Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

L'interprétation des rêves...

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Terence - 42 ans - France métropolitaine - créé le 31/10/2008 à 21h18
Terence
Hors ligne

Bonjour les gens !

D'abord, accordez-vous de l'importance à vos rêves ?

Les notez-vous à votre réveil ?

Certains vous marquent-ils de façon durable ?

Questions corollaires :

- Les interprétez-vous à la façon de Freud ?

- Certains sont-ils pour vous des clefs à caractère mystique ? Si oui, peuvent-ils aller jusqu'à modifier ou même bouleverser vos croyances (les rêves "révélations") ?

- Y retrouvez-vous des êtres disparus et que vous avez pleurés ?

- Vous permettent-ils d'exorciser vos démons intérieurs ?

- Croyez-vous qu'ils expriment un "désir virtuel", comme le disent certains psychanalystes ?

- Faites-vous des rêves récurrents ?

- Certains vous permettent-ils de résoudre des questions que vous vous êtes posées dans la journée précédente ?

- Vous arrive-t-il de faire des cauchemars ? De quel type ?

- Croyez-vous aux rêves prémonitoires ?

Terence

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Finou - 38 ans - France métropolitaine - posté le 31/10/2008 à 21h29
Finou
Hors ligne

Salut toi !!!

D'abord, accordez-vous de l'importance à vos rêves ? oui, Ils sont très importants pour moi

Les notez-vous à votre réveil ? non, jamais mais j'essai de le reconstituer le plus possible

Certains vous marquent-ils de façon durable ? En règle général, ce qui me marque le plus sont plutôt les cauchemars, je me souviens encore d'un que je faisais souvent en primaire, c'est pour dire !!

Questions corollaires :

- Les interprétez-vous à la façon de Freud ? euh, non, je les interprète à ma façon déjà...

- Certains sont-ils pour vous des clefs à caractère mystique ? Si oui, peuvent-ils aller jusqu'à modifier ou même bouleverser vos croyances (les rêves "révélations") ? non

- Y retrouvez-vous des êtres disparus et que vous avez pleurés ? Oui, souvent et c'est très pertubant, d'ailleurs

- Vous permettent-ils d'exorciser vos démons intérieurs ? Non, je ne pense pas

- Croyez-vous qu'ils expriment un "désir virtuel", comme le disent certains psychanalystes ?Je pense pour certains oui, d'autres sont vraiment trop "décousus"!

- Faites-vous des rêves récurrents ?Avant oui, maintenant, je ne crois pas

- Certains vous permettent-ils de résoudre des questions que vous vous êtes posées dans la journée précédente ?non

- Vous arrive-t-il de faire des cauchemars ? Oui souvent

De quel type ? Ca, c'est perso, désolée

- Croyez-vous aux rêves prémonitoires ? non

Finou

Lydéric & Thomas

Finou

Finou - 38 ans - France métropolitaine - posté le 31/10/2008 à 21h30
Finou
Hors ligne

Ca serait sympa que tu y répondes aussi Térence !!

Finou

Lydéric & Thomas

Finou

Xenonphile - 56 ans - Maroc - posté le 31/10/2008 à 23h28
Xenonphile
Hors ligne

je fais des rêves dont je me souviens peu.Mai j'ai fait un rêve alors que j'avais à peine 10ans, et je m'en souviens comme si c'était hier.

Ce rêve, crois moi, s'est réalisé quelques semaine après et au moment où j'ai fait la similitude entre ce rêve et ce que j'ai vécu;je me suis dit" tiens, c'est ce que j'ai rêvé".

XENON

XENON

Membre inconnu - posté le 06/12/2008 à 21h14
Désinscrit

Nous rêvons toutes les nuits; la plupart du temps en ce qui me concerne, je les oublie.Cela dépend de l'heure à laquelle les différentes phases de sommeil apparaissent. Nous rêvons au moment du sommeil paradoxal. Bon allez, je vais répondre au questions !

D'abord, accordez-vous de l'importance à vos rêves ? oui

Les notez-vous à votre réveil ? non.

Certains vous marquent-ils de façon durable ? oui, ils me reviennent en mémoire durant la journée. Et même plusieurs jours ou semaines plus tard, au début en entier et ensuite il ne reste que des bouts de rêves, selon ce que l'on voit (animal, objet, personne...) ou de ce que l'on vit dans la journée.

Questions corollaires :

- Les interprétez-vous à la façon de Freud ? non.

- Certains sont-ils pour vous des clefs à caractère mystique ? Si oui, peuvent-ils aller jusqu'à modifier ou même bouleverser vos croyances (les rêves "révélations") ? absolument pas

- Y retrouvez-vous des êtres disparus et que vous avez pleurés ? oui et j'ai même remarqué,en ce qui me concerne, que les personnes disparues ne parlent pas mais je devine les sentiments ressentis par la personne.

- Vous permettent-ils d'exorciser vos démons intérieurs ? oui, il me semble que les rêves servent à ça.

- Croyez-vous qu'ils expriment un "désir virtuel", comme le disent certains psychanalystes ? je pense oui ! Par contre le coup de s'endormir avec la photo d'une personne qu'on aime sous son oreiller, pour espérer rêver d'elle ne marche pas !! J'étais ado quand je le faisais...

Faites-vous des rêves récurrents ? oui quelquefois. Je me souviens avoir fait 2 fois exactement le même à deux périodes très éloignées l'une de l'autre. Ça fait bizarre...

- Certains vous permettent-ils de résoudre des questions que vous vous êtes posées dans la journée précédente ? non, pas spécialement.

- Vous arrive-t-il de faire des cauchemars ? De quel type ? de me voir en train de crier par peur alors qu'aucun son ne sort de ma bouche... Je suis poursuivie par des monstres ou des gens qui me veulent du mal. Et je rêve souvent que je tombe.

- Croyez-vous aux rêves prémonitoires ? oui, cela m'est arrivé : ceux ci sont représentés par des objets bien précis (les dents=mort d'un proche; les serpents; les chiens...)

Terence - 42 ans - France métropolitaine - posté le 07/12/2008 à 05h46
Terence
Hors ligne

Coucou, Finou et Luciole ! /

Merci d'avoir répondu de façon aussi détaillée... Bel effort, les filles .

Tiens ? Je n'ai pas encore répondu, moi ? Il est vrai que ma vie est un rêve dont je ne me réveillerai jamais .

OK. Si j'ai bien compris, faut que je m'exécute...

D'abord, accordez-vous de l'importance à vos rêves ? Enormément. Je pense qu'il s'y trouve la clef de mon coffre-fort intérieur.

Les notez-vous à votre réveil ? Toujours. Je préfère rater un RV vital qu'oublier un rêve mortel .

Certains vous marquent-ils de façon durable ? Certains, oui... ceux qui ouvrent les Portes de la Perception (comme dirait Huxley).

Questions corollaires :

- Les interprétez-vous à la façon de Freud ? Non, je réfute la psychanalyse - laquelle, pour moi, n'est qu'une excellente forfanterie destinée à nous faire accroire que notre libre-arbitre n'est que peau de chagrin.

- Certains sont-ils pour vous des clefs à caractère mystique ? Si oui, peuvent-ils aller jusqu'à modifier ou même bouleverser vos croyances (les rêves "révélations") ? Je fais bcp de rêves mystiques, mais tellement complexes qu'au réveil je suis encore plus perdu qu'avant - ce qui, il faut en convenir, est plutôt rassurant (ça prouve que je suis encore vivant, ce dont souvent je doute).

- Y retrouvez-vous des êtres disparus et que vous avez pleurés ? Oui, mon père, très souvent - et ce sont des rêves magnifiques : mon père vient me soutenir, et ses yeux bleu-clair magnétiques ont le pouvoir de me faire étoile parmi les étoiles.

- Vous permettent-ils d'exorciser vos démons intérieurs ? Pas besoin. Mes démons intérieurs ont peur de moi, ils n'osent plus me hanter - ils me connaissent : s'ils reviennent, je ne ferai pas de quartier.

- Croyez-vous qu'ils expriment un "désir virtuel", comme le disent certains psychanalystes ? Non. Voir plus haut.

- Faites-vous des rêves récurrents ? Non.

- Certains vous permettent-ils de résoudre des questions que vous vous êtes posées dans la journée précédente ? Parfois. Par exemple, aux échecs, un mat en quinze coups dans une position à multiples arborescences, soudain au réveil j'ai la solution.

- Vous arrive-t-il de faire des cauchemars ? De quel type ? Non, curieusement je ne fais jamais de cauchemars - sauf quand Izanagi me torture.

- Croyez-vous aux rêves prémonitoires ? Oui. Je crois qu'ils adviennent par transmission de pensée au travers du continuum spatio-temporel, selon les lois de la stochastique.

Terence / /

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Membre inconnu - posté le 07/12/2008 à 11h20
Désinscrit

En me permettant de parler pour Finou, nous te remercions Terence, pour avoir également pris la peine de répondre à ton propre sujet et de façon si détaillée (et très tard dans la nuit ou très tôt dans la matinée) c'est toi qui décides !

Ce fut un plaisir pour moi d'y répondre parce que ce sujet est très intéressant. Tu avais simplifié la tâche en inscrivant les questions auxquelles répondre.

Metatron - 31 ans - France métropolitaine - posté le 08/12/2008 à 17h58
Metatron
Hors ligne

Au vu de mes études, je ne peux négliger la présence des rêves. Par conséquent je me penche avec intérêt sur les miens. Je suis mon propre rat de laboratoire !

Est-ce que j'y crois, hm, je n'ai pas assez de mémoire ni même l'idée de vérifier sur un signe ou un autre a un impact sur ma vie ou non.

Ceci étant, je les note afin de les relire et voir les ressemblances. Un de ces jour je ferai éventuellement un recoupement avec mon agenda, peut-être y verrai-je quelque chose.

Parce que je les note, je m'en souviens forcément à la relecture et pourtant ces rêves peuvent avoir des années. Ainsi je me pose plus de questions sur ma mémoire ( qui n'arrivent toujours pas à faire une addition ) que sur les rêves eux-mêmes.

Toujours en rapport avec mes études, je refuse de faire des interprétations version Freud. Freud lui-même rêvait de ses théories et étirait autant le rêve que la théorie afin que tout colle, pourtant, dans une simple et bête interprétation ses rêves signifiaient plutôt que ses théories étaient bien une base et aiderait la psychologie et la psychanalyse mais avaient des limites. Chose que Freud ne pouvait admettre.

De plus ma vie ne s'applique pas aux théories de Freud. Oeudipe, toussa toussa... n'ont aucune place dans mes aventures. Vraiment.

Malheureusement pour ma curiosité, je ne rêve pas souvent. Ils sont souvent sans queue ni tête et parfois troublant, sur des sujets où j'ai une opinion tranchée et arrache la tête de celui-ci qui ose me convaincre du contraire.

Donc, non aucun rêve prémonitoire ni révélation.

Ceci étant, puisque c'est moments finiront par arriver, je ne peux exclure que des rêves prémonitoires existent. Ce ne serait pas scientifique de ma part.

Par contre, j'ai souvent des flash de vie. Ce que le commun a comme "déjà-vu" moi je les ai en dormant : faudra alors m'expliquer la théorie de l'information qui passe pas dans le cerveau.

Ne rêvant pas souvent, aucun rêve n'est récurant. Dernièrement mes rêves sont troublants et semblent être le reflet de mes angoisses. Je dois dire que je n'apprécie pas. Si mon inconscient tente de me parler, alors il enfonce des portes ouvertes. Je suis réveillé le jour, je réfléchis et je sais pourquoi je suis nerveuse, je n'ai pas besoin d'un inconscient pour me le dire. A moins qu'il soit inconscient, dans tous les sens du terme ¬¬

Alors évidement, je ne trouve jamais de solution. Rêver de Mère alors que j'en ai parlé la veille ou ai eu de ses nouvelles n'a rien de révélateur.

Je ne fais pas de cauchemar, des rêves désagréables certes mais jamais de cauchemar. Et souvent je finis par reprendre le dessus et signifier que ça suffit : il est hors de question que mon sommeil soit troublé !

C'est bien le seul moment où je me sens bien : qu'on m'y fiche la paix !!

Je ne rêve ni de passé ni de présent, jamais rien de concret ou de réel. Que des situations abstraites qui n'ont aucunes chances d'arriver ( j'attends toujours James Bond dans mon école secondaire... sachant que je suis à 6 000km de celle-ci et qu'il y a peu de chance que Mister fasse une virée par la banlieue montréalaise... )

Il m'arrive rarement de rêver de gens que je connais. Parfois ils sont là mais loin et flou, je sais leur présence sans plus. En 6 ans, je n'ai jamais rêvé de mon chien. C'est arrivé pour la première fois le mois dernier, la boule de poil est morte il y a 3 ans. Cherchez l'erreur.

Les rêves restent un terrain à explorer, évidement comme toute chose que j'aime : ça n'arrive pas souvent et toujours aux autres

Metatron