Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Parler les langues étrangères

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Jen - 68 ans - Belgique - créé le 10/09/2008 à 12h04
Jen
Hors ligne

C'est très difficile de parler une langue étrangère. Pourtant d'autres y arrivent. Exemples : des membres de ma famille sont flamands, et parlent couramment le français, j'ai une amie anglaise, qui parle couramment le français. Pourtant, moi, si je comprends ces langues écrites, je n'arrive pas à les parler. J'ai pourtant suivi bien des cours. Même des cours de russe et d'espagnol. Le meilleur moyen pour apprendre une langue est, à mon avis, l'immersion dans le pays. C'est ce qu'ont d'ailleurs fait ma famille et mes amis. Mais ce n'est pas très facile. En voyage, beaucoup de gens des pays visités parlent le français. Quand pensez-vous ? Pouvez-vous me faire part de votre expérience ? Merci, et à bientôt. Jen.

Jacky - 80 ans - Portugal - posté le 10/09/2008 à 12h27
Jacky
Hors ligne

Bonjour Jen !

Rien de tel en effet qu'un séjour dans le pays même.

Mariée à un Allemand dont j'ignorais complètement la langue (il était à l'époque prof. de français et donc nous parlions français) et étant obligée de vivre en Allemagne, il a bien fallu que je m'y mette ...

Ayant ensuite résolu de vivre ma vie au Portugal et ne sachant pas un traitre mot de portugais, là aussi il a bien fallu que je m'y mette !

J'ai donc appris à parler (avec des fautes bien sûr !) couramment ces deux langues.

Quant à l'anglais, j'ai honte de dire que j'en ai fait pendant toutes les études, y compris universitaires, et que j'ai aussi appris le commercial, et que .... je ne suis pas capable de parler l'anglais correctement, je le lis et le traduis mais je ne le comprends pas toujours quand on me parle trop vite.

L'italien, appris rudimentairement au lycée, je l'ai presque tout oublié, sauf l'Ave Maria.

J'avais fait une tentative avec le chinois, j'ai appris pendant un an avant d'aller à Hong Kong et Macao. Mais malheureusement, j'avais appris le chinois de Pékin et là, ils parlaient le chinois de Canton, bien différent ! Comme mon séjour était assez court, pas le temps de m'y mettre ! Et maintenant, j'ai presque tout oublié !

Membre inconnu - posté le 10/09/2008 à 13h56
Désinscrit

Bonjour Jen ! Je n'ai pas d'expérience personnelle à partager sur le sujet étant donné que faute de moyen je ne peux voyager très souvent et encore moins faire une immersion d'un an ou 2 dans un pays étranger mais j'ai des connaissances qui ont appris une langue ainsi en 1 an d'immersion. Ici en Belgique il y a beaucoup de jeunes aussi qui, une fois intégrés (tous ne s'intègrent pas) font des progrès fulgurant en français.

Un ami russe vivant en Belgique depuis 6 ans maintenant parle pour ainsi dire couramment le français aujourd'hui, alors que quand il est arrivé il ne parlait que russe.

L'immersion est le seul moyen d'apprendre une langue efficacement à l'oral. Par contre cela ne veut pas dire que l'on est super fort niveau grammaire ou orthographe.

Moi c'est l'inverse en anglais je me débrouille assez bien à l'écrit (preuve de la version anglaise du site hihi), aucune faute d'orthographe (mon ortho anglaise est presque encore meilleure que mon ortho française), mais à l'oral je suis une bille.

Solb - 67 ans - Canada - posté le 10/09/2008 à 17h50
Solb
Hors ligne

Bien moi je vais vous parler de mon expérience en immersion anglaise.jeune ado J'ai travailler dans une famille juive anglaise avec trois enfant .ce que je savais de anglais était yes et no et meme la je ne les mettais pas toujours au bon endroit et bien apres deux mois de travail comme aide ménagere je suis sortie de la presque bilingue.Imagez-vous qu'apres mes deux mois a mon retour a la maison je revais en anglais.Cocasse non!Donc pour immersion il n'est pas nécessaire de dépenser des fortunes on prends le moyens du bord.Mais c,est sur que peu importe le moyen que vous prenez il faut toujours la pratique pour le conserver .

Jen - 68 ans - Belgique - posté le 11/09/2008 à 08h31
Jen
Hors ligne

Bonjour Jacky,

J'ai en effet bien pensé que l'immersion dans le pays était le meilleur moyen de parler une langue, même si on fait encore des fautes. Bravo pour tes séjours à l'étranger, c'est impressionnant. Moi, sauf les vacances, bien sûr, je n'ai séjourné hors de la Belgique, qu'au Congo (à cette époque-là encore belge), et en France pendant mes 3 dernières années secondaires. Evidemment, on n'y parlait que le français.

Ma copine anglaise a fait toute sa vie des séjours de + ou - 6 semaines par an en France, puis d'autres à l'étranger, elle parle le français avec moi, et avec d'autres copines (ou copains, ou notre famille...) ---> résultat : elle parle le français comme je voudrais parler l'anglais !

En ce qui concernent mes cousins flamands, ils sont parfaitement bilingues, donc ,... parlent le français avec moi.

Il me faudrait, je crois inverser les rôles. Ce serait plus pratique pour moi.

Merci pour ton message, et à bientôt.

Jenny.

Jen - 68 ans - Belgique - posté le 11/09/2008 à 08h43
Jen
Hors ligne

Bonjour Izanagi,

Bien sûr je crois qu'il faut vivre dans le pays pour pouvoir parler la langue. Ce n'est pas à l'école (dommage), que l'on apprend à parler ces langues. On apprend l'écrit, mais très peu l'oral finalement.

Je me souviens qu'au lycée, quand j'avais un devoir ou une leçon d'anglais ou de néérlandais, si j'arrêtais un peu pour penser à autre chose, je ne pensais plus en français, mais dans la langue que j'étais en train d'étudier. Ca, c'était très bien, mais si la leçon suivante etait histoire, géo, math,..., là, évidemment, tout venait en français. Logique.

J'ai eu dans mes classes des enfants russes qui, au départ, ne parlaient pas un mot de français. Après 3 mois, ils comprenaient tout, et parlait très bien le français.

Je les trouvais formidables ! Bien sûr, ils avaient l'avantage aussi de leur jeunesse (12-13-14 ans).

Merci pour ton message, et à bientôt. Jen.

Jen - 68 ans - Belgique - posté le 11/09/2008 à 09h42
Jen
Hors ligne

Bonjour Solb,

C'est bien vrai que l'immersion dans le pays étranger est le meilleur moyen pour pouvoir parler une langue étrangère. Et bravo pour ton parcours dans ce domaine.

Moi, je n'ai pas pu le faire. Les seuls pays où j'ai vraiment séjourné longtemps sont : le Congo (à l'époque encore belge), et la France, 3 ans, pour terminer mes études secondaires. Bien sûr, je ne parle pas de mes vacances, séjours trop courts. ---> toujours parler français.

Ma copine anglaise voyage beaucoup à l'étranger, en France notamment, et ma famille flamande est bilingue : donc, avec moi, on ne parle que français. Il faudrait que je leur demande d'"inverser", mais ils parlent très vite, et l'accent ne correspond pas toujours à celui que j'ai appris en classe.

A l'école, on apprend surtout l'écrit, mais on ne parle pas assez (---> pour l'oral, ce n'est pas terrible).

Mais il est vrai que lorsque j'avais des devoirs ou leçons à étudier en néérlandais ou anglais, dès que j'arrêtais un peu pour penser à autre chose, je pensais dans ces langues. Ca, c'était formidable.

Mais pour d'autres cours qu'il fallait travailler, c'est, bien sûr le français qui revenait automatiquement. Mais le temps a passé, et ... on oublie. Si je lis encore bien ces langues, et si je comprends encore assez facilement ce que je lis, l'oral est ... nul !

Il n'y apas de secret, la pratique et l'effort sont nécessaires.

Un grand merci pour ton message, à bientôt. Jen.