Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Avoir peur des jeunes, quelle tristesse !!!

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Jacky - 81 ans - Portugal - créé le 11/06/2008 à 12h05
Jacky
Hors ligne

Plusieurs de mes amis, et surtout les femmes, ont peur de croiser, le soir, ou dans une rue déserte, certains groupes de jeunes.

Personnellement, quand je rentre seule le soir, je sais que je n'ai pas de crainte à croiser des gens de mon âge, mais si je vois de loin un groupe de jeunes, automatiquement, j'ai peur de ce qui pourrait m'arriver. Par 2 fois, déjà, "on" (je dis : "on" car personne n'a jamais été arrêté !) on m'a tiré mon sac à main.

Je trouve lamentable d'avoir peur des jeunes.

Membre inconnu - posté le 11/06/2008 à 14h59
Désinscrit

Je trouve surtout lamentable que les jeunes poussent à avoir peur d'eux... Heureusement tous ne sont pas des voyous mais en général dès qu'ils sont en bandes il vaut mieux se méfier.

Jacky - 81 ans - Portugal - posté le 11/06/2008 à 15h13
Jacky
Hors ligne

C'est vrai que la mode actuelle, le look qu'ils se donnent pousse à la méfiance et je trouve ça bien dommage. Surtout que dans mon parcours de vie, j'étais surtout en contact avec les jeunes que ce soit comme prof. ou comme animatrice de centres aérés ou dans le chant choral.

Non, heureusement que la majorité des jeunes est bien. Mais le soir, quand le lieu est assez désert, même les jeunes corrects sont vus comme suspects tant il y a de criminalité. Ici, on peut vraiment dire sans se tromper qu'il y a eu une évolution négative, car il est absolument certain que ce n'était pas comme ça il y a 20 ans.

Xenonphile - 57 ans - Maroc - posté le 11/06/2008 à 15h56
Xenonphile
Hors ligne

Personnellement, je croyais que ce phénomène n'existe que dans mon pays. En croisant certains jeunes on a une grande chance de se voir escroquer son portable, son portefeuille, sa montre....... IL y a quelques jours on m'a pris par force mon téléphone portable et on a pris le collier de ma fille. le malheur c'est qu'on arrête personne même si l'on fait une déclaration au commissariat. Puisque au Portugal il y a aussi cette peur de rencontrer des jeunes, c'est que le phénomène est partout. cela est dû à l'éducation au manque de travail, je ne sais pas. Mais il nous fait peur, dans certains ronds-points, il faut fermer les vitres de la voiture sinon on se verra accompagner par des intrus qu'on ne connait pas et qui vous demandent de leur donner tout l'argent que tu as sur toi.

XENON

Jacky - 81 ans - Portugal - posté le 11/06/2008 à 17h43
Jacky
Hors ligne

Au Portugal, dans les grandes villes, oui ! Dans les villages, c'est encore un coin de paradis, jusqu'ici ! Mais tout change tellement vite ! C'est aussi dû au terrible manque d'emploi, au phénomène de l'immigration massive pour un pays déjà si petit qui ne peut satisfaire tout le monde.

Et en France ? Mon fils s'est fait agresser plusieurs fois dans les couloirs du métro. Il faut savoir se vêtir d'une certaine manière et ne prendre que le minium et bien caché ! Et aussi éviter certains parcours à certaines heures .... Quelle tristesse en vérité. Au cours de mon voyage au Maroc, je n'ai pas fait d'expériences désagréables.

Je me souviens avoir posé cette question au guide. Il m'a répondu :

"Non, en fait, tu ne risques pas grand-chose. La seule chose que tu risques, c'est de te faire draguer !" Je me souviens avoir ri un bon coup; vu mon âge !

Au marché aux épices de Marrakech, un de tes compatriotes est allé trouver José et lui a demandé s'il ne voulait pas me vendre contre 24 chameaux + le petit magasin. Tout ça fait partie des beaux souvenirs, ainsi que les marchandages légendaires dans les souks.

Lili - 78 ans - Italie - posté le 11/06/2008 à 19h17
Lili
Hors ligne

En Italie c'est la meme chose ,dans les grandes villes c'est surtout des agressions sexuelles ,les vitimes n'osent pas en parler et de ce fait aucune aide adéquate ne peut leur étre apporter,et en plus ,des vols dans les villas ,il ne passe pas une semaine sans que nous lisons des actions de ces bandits qui volent et tue aussi .

Et les habitants ont peur ,tout ce passe sous leurs yeux ,en bas des immeubles le trafic de la drogue, se fait comme une chose normale ,vivre en ville ce n'est plus sur,si Jacky c'est du ,au manque de travail.de l'immigration .Dans les petits pays on est tranquille encore ,mais jusqu'a quand ?? c'est trés triste...pour la vie future...

je suis Lili

Membre inconnu - posté le 13/06/2008 à 00h56
Désinscrit

Pour répondre à votre question Jacky, je n'ai pas peur des jeunes et pourtant je vis en région parisienne. J'ai appris avec le temps qu'il ne faut surtout pas leur montrer nos peurs car là ils s'en servent. Ils sont tellement habitués que les gens les craignent qu'ils se trouvent surpris et embarrassés quand vous leur répondez sur le même ton qu'eux. Je pense qu'il ne faut pas généraliser,la jeunesse n'est pas si profondement méchante mais seumement perdue. Une ouverture sur le dialogue est toujours possible. par contre je n'irai pas m'aventurer le soir dans des cités à "zone sensible".

PatLeMans - 39 ans - France métropolitaine - posté le 13/06/2008 à 00h57
PatLeMans
Hors ligne

Je pense que ce phenomene est mondial, a quoi est ce du, je ne sais pas, probablement au manque de travail, au manque de respect, au manque d'education de la part des parents, a plein de manque en fait.

Quelle solution, je n'en connais pas et je me demande si il n'est pas trop tard pour retablir la situation.

J'avouerais que moi aussi j'ai un peu peur quand je croise des bandes de jeunes, pas toutes les bandes non plus mais on va dire les "marginaux" qui trainent avec de gros chiens plus ou moins bien dresses et surtout, pas tenus en laisse. J'ai aussi peur des gens "alcoolise" car sous l'effet de l'alcool, ils peuvent faire n'importe quoi, qui plus est si ils sont en bande.

Valedda - 47 ans - Autriche - posté le 13/06/2008 à 09h09
Valedda
Hors ligne

Oui, moi aussi, je crois que c'est un phénomème mondiale. Je ne suis pas encore très avancée d'âge ... et surtout, je ne me sens pas vielle, mais en face de quelques jeunes gens je me sens assez préoccupée, même en plein jour.

Quand je vais en bus - au travail, chez moi, au centre commercial - ca m'arrive toujours plus souvent que j'entends des jeunes qui se ventent (!) de leurs méfaits et combien de plaintes ont été porté à la police contre eux. L'autre jour une jeune a proclamé enflée d'orgueil qu'elle avait craché une vielle sur le visage et qu'elle attendait encore une plainte. C'est incroyable, affreux ... et très triste, n'est-ce pas ?

Et ces jeunes n'en ont pas l'air quand on les voit. Ils paraissent comme tous les autres qui ont le même âge.

Membre inconnu - posté le 28/12/2008 à 19h14
Désinscrit

Je connais aussi pas mal de personnes qui sont effrayées, spécialement les soirs, en voyant des jeunes. Personnellement, je n'ai jamais ressenti une peur comme ça. Quand je prends les transports, je suis à l'aise, sans angoisse, même quand un groupe de jeunes assez effrayants est à proximité. Qu'ils soient assis ou en train de marcher, je n'ai jamais été agressée.

Ça m'est déjà arrivé de leur demander d'éteindre leurs cigarettes, d'enlever les pieds du siège ou tout simplement de baisser leur mp3 ou portable, sans qu'il n'y ait aucune réaction négative en retour. Parfois certains draguouillent même, mais franchement ça ne m'a jamais été préjudiciable d'être à côté d'eux. Est-ce parce que j'ai un bon relationnel avec les copains de mes neveux ou des enfants d'amis et autres et que j'ai donc l'habitude de leurs différents styles, ça je ne sais pas, mais je pense toutefois que ça peut l'expliquer.