceux de leur entourage qui font tout pour les aider.

Quant aux structures mises en place, il y a effectivement encore beaucoup à faire. Néanmoins, je note que les réalisations récentes ont bien pensé à eux.

Ce sont les édifices anciens qui posent davantage de problèmes, car ici, il faut changer ce qui existe et certainement, ce ne doit pas être toujours facile.

Membre inconnu - posté le 03/07/2008 à 21h47
Désinscrit

J'arrive un peu tard sur ce post car je suis nouvelle inscrite......

Je ne travaille plus depuis un gros souci de santé mais j'exercais

en foyer occupationnel auprès de handicapés mentaux et je dois

dire que j'adooooorais mon travail qui me manque énormément.

Je suis toujours très active dans les associaitions et principalement

auprès de personnes handicapées...tout handicap confondu.

Je suis d'ailleurs présidente d'une associaition pour aider une

jeune fille atteinte de lésion cérébrale et vice présidente de " la

FERME DE NAT" une structure d'accueil pour les handicapées.

Très amicalement. Plurielle

Jacky - 80 ans - Portugal - posté le 04/07/2008 à 10h50
Jacky
Hors ligne

Je profite de lire ce que tu as écris, Plurielle, pour te dire toute mon admiration pour les gens qui, comme toi, ont dédié leur temps, leur amour, leur force, certainement avec beaucoup de patience, à nos semblables qui malheureusement sont nés "différents". Tu fais partie des gens généreux que j'admire. J'ai une belle-soeur qui, également, dédie sa vie aux déficients, et je dois dire que c'est une personne très attachante, généreuse et toujours disponible.

Valedda - 46 ans - Autriche - posté le 04/07/2008 à 13h11
Valedda
Hors ligne

Je dois avouer que j'ai peu de contact avec des handicapés et j'ai mal à dire si je les accepte vraiment ou si je ne me vois qu'une personne qui les accepte ...

Quoi qu'il en soit, j'ai lu un excellent livre écrit d'un auteur irlandais qui est né en 1932 ... avec paralysie cérébrale. Il a écrit une autobiographie de sa jeunesse dans les années 50 en utilisant son pied gauche. L'écrivain c'est Christy Brown et le titre de son livre est "Du pied gauche".

Il y a plusieurs années un ami m'a offert un livre intéressant parce qu'il connait mes problèmes en société. Le livre a été écrit de la suédoise Gunilla Gerland qui elle-même souffre d'une forme d'autisme qui s'appelle syndrome d'Asperger. Le livre est titré "Une personne à part entière" ... très informatif bien que moi je ne crois pas vraiment souffrir ni d'autisme, ni d'Asperger - c'est pourtant possible que j'en aie quelques traits.