Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Expressions courantes et langage imagé

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Jacky - 80 ans - Portugal - créé le 27/07/2008 à 15h07
Jacky
Hors ligne

Emploi des noms d'animaux dans le français familier :

"Que vous soyez fier comme un coq, fort comme un boeuf, têtu comme une mule, malin comme un singe, chaud lapin ou fine mouche, vous êtes tous, un jour ou l'autre, devenu chèvre pour une caille aux yeux de biche.

Vous arrivez frais comme un gardon à votre premier rendez-vous et là, pas un chat! Vous faites le pied de grue, vous demandant si cette bécasse vous a réellement posé un lapin.

Le type qui vous a obtenu ce rancard, avec lequel vous êtes copain comme cochon, vous l'a certifié: "Cette poule a du chien, Une vraie panthère!" C'est sûr, vous serez un crapaud mort d'amour.

Mais tout de même, elle vous traite comme un chien. Vous êtes prêt à gueuler comme un putois, mais non, elle arrive. Bon, dix minutes de retard, il n'y a pas de quoi casser trois pattes à un canard.

Sauf que la fameuse souris, avec sa crinière de lion, est en fait plate comme une limande, myope comme une taupe, elle souffle comme un phoque et rit comme une baleine.

Vous restez muet comme une carpe. Elle essaie bien de vous tirer les vers du nez, mais vous sautez du coq à l'âne et finissez par noyer le poisson.

Vous avez le bourdon, envie de verser des larmes de crocodile. Vous finissez par vous inventer une fièvre de cheval qui vous permet de filer comme un lièvre.

Vous avez beau être doux comme un agneau, faut tout de même pas vous prendre pour un pigeon!"

Solb - 67 ans - Canada - posté le 27/07/2008 à 15h36
Solb
Hors ligne

En voici des Québecoises:

Avec âme (avec sentiment)

Bonne âme (personne compatissante)

En être l'âme (personne qui dirige, anime qqch.)

Errer comme une âme en peine (se sentir triste et désemparé)

État d'âme (préoccupation morale parfois excessive ou stériele, scrupule)

Être l'âme damnée de qqn (lui donner de mauvais conseils)

Grandeur d'âme (sérénité tranquille)

Se donner corps et âme (avec conviction)

Son âme soeur (l'amour de sa vie)

Vague à l'âme (Sentiment de tristesse sans cause apparente)

contre-poil ou à rebrousse-poil (Dans le sens contraire de celui du poil de la bête en question)

À poil (nu)

Arriver ou partir comme un cheveu sur la soupe (partir ou arriver vite, sans crier gare)

À un cheveu (près) de ( si la cause avait été un peu plus forte, l'événement en question aurait eu lieu)

Avoir du poil au cul, aux couilles (être hardi)

Avoir du poil au menton (avoir de la barbe)

Avoir du poil aux pattes (être hardi)

Avoir un cheveu sur la langue (zozoter)

Avoir un poil (ou une fourrure) dans la main (être paresseux)

Avoir qqn sur le poil (devoir supporter qqn)

Cheveu d'ange ( guirlande d'arbre de Noël; vermicelle très fin)

Cheveux dociles (Cheveux qu'on coiffe facilement)

Cheveux plats (Cheveux lisses et plaqués contre le crâne)

Couper, fendre les cheveux en quatre (Se livrer à de veines subtilités, s'attarder aux détails)

D'un poil (un tout petit peu, de très peu; pas du tout)

Être de bon, de mauvais poil (être de bonne, de mauvaise humeur)

Faire dresser les cheveux sur la tête (Horrifier)

Flatter qqn dans le sens du poil (chercher à plaire à qqn)

Il est au poil (être très bien, être parfait)

N'avoir plus un poil de sec (être complètement mouillé)

Pas d'un poil (pas du tout)

Poil à gratter (bourre piquante des fruits du rosier; substance qui provoque des démangeaisons, utilisée dans les farces et attrapes)

Poil de carotte (poli roux, personne rousse)

Prendre du poil de la bête (victoire)

Prendre qqn à contre-poil (traiter (qqn) avec maladresse, ce qui le le met sur la défensive)

Prendre, reprendre du poil de la bête (se ressaisir, reprendre le dessus)

S'arracher les cheveux (Être furieux, tourmenté)

Se faire des cheveux blancs (Se faire du souci)

Se mettre à poil (se déshabiller complètement, se mettre nu)

Se prendre par les cheveux (Se disputer)

S'exciter ou s'énerve le poil des jambes (s'exciter exagérément)

Survenir comme un cheveu sur la soupe (surprise)

Tirer par les cheveux (exagération)

Tomber sur le poil de qqn (attaquer brusquement qqn; (par extension) énerver qqn)

Un brave à trois poils (une personne qui a fait preuve d'un grand courage)

Une chevelure de Samson (force)

Un poil (un peu)

Vaincre poil par poil ( acharnement sadique)

.

Bile noire ( bile, supposée noire, que l'on croyait responsable de la mélancolie, de l'instabilité affective, de l'hypocondrie)

Échauffer la bille à qqn ( mettre qqn en colère)

Épancher, décharger sa bile ( exprimer sa colère, sa rage, sa rancune)

Se faire de la bile (s'émouvoir)

Si vous voulez visiter le site sur les expressions de partie du corps.Vus aller rire

http://legrenierdebibiane.com/participez/Expressions/corps.html

Xenonphile - 56 ans - Maroc - posté le 27/07/2008 à 15h41
Xenonphile
Hors ligne

extraordinaire. que c'est beau d'employer le langage imagé pour s"exprimer. J'ai apprécié cette façon et c'est ce que j'aime dans cette langue.

Bravo jacky pour cette belle construction, c'est par les comparaisons et les métaphores que les gens des lettres se font distinguer des autres.

XENON

Jacky - 80 ans - Portugal - posté le 28/07/2008 à 02h03
Jacky
Hors ligne

"Rendons à César ce qui est à César ....."

Xénon, ce texte n'est pas de moi. Je ne sais d'ailleurs pas très bien qui l'a rédigé. Il faudrait que je me renseigne auprès de mon fils car c'est lui qui me l'a fait parvenir.

Je trouve extraordinaire qu'en utilisant tant d'expressions avec des noms d'animaux, l'auteur ait pu écrire une histoire à peu près cohérente.

J'ai lu toutes les expressions citées par Solanges et je précise tout de suite que toutes sont employées également en français. L'une d'elle :

"se prendre par les cheveux" pour se disputer,

serait plutôt substituée par :

se crêper le chignon.

Maintenant, à nos amis belges de nous dire si elles sont également utilisées en Belgique ......

Solb - 67 ans - Canada - posté le 28/07/2008 à 02h52
Solb
Hors ligne

oui possible que l'on partage certaine expression.C,est mignon tout de meme.

Jacky - 80 ans - Portugal - posté le 29/07/2008 à 10h48
Jacky
Hors ligne

Quand on est enrhumé, en Allemagne :

"Die Nase laüft" = Traduction littérale : "Le nez court"

En France, le nez ne court pas, mais il coule !

Et que fait le nez au Maroc, en Espagne, en Italie, au Québec, en Belgique ???????????????????????????????????????????????????????????????????????

Solb - 67 ans - Canada - posté le 29/07/2008 à 19h31
Solb
Hors ligne

ici on dit les érables coulent ou tout simplement le nez coule .

Xenonphile - 56 ans - Maroc - posté le 29/07/2008 à 23h39
Xenonphile
Hors ligne

au maroc bien sûr on utilise dans la rue les mots et les expressions arabes. mais si l'on s'exprime en français , on dit: le nez coule pour quelqu'un d'enrhumé.

XENON

Marie63 - 56 ans - France métropolitaine - posté le 30/07/2008 à 05h50
Marie63
Hors ligne

Dis-moi Jacky, simple curiosité, peut-on dire en allemand :

Ich habe die Nase voll ! (quand on en a marre) ?

Merci de tes lumières bonne journée

Racharacha - 54 ans - Maroc - posté le 23/08/2009 à 15h21
Racharacha
Hors ligne

Chez nous au Maroc on dit aussi en arabe (أنف يسيل) le nez coule quand on est enrhumé.

merci mon adorable jacky tu es toujours étonnante.