Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Boudhisme en France, véritable religion ou phénomène de mode ??

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Finou - 38 ans - France métropolitaine - créé le 22/10/2008 à 00h15
Finou
Hors ligne

Bonsoir,

je me pose une question. On nous parle de plus en plus du boudhisme en France. Sans parler de la réelle communauté qui existe depuis des années, ne pensez vous pas que beaucoup "s'y mettent" par effet de mode ?

Je ne juge rien, c'est juste une question que je me pose...

Finou

Lydéric thomas

Finou

Valedda - 46 ans - Autriche - posté le 22/10/2008 à 09h55
Valedda
Hors ligne

Je ne peux pas parler de la situation en France, mais en Autriche il y a des communautés bouddhistes bien ancrées dans la société.

Malgré tout, je dirais que le bouddhisme est beaucoup en mode ces jours-ci. C'est peut-être parce que le bouddhisme est une religion très ouverte qui ne demande pas qu'on croit à un Dieu, à un pouvoir plus haut que l'homme, à la réincarnation. Beaucoup pensent que Buddha soit adoré comme un Dieu, mais vraiment ce n'est pas le cas - Buddha sert seulement d'example aux bouddhistes. Quoi qu'il en soit, le bouddhisme encourage de trouver sa propre voie religieuse. Il n'y a même pas de commandements octroyés parce que c'est l'essence de cette religion qu'il faut faire ce qu'on fait par conviction et non par devoir. Aussi le concept de "bon et mauvais" n'y existe pas et quand on parle sur le sujet avec les gens qui vivent dans les pays bouddhistiques depuis des siècles ils ne comprennent même pas la distinction.

Qui suit Buddha ne se fait pas facile la vie et pour cela je pense que très peu de gens qui se tournent vers le bouddhisme seulement parce que c'est en mode continueront sur ce chemin.

D'ailleurs, je me sens proche au bouddhisme et j'en ai lu l'un ou l'autre livre, mais je ne me considère pas comme bouddhiste. Information à part : il y en a qui disent que le bouddhisme n'est pas de religion, mais plutôt une philosophie.

Finou - 38 ans - France métropolitaine - posté le 22/10/2008 à 12h38
Finou
Hors ligne

Merci Valedda pour tes explications.

Finou

Lydéric thomas

Finou

Membre inconnu - posté le 22/10/2008 à 12h46
Désinscrit

Dans la ville où je travaille il y a un temple bouddhiste. J'ai été le visiter une fois. Il s'en dégage une telle sérénité que quand je ne vais pas trop bien je fais un détour pour y retourner maintenant.

Dans le monde où nous vivons actuellement je peux comprendre que des personnes se convertissent à cette religion qui est une philosophie mais aussi un art de vivre.

Terence - 42 ans - France métropolitaine - posté le 04/11/2008 à 15h29
Terence
Hors ligne

Je ne crois pas que le bouddhisme soit aujourd'hui un phénomène de mode.

De même, au XIXème siècle par ex., les plus grands philosophes se sont tous intéressés aux sagesses de l'Orient, et il s'agissait d'une pure recherche de vérité.

Il n'est qu'à lire "Le monde comme volonté et comme représentation" (1819) de Schopenhauer. Il y est très influencé par la lecture des Upanishads et de la Bhavagad-Gita (guidé par l'orientaliste Friedrich Majer) et par les différentes philosophies de l'Inde (hindouïsme et bouddhisme).

Nietzsche, plus encore, sera à l'écoute des philosophies orientales. Dans ses lettres à son ami Paul Ree ou à la femme qu'il aimait, Cosima Wagner, il parle souvent de sa dette à l'égard de l'Orient, dont il admire les livres sacrés et les valeurs qu'ils véhiculent.

En revanche, l'engouement des écrivains et poètes de la fin du XIXème pour l'Orient était plus apparenté à une mode très en vogue dans les grands salons parisiens.

Au XXème siècle, Gurdjieff, qui eut tant d'influence sur les occultistes, fonde une grande partie de son enseignement sur les philosophies de l'Inde et du Tibet.

Plus proche de nous, la beat generation des années 50 et 60, de même que les mouvements hippies et les philosophies de la contre-culture (de William Burroughs à Timothy Leary, en passant par William Watts et Bob Kaufman) sont toutes imprégnées par le bouddhisme.

John Lennon lui-même pratiqua le bouddhisme, entre autres musiciens tel Léonard Cohen, qui fait aujourd'hui encore de longs séjours dans des monastères du bouddhisme zen, entre deux enregistrements.

Aujourd'hui, la facilité des moyens de communication permet à tous de découvrir les philosophies orientales, et les médias s'y sont mis depuis longtemps (même une station télé aussi conformiste que France 2 offre une plage horaire tous les dimanches matin au bouddhisme, juste avant ses autres émissions religieuses).

Terence

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Finou - 38 ans - France métropolitaine - posté le 04/11/2008 à 21h49
Finou
Hors ligne

Ok Térence... c'était juste une tite provoc...

Finou

Lydéric & Thomas

Finou