Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Tenez-vous un journal intime ?

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Terence - 42 ans - France métropolitaine - créé le 31/10/2008 à 20h46
Terence
Hors ligne

Bonjour les gens !

Tenez-vous - ou avez-vous tenu - votre journal intime ?

Si oui, à quelle fréquence (tous les jours, de temps en temps,...) ?

Et quelle signification lui donnez-vous ?

- Est-ce pour mieux vous souvenir ensuite du cours de votre vie ?

- Est-ce pour vous auto-analyser ?

- Est-ce une façon de reonstituer des repères (on écrit plus, généralement, qd on vit seul, mais aussi qd on se sent seul ou qu'on craque et qu'on cherche à retrouver un équilibre) ?

- Est-ce par graphomanie (moi, c'est un peu le cas) ?

- Est-il parsemé de réflexions, ou simplement un recueil d'anecdotes dont vous tenez à garder la sensation "sur le coup" pour qu'elles restent gravées sans être modifiées par le temps qui passe ?

- Justement, n'est-ce pas une façon de "retenir" le temps ("Ô temps, suspends ton vol...") ?

- Ou encore, vous sert-il pour votre correspondance, vos mails, votre courrier (y faire un brouillon, par ex.) ?

- Le mettez-vous en page pour le personnaliser, avec des dessins, des images ou des photos collées, jusqu'à des tickets de cinéma, pourquoi pas, etc... ?

- Le considérez-vous comme un ami à qui vous confier ?

- Vous sert-il à mieux comprendre le chemin que suit votre vie ?

Terence

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Finou - 38 ans - France métropolitaine - posté le 31/10/2008 à 21h32
Finou
Hors ligne

Non, je n'en sens pas l'utilité pour le moment. De temps en temps, je prends une feuille et j'écris quelques mots... Mais ça finit à la poubelle, ça ne me dit rien de les conserver.

Finou

Lydéric & Thomas

Finou

Membre inconnu - posté le 01/11/2008 à 02h41
Désinscrit

J'en ai eu un adolescente que j'ai tenu pendant 3 jours. Je voulais à tout prix faire comme Anne FRANCK dans l'idée de laisser une trace de moi après ma mort mais écrire tous les jours demande un trop grand investissement pour une paresseuse comme moi.

Membre inconnu - posté le 01/11/2008 à 09h46
Désinscrit

ecrire a mes corresp ma vie s'est presque comme un journal intime cela m'oblige a ecrire et a raconté toute mes misères et le bonheur que se passe autour de moi et en echanges on me conseille et on se confie aussi a moi et auprès de certaines corresp je trouve un réconfort c dommage car je ne garde rien en double chez moi mais bon j'ai une bonne mémoire en tout cas je trouve que c le meilleur journal intime que j'ai trouvé

Lululucas - 33 ans - France métropolitaine - posté le 19/11/2008 à 22h12
Lululucas
Hors ligne

J'ai tenu un journal intime quand j'étais adolescente. j'y notais mes joies, mes peines...tout ce qu'une ado pouvait écrire à l'époque du collège! Et quand je me remis, ça me fait sourire...

Membre inconnu - posté le 19/11/2008 à 23h34
Désinscrit

J'ai bien sûr moi aussi tenu un journal intime étant jeune, qui n'a pas écrit ses malheurs parce que bidule nous a piqué notre chéri au lycée ou que notre petite soeur à dévaliser notre trousse à maquillage pour aller à sa première boum ?

J'ai repris l'écriture il y a peu de temps ; un journal intime destiné à ma fille. Je lui écris mes impressions et mes peines du moments. Je lui explique mes raisons et mes choix concernant le divorce qui la perturbe en ce moment..

Elle aura ce cahier (ou ces cahiers) au moment où je sentirais qu'elle a besoin d'explications sur son 'passé'..

Elle aura alors les faits tels qu'ils se sont passés, réellement. Car souvent avec le temps, on oublie certaines choses ou les souvenirs se confondent ..

Lululucas - 33 ans - France métropolitaine - posté le 20/11/2008 à 08h22
Lululucas
Hors ligne

Citation : J'ai bien sûr moi aussi tenu un journal intime étant jeune, qui n'a pas écrit ses malheurs parce que bidule nous a piqué notre chéri au lycée ou que notre petite soeur à dévaliser notre trousse à maquillage pour aller à sa première boum ?

J'ai repris l'écriture il y a peu de temps ; un journal intime destiné à ma fille. Je lui écris mes impressions et mes peines du moments. Je lui explique mes raisons et mes choix concernant le divorce qui la perturbe en ce moment..

Elle aura ce cahier (ou ces cahiers) au moment où je sentirais qu'elle a besoin d'explications sur son 'passé'..

Elle aura alors les faits tels qu'ils se sont passés, réellement. Car souvent avec le temps, on oublie certaines choses ou les souvenirs se confondent ..

"un seul être vous manque et tout est dépeuplé.."

Ton idée de créer un journal intime pour ta fille est une très bonne idée...

Metatron - 31 ans - France métropolitaine - posté le 20/11/2008 à 12h37
Metatron
Hors ligne

Ah le journal !

J'en avais un plus jeune et j'y écrivais les rêves et les journées.

Je me souviens avoir tricher des jours : je voulais y écrire tous les jours et je m'endormais :p

Aujourd'hui j'en ai toujours un, j'y écris les recettes ( suis trop nulle en cuisine autrement ) les rêves, les idées, les réflexions. + souvent lorsque ça va mal que lorsque ça va : cela me semble logique. Ca me permet de faire le point, voir où j'ai bien pu me planter. Ce qu'il ne faudra pas refaire.

Du coup la relecture est assez pénible et déprimante. Une chance qu'il y a toujours une date sinon je finirais par croire que j'ai passé des mois sans moment heureux !!

N'étant pas artistique, je n'y dessine pas et n'y rajoute pas de billet, de lettre ou de photo : de toute façon ça finirait par se perdre !

Mais l'utilisation de certains mots me remet tout de suite dans l'ambiance et je vois mieux d'où je suis partie pour arriver à un moment où un autre.

Metatron

Laurie - 33 ans - France métropolitaine - posté le 20/11/2008 à 17h15
Laurie
Hors ligne

quand j'étais plus jeune, je tenais un journal intime. J'en ai noirci des pages et des pages avec mes petis soucis de cours, de coeur ou encore d'apparence... j'y notais tout, mes rêves, mes espoirs... seulement ma mère a eut la mauvaise idée de lire mes journaux... et je n'ai plus eu confiance.

J'ai bien essayé de reprndre un carnet intime... mais la confiance n'y était plus et mon homme semblait plus offusqué que je ne lui parle pas de mes problèmes.

Du coup, j'ai tout arrêté et je ne m'en sens pas plus mal... et surtout j'ai trouvé de bonnes amies correspondantes avec qui nous partageons nos espoirs, nos déceptions... Je pense que l'amitié est tout aussi important que d'écrire dans un journal intime (c'est même plus important) car ainsi on peut discuter de nos problèmes et ensemble trouver une solution... plutot que d'écrire sur des pages et garder tout en soi... même si on extériorise en écrivant sur du papier !

voilà ! je vous soughaite une bonne soirée

Membre inconnu - posté le 21/11/2008 à 09h51
Désinscrit

Bonjour !!

J'ai également tenu un journal intime pendant mon adolescence

entre 15 et 17 ans. Je me souviens d'avoir parlé de mes amoures

contrariées ! (le plus souvent)!! Je ne sais plus ce que j'en ai fait

mais si j'ai la chance un jour de les retrrouver, il y aurait de quoi rire !

Depuis, j'ai commencé et développé la correspondance, cela remplace ! et cela

permets de s'entraider et de trouver des solutions aux problèmes que tout le monde

traverse, c'est une passion fabuleuse que nous vivons !

Bonne journée.