Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Le rêve de votre vie

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Membre inconnu - créé le 12/09/2008 à 17h34
Désinscrit

bonjour tout le monde

voila j'aurais une question

Quel est votre reve dans la vie ?

Je demande cela car je viens de réalisé le mien a savoir réussir a faire batir la petite maison de mes reves sur un petit terrain et je suis aux anges.

Alors a vos claviers et racontez moi les votres de secrets...

Au plaisir de vous lire

harfang

Jacky - 80 ans - Portugal - posté le 13/09/2008 à 00h43
Jacky
Hors ligne

Bravo Harfang ! Je te félicite ! J'imagine la joie de la petite famille : avoir une petite maison bien à soi et comme on la veut !

Moi, à mon âge, je ne peux plus me dire que je vais me faire une belle tire-lire avec mon travail, car je suis retraitée et ma pension est correcte, mais plutôt modeste.

Alors s'il fallait faire un rêve (idiot, ou absurde, ou enfantin) ce serait celui de gagner à l'Euromillions afin de faire beaucoup d'heureux avec moi, et de pouvoir changer certaines choses dans ma petite maison pour améliorer un peu ma vie et aussi pouvoir faire quelques petits voyages sans toujours avoir à calculer .... J'aimerais aller voir mes enfants en France plus souvent ou leur payer, à eux, le voyage pour qu'ils viennent ici plus souvent. Voilà ! C'est un rêve insensé, je sais bien.

Membre inconnu - posté le 13/09/2008 à 09h33
Désinscrit

Ah gagner à l'euromillions est le rêve de tous.Bon je ne me fais pas trop d'illusions tant que je ne joue pas mais j'ai bien envie.

Ca serait pour réparer ma maison entièrement et pouvoir y couler des jours heureux sans travailler pourquoi pas.Autant vivre mon rêve jusqu'au bout.

Offrir à mes parents ce qu'ils veulent.Pouvoir voir venir les galères sans s'angoisser en fait est mon rêve absolu.

Jen - 68 ans - Belgique - posté le 14/09/2008 à 16h33
Jen
Hors ligne

Pour Harfang,

Des rêves, on en a beaucoup à tout âge.

Je crois qu'ils changent en fonction de l'âge.

Dans la jeunesse : réussir ses études, avoir un boulot intéressant, être indépendant, avoir une voiture, peut-être se marier, avoir des enfants, ... bref, c'est vraiment le temps des projets.

Chaque fois qu'on a réalisé un projet, il en vient d'autres : rester en contact avec ses amis, continuer à sortir malgré les difficultés de la vie,... Personnellement, tout alors tournait autour de ma famille, de ma maison, élever mes enfants, dans le fond plus grand chose pous moi, mais ... on peut quand même appeler ça des rêves.

Certains se réalisent et c'est le bonheur (comme d'ailleurs tu le connais en ce moment). D'autres pas, mais on s'en passe, et on remarque que c'était moins important.

Dernièrement, j'ai fêté mes 60 ans, je rêvais d'une fête où je réunissais toute ma famille (proche et lointaine), des amis sincères, des anciens collègues, ...

Nous avons organisé tout cela, nous étions nombreux, plein de gens ont répondu à mon invitation, ... cela m'a prouvé que les gens que j'apprécie m'apprécient beaucoup aussi. Tout le monde s'est magnifiquement bien plu. C'était un rêve, je crois que je suis encore "dedans", super-contente.

Donc, les rêves existent toute la vie, ils se transforment vite en projets (quand, bien sûr, ils sont réalisables matériellement). Il faut s'efforcer de les réaliser.

J'attends le suivant ...

Amicalement, Jen.

Marguerite - 34 ans - Maroc - posté le 05/12/2008 à 20h56
Marguerite
Hors ligne

rêver c'est se fixer un but qui nous pousse à continuer de vivre dans l'espoir de le réaliser un jour, et si on arrête de rêver c'est qu'on n'a plus envie de continuer de vivre...

un jour, j'étais psychiquement fatiguée au point même d'aller consulter un psychothérapeute, celui là a presque tout essayé pour me sortir de ma dépression et le jour où il allait baisser les bras comme il disait, il m'a posé cette question: "de quoi tu rêves?" je me suis rendu compte que ce mot qui est sensé faire partie de mon quotidien ne figure plus dans mon jargon, et c'est la raison pour laquelle j'arrivais plus a avancer, je n'avais pas de motivation pour le faire.

depuis je ne cesse de me fixer des rêves à court terme, je suis donc devenu une personne positive qui vise et réalise aussi, je ne baisse jamais les bras avant de réaliser ce que je me suis fixer.

mais j'ai un aveux à vous faire, quand j'étais encore plus jeune, je rêvais d'avoir une ferme où je pourrai me détendre en regardant mes belles vaches laitière (c marrant mais c vrai).

permettez moi de découvrir vos rêves aussi, ne soyez pas timides.