Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Que pensez-vous du projet d'enseigner les échecs à l'école ?

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Terence - 43 ans - France métropolitaine - créé le 07/11/2008 à 00h24
Terence
Hors ligne

Je parle ici pour la France, car dans la plupart des pays occidentaux, c'est déjà fait depuis longtemps, au moins en option.

Il est prévu par le Ministère de l'Education d'enseigner les échecs dès l'école primaire, d'abord en option, puis parmi les disciplines de base.

On le sait depuis longtemps, le jeu d'échecs est un formidable outil pour apprendre la logique et la concentration. Et ça faisait depuis plus de vingt ans que le projet était "sur le feu", comme on dit.

En France, ça existe déjà dans pas mal d'écoles, mais ça restait encore une option "marginale".

Que pensez-vous de la réalisation de ce projet à l'échelle nationale ?

Terence

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Solb - 68 ans - Canada - posté le 07/11/2008 à 02h36
Solb
Hors ligne

moi je pense que c,est une excellante idée .on devrait enseigner a travers le monde .

Meltho - 49 ans - France métropolitaine - posté le 07/11/2008 à 14h32
Meltho
Hors ligne

La seule chose qui me dérange dans ce jeu, c'est qu'il faut savoir sacrifier ses pions pour protéger ses pièces maitresses et çà, c'est un enseignement que mes enfants apprendront bien tout seul, malheureusement !

Xenonphile - 57 ans - Maroc - posté le 07/11/2008 à 20h05
Xenonphile
Hors ligne

les échecs apprennent la patience et la confiance en soi. les enfants doivent apprendre ce jeu, mais je ne trouve pas son apprentissage dans une école assez bénéfique; dans des clubs ne serait-il pas plus opportun?

XENON

XENON

Membre inconnu - posté le 08/11/2008 à 01h00
Désinscrit

moi je penses que l'apprendre a l'ecole c bien dans un club l'enfant né pas obligé d'y allé tantis qu'à l'ecole il é obligé d'y assisté c un bon système pour detendre l'enfant et pour oublie les soucis je vote pour

Finou - 39 ans - France métropolitaine - posté le 08/11/2008 à 08h23
Finou
Hors ligne

Non, je ne pense pas qu'il faut rajouter les échecs en option. Tout le temps que l'école restera comme elle est, il ne faut laisser que les matières de base. Si nous étions dans un autre système ou une partie des heures étaient consacrées aux sports et loisirs, là ok.

Dans l'école de mes enfants, c'est un choix pour pour ce qui reste le midi à la cantine, en attendant l'heure de reprise des cours, ils peuvent jouer aux échecs, il y a un atelier artistique, un pour le ping pong...

Finou

Lydéric & Thomas

Finou

Jacky - 81 ans - Portugal - posté le 08/11/2008 à 14h56
Jacky
Hors ligne

On pourrait très bien intégrer cet apprentissage en discipline de math. Je trouve que l'enfant a tout à y gagner. Il y apprendra entre autres à être patient, à respecter ses partenaires de jeu ainsi que les règles imposées, à réfléchir, à raisonner de façon logique et à se concentrer, à développer des stratégies (et ici je rejoins Meltho, l'une d'elles étant de savoir perdre pour gagner plus ensuite). L'enfant pourra développer bon nombre de ses capacités, faire preuve d'abstraction pour anticiper les coups, ce qui l'aidera ensuite pour la géométrie dans l'espace. Mais, ma question est celle-ci : les enfants étant plus ou moins doués, ne sera-t-il pas problématique de suivre un cours collectif ? Chaque professeur sait très bien que tout ne peut pas automatiquement s'inculquer. Il serait donc préférable d'en faire une discipline optionnelle.

J'ai joué beaucoup aux échecs dans ma vie, mais avec certains de mes partenaires hommes, je dois avouer que j'avais bien du mal à gagner car justement, je ne savais pas très bien "imaginer" les coups à venir, faire preuve d'abstraction. J'ai donc appris aussi à savoir perdre pour de bon, et ça, c'est essentiel dans la vie, même pour quelqu'un qui, comme moi, met un point d'honneur à ne pas désister, à aller jusqu'au bout et à gagner un défi.

Terence - 43 ans - France métropolitaine - posté le 01/12/2008 à 05h50
Terence
Hors ligne

Sensei ? / /

Un petit exemple sur le prodigieux pouvoir du jeu d'échecs...

Une démonstration en 1 heure, avec les trois soeurs Polgar (toutes trois GMI) et leur père Laszlo (psychologue), sur la formation de l'intelligence et de la créativité. "Le génie résulte uniquement du travail." Document fascinant diffusé par la chaîne National Geographic.

Pour voir l'intégralité (en anglais) de ce reportage, cliquez sur ce lien :

http://video.google.com/videoplay?docid=-6378985927858479238

Vous allez ainsi apprendre, avec de nombreuses expériences à l'appui, des choses bien étranges sur le fonctionnement de votre cerveau.

Terence

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Marie63 - 57 ans - France métropolitaine - posté le 01/12/2008 à 10h47
Marie63
Hors ligne

Je pense que les elèves français ont déjà suffisamment de mal à apprendre à parler et écrire le français correctement, ajouter l'enseignement des échecs, pourquoi pas le poker ou le mikado ?

Terence - 43 ans - France métropolitaine - posté le 01/12/2008 à 13h50
Terence
Hors ligne

Marie63, dis-moi / /

Quel est le rapport entre le jeu d'échecs, le poker et le mikado ? Faut que tu m'expliques .

Et que la France essaie de rattraper son retard par rapport aux autres pays, on ne peut l'en blâmer.

Il se trouve qu'enfin - le 15 février 2007 - le ministre de l'Education Nationale et le président de la Fédération Française d'Echecs signaient une convention en faveur de l'introduction du jeu d'échecs à l'école.

http://www.le-petit-echiquier.com/echecs.php?page=6

Lire - par ce lien - qqs extraits de cette convention pourra peut-être t'éclairer.

Terence

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)