Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

La lecture à l'école

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Membre inconnu - créé le 26/08/2008 à 04h00
Désinscrit

A force de parler lecture sur ce forum je me suis aperçu que mes goûts en matière de lectures avaient changé au fil du temps.

Je me souviens des lectures "forcées" à l'école où on nous faisait lire des livres sans nous demander si le sujet nous plaisait ou non. Je n'ai jamais aimé les lire et, si j'ose avouer, je lisais le début et la fin et brodais pour le milieu. J'ai donc développé une aversion pour les grands romans de ZOLA.

Il y a une dizaine d'années, j'ai repris la lecture de "Germinal" qui avait été un cauchemar pour moi, et je l'ai dévoré. J'ai ensuite lu quasiment tous les "Rougon-Macquart".

Je ne sais pas si je suis un cas isolé. Je ne pense pas car j'en ai parlé à mon compagnon. Pour moi, qui aimait lire depuis toute jeune, il n'y a pas eu de répercutions mais pour lui, qui n'aimait déjà pas trop lire, ça lui a donné encore moins envie de lire. Il recommence à lire un peu maintenant.

Je trouve ça dommage, car le but de ces lectures est de nous donner le goût des livres et pas de nous en dégoûter. Etes-vous dans le même cas que nous, ou pour vous est-ce que ces lectures ont eu l'effet inverse ?

Jacky - 80 ans - Portugal - posté le 26/08/2008 à 11h10
Jacky
Hors ligne

Décidément Atanais, tu n'as pas eu de chance ! Je suis d'une toute autre génération et pourtant, j'ai lu des livres tels que :

Les malheurs de Sophie - Le grand Meaulnes - Les misérables - Le silence de la mer

Courrier Sud - Le rouge et le Noir -

des livres qui donnent envie d'aller plus loin et d'en lire d'autres ....

Xenonphile - 56 ans - Maroc - posté le 26/08/2008 à 14h03
Xenonphile
Hors ligne

j'ai aimé la lecture depuis un bas âge. Mon père m'achetait souvent des contes et m'obligeait à lui donner des comptes-rendus.

Arrivé au collège, et au cours des lectures suivis, j'aimais les séances de lectures.

Mais je n'ai vraiment commencé à lire qu'une fois au lycée, là j'ai lu les grands écrivains"classiques".

XENON

Membre inconnu - posté le 11/01/2009 à 22h10
Désinscrit

Lorsque j'étais très jeune, j'adorais lire, j'avais toujours un livre à la main que j'avais du mal à lâcher. Au collège, nous avions des lectures imposées (notamment parce qu'il fallait faire des fiches de lecture) j'ai apprécié certains ouvrages (Antigone ; La peau de Chagrin et la mare au diable d'après ce que je me souviens) par contre il y a des livres que j'ai lu à contre-coeur (Le silence de la mer) que j'ai trouvé ennuyeux. Et un livre dont je n'ai lu que le premier chapitre parce que je n'ai pas accroché : La princesse de Clèves.

Donc je partage l'impression d'Atanais, certains livres rébarbatifs ne m'ont pas détourné de la lecture.

Jen - 68 ans - Belgique - posté le 11/03/2009 à 02h32
Jen
Hors ligne

Chère Jacky,

Je suis tout-à-fait d'accord avec toi, et dans ce que tu cites, je retrouve toutes mes lectures d'enfance !!!

Mais, je dois avouer, même si beaucoup ne sont pas d'accord avec moi (je l'ai entendu plusieurs fois), que j'adore les romans de Zola : Les rougon-Macquart, c'est une superbe "série", qui reprend toute la vie sociale du 19ème siècle !

De toutes façons, je suis toujours (enfin presque !) avec un livre à la main.

Pour le moment, je relis Georges Sand (La mare au diable, ...), enfin ses "romans champêtres". C'est vrai, c'est peut-être "viellot", mais, ... j'ai toujours bien aimé. Et il est vrai que c'est un français "bizarre" !

Enfin, avant de me "relancer" dans autre chose, j'aime bien relire des "classiques" !

... Tiens, je relirais bien "Dr Jivago" de Boris Pasternak, cela me semblait si beau, si émouvant !

Bisous, Jenny

Mmg - 35 ans - France métropolitaine - posté le 11/03/2009 à 10h20
Mmg
Hors ligne

Le probleme c'est qu'a l'ecole, les lectures ne sont pas vraiment choisie en fonction du contenu de l'histoire mais de la redaction du texte, des la situation politique du roman ou a propos d'une idée qu'il developpe, si on nous fait lire des grands auteurs et des romans rebarbatif c'est parce qu'ils sont censé nous apporter des clés pour mieux comprendre nos lectures ensuite et c'est pour ça qu'on les etudies en cours!!

ensuite il y a toujours de professeurs qui en fonction des preferences de la classes fait des efforts, moi au lycée notre prof de français nous proposais a chaque fois 3 lectures au lieu d'une seule..cela nous permettait de lire celle qui nous paraissait la mieux pour nous et souvent le sujet d'etude etait le meme en fin de compte!!

je dois dire que j'ai toujours aimé lire, et les lectures forcées ne m'ont pas degouté mais j'ai des romans que je ne conseillerai a personne comme les confessions de rousseau ou 93 de victor hugo, j'en ai mangé pdt un an et c'est vraiment des ouvrages que j'execre!!

mon amri n'a jamais aimé lire dans sa jeuneses et ses etudes...il m'a souvent repeté que les lectures forcée le degouter a chaque fois un peu plus des auteurs classiques!! quelque par je le comprends bien!! aujourd'hui je lui ai fait decouvrir des ouvrages sur sa passion de l'epoque medievale et de l'heroic fantasy, maintenant il li plus que moi!!

d'un autre cote c'est en classe que j'ai lu un de mes romans fetiche "les hauts de hurlevent" et que j'ai decouvert des auteurs passionants. c'es sur qu'il y aurait un effort a faire pour motiver les jeunes a la lecture mais avec le peu de moyen don dispose les professeurs je crois que ça n'arrivera pas, c'est donc aux parents d'essayer de transmetre leur pasion des mots!

d'autre par, on voi de plus en plus de gamins arriver en 6eme sans avoir les bases de la lecture, je trouve qu'on ne fait plus assez redoubler le cp, il n'y a rien d'humiliant a refaire une année qd on est petit plutot que d'avoir un parcours scolaire pitoyable parce qu'on dechiffre mal un enoncé!! mais encore une fois aujourd'hui les parents force la main des maitres en refusant les redoublement conseiller, sans pour autant apprendre a lire a leur enfant pdt les vacances..trop dur!!

Ca me desole, les livres sont la plus grade richesse de notre monde et apporte tellement plus qu'un film ou un jeux videos!!

A bientôt

Jen - 68 ans - Belgique - posté le 11/03/2009 à 17h43
Jen
Hors ligne

Citation : Le probleme c'est qu'a l'ecole, les lectures ne sont pas vraiment choisie en fonction du contenu de l'histoire mais de la redaction du texte, des la situation politique du roman ou a propos d'une idée qu'il developpe, si on nous fait lire des grands auteurs et des romans rebarbatif c'est parce qu'ils sont censé nous apporter des clés pour mieux comprendre nos lectures ensuite et c'est pour ça qu'on les etudies en cours!!

c'est en classe que j'ai lu un de mes romans fetiche "les hauts de hurlevent" et que j'ai decouvert des auteurs passionants. c'es sur qu'il y aurait un effort a faire pour motiver les jeunes a la lecture mais avec le peu de moyen don dispose les professeurs je crois que ça n'arrivera pas, c'est donc aux parents d'essayer de transmetre leur pasion des mots!

Ca me desole, les livres sont la plus grade richesse de notre monde et apporte tellement plus qu'un film ou un jeux videos!!

A bientôt

Moi aussi, j'ai été obligée de lire des livres que je "détestais" ... exemple "Don Quichotte" de Cervantes !

Mais je lisais beaucoup d'autres livres à côté de ceux-là, et, puisque tu parles des "Hauts de Hurlevent", je t'avoue que je l'ai adoré et que je l'ai lu des quantités de fois ! C'est romantique, bien écrit, ... et on aime ... !!!!

Merci pour ton message, à bientôt, Jen.

Jen - 68 ans - Belgique - posté le 11/03/2009 à 17h46
Jen
Hors ligne

Bisous Mmg,

J'ai oublié de te dire que ce que tu as a dit au sujet des parents me semble vrai ! Ce sont eux aussi qui donne envie à leurs enfants de lire ! En effet, seuls, les profs ne savent pas tout faire !

A bientôt,

Jenny.