Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Sentiment possessif

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Marguerite - 34 ans - Maroc - créé le 11/11/2008 à 15h47
Marguerite
Hors ligne

il existe des hommes qui aiment posséder leurs amoureuses et vice versa.

si l'autre est un "être humain": il est responsable de ses actes et pensées, pourquoi le considère-t-on comme un objet et on cherche à accaparer non seulement son amour mais aussi ses points de vue, ses décisions, et même ses relations avec les autres.

au fait, je crois que le sentiment de vouloir posséder l'autre peut avoir des origines qui remontent même à l'enfance. il se peut que ce genre de personnes n'avaient pas la notion de partager avec l'autre. ils avaient donc l'habitude d'avoir des objets rien que pour eux et cherchent à appliquer cette règle sur les personnes de chaire et de sang aussi.

il se peut aussi que ça soit leur façon d'être jaloux ou d'éviter de se retrouver dans telle situation...

en tout cas je trouve que c'est une chose qu'il faut soigner parce qu'on risque d'étouffer ceux qu'on aime au lieu de leur garantir une atmosphère pleine d'amour et surtout de confiance.

Membre inconnu - posté le 11/11/2008 à 16h09
Désinscrit

Hello Marguerite, ton sujet attire toute mon attention !!

comme je suis déjà lancée sur les défauts qui caractérisent LaFée.. je continue.

En plus d'être rancunière (...) je suis possessive, et oui..

Je pense que tu parle de possessivité amoureuse, n'est-ce pas ?

DAns mon cas, je suis quelqu'un de très libre en amour, dans le fait que l'autre peut-faire ce qu'il veut, penser ce qu'il veut, avoir ses passions etc.. comme tu dis nous sommes tous des 'êtres humains'.

Par contre, j'avoue sans complexe être très possessive en amitié, bizarrement.

Si j'ai une ou un ami qui m'est cher, j'ai énormément de mal à le voir se 'tourner' vers d'autres personnes, qu'il ou elle prenne du plaisir avec d'autres personnes. Je me sens abandonnée !

Je n'ai pourtant pas été élevée seule, mais toujours dans le partage. je sais très bien que les gens ne nous appartiennent pas ! moi même n'aimant pas être 'attachée' à quelqu'un.

Alors pourquoi ce malaise ?

je suis totalement de ton avis bien sur, sur le fait qu'il faille aider ou soigner ses personnes.

mais comment ?

je suis malheureuse de ce comportement alors je suis preneuse

Marguerite - 34 ans - Maroc - posté le 11/11/2008 à 21h58
Marguerite
Hors ligne

j'ai toujours aimé cette phrase en anglais "if you love someone and they have to go... let them, because if that love is meant to be it will come back"

je crois que ça montre qu'on ne doit pas forcer les gens à nous aimer ou à devenir nos amis... ça ne doit pas être une obligation mais plutôt un choix.

Membre inconnu - posté le 11/11/2008 à 22h41
Désinscrit

je sais je sais... mais c'est dur .. !!!

PatLeMans - 38 ans - France métropolitaine - posté le 11/11/2008 à 23h24
PatLeMans
Hors ligne

Hello,

N'ayant jamais eu de copine, je ne pourrais dire si je serais "possesif" je ne pense pas car je suis de nature solitaire, je pense donc qu'il serait difficile de passer d'un extreme a l'autre, sous le seul fait d'avoir une copine.

En terme d'amitie, pareil etant solitaire je n'ai pas vraiment d'ami, ou du moins ceux que j'ai me connaisse et ne me reproche en rien de ne jamais les invite chez moi, pour prendre l'apero ou autre, et moi meme, il ne me reproche pas de ne pas aller chez eux.

De toute facon, pour moi l'amitie ne se resume pas a aller manger chez les uns ou les autres, vaut mieux 1 amis qui aide dans des moments difficile que 10 qui nous invite a des repas ou apero.

Apres, ton message me pose une question, est ce que tu englobe le sentiment de possession qui engendre les mariage force ?? Nous en avons encore eu un exemple avec la jeune fille a Toulon qui a ete, d'apres ses dire, martyre par sa propre mere et soeurs car elle ne voulait pas etre marie de force avec un homme inconnu de 30 ans, elle en a 18.

Marguerite - 34 ans - Maroc - posté le 12/11/2008 à 12h25
Marguerite
Hors ligne

franchement je n'ai jamais cru qu'un jour je rencontrerai quelqu'un d'aussi solitaire, mon cher "PatLeMans" excusez moi mais je n'ai pas pu cacher ma surprise.

en ce qui concerne le sentiment possessif je parle surtout du fait d'aimer quelqu'un au point même de vouloir le posséder, et je crois que le mariage forcé ne peut être qu'une conséquence parmi d'autres...

vous savez comme l'a dit la fée de penpal sur son message (wink) c'est surtout cette douleur de voir l'autre parler et s'amuser loin de nous.

heureusement, je ne suis pas possessive mais mon ex l'était et j'ai essayé de l'aider parce que je sais que ça va aider notre relation aussi, mais je crois que beaucoup de chose me dépassent, je n'arrive vraiment pas à comprendre pourquoi les gens aiment se faire autant de mal.

Marie63 - 56 ans - France métropolitaine - posté le 12/11/2008 à 13h01
Marie63
Hors ligne

Citation : je sais je sais... mais c'est dur .. !!!

Ne soit pas triste FeeClochette, je sais que c'est agréable d'avoir l'exclusivité en amitié, mais c'est quasi impossible de l'obtenir et c'est normal, c'est vrai aussi que cela valorise et c'est peut être la peur inconsciente d'être trahie qui te fait réagir comme cela.

Mais t'inquiètes je suis sur qu'il y a des tas de personnes qui t'aime, prends une petite parcelle d'amitié de chacun de tes amis et tu obtiendras un coeur immense

Membre inconnu - posté le 12/11/2008 à 21h36
Désinscrit

Marie, ce que tu dis est bien vrai.. c'est cette peur qui m'envahit, je perds contrôle !

en tout cas, je sais que je suis aimée comme j'ai besoin, et ici j'en ai une belle preuve.

Notamment avec des gens comme toi..

merci

Membre inconnu - posté le 12/11/2008 à 22h26
Désinscrit

Citation : j'ai toujours aimé cette phrase en anglais "if you love someone and they have to go... let them, because if that love is meant to be it will come back"

je crois que ça montre qu'on ne doit pas forcer les gens à nous aimer ou à devenir nos amis... ça ne doit pas être une obligation mais plutôt un choix.

Je pense que nous sommes tous destinés à une personne, parfois nous la trouvons parfois nous ne la trouvons pas parfois même nous pensons la trouver mais ce n'est qu'illusion. L'amitié c'est différent mais les vrais amis ont ne les perd jamais, c'est pour cela qu'ils sont rares car l'amitié est un trésors.

Si une personne nous quitte, et cela je le pense de plus en plus aujourd'hui, c'est que cette personne ne nous était peut-être pas destinée, que ce soit en amour ou en amitié. Dans ce cas inutile de prolonger le deuil inutilement. Par contre les aléas de la vie font que certains perdent contact et se retrouvent après de longues années et puis ne se quittent plus !

L'amitié et l'amour s'est s'épanouir tout en aidant l'autre à s'épanouir lui aussi, en l'acceptant tel qu'il est dans les bons moments comme dans l'adversité. Toute autre forme d'amitié est égoïste et n'a que peu de valeur à mes yeux.

Terence - 42 ans - France métropolitaine - posté le 12/11/2008 à 23h06
Terence
Hors ligne

"Une personne nous est-elle destinée ?"...

Ce pourrait être le sujet d'un beau topic, Izanagi.

J'ai bcp de mal à répondre à cette interrogation. On pourrait répondre que dans l'idéal ce serait merveilleux, on pourrait répondre que dans l'idéal ce serait une catastrophe... si nous ne la rencontrons pas - ou si nous passons à côté, par manque de discernement.

Qd bénéficions-nous d'assez de discernement pour "savoir" ? Par ex., ce qu'on appelle le coup de foudre, c'est une sensation sublime. On dit que ce n'est pas de l'amour... et pourquoi donc ? Trop d'émotion soudaine serait une attraction trompeuse ?

[Je souris, car ça me fait penser à cette merveilleuse chanson de Brassens... "Les passantes", un hymne à l'amour anonyme et éphémère.]

J'ai eu des coups de foudre d'une violence inouïe... et qui se sont prolongés plusieurs années, avec la même intensité - un nirvana permanent.

Celle, ou celui, qui nous est destiné - c'est un idéal romantique, et pourtant j'y crois. J'y crois, et cependant j'ai déjà aimé, du plus profond de moi-même, plusieurs fois. Est-ce irrationnel, de croire en l'amour éternel, et d'aimer plusieurs fois ?

Il n'y a pas de réponse rationnelle à ces mystères - et c'est très bien ainsi.

Paul Verlaine :

"Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant

D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime,

Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même

Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend."

Seule la poésie peut répondre.

Terence /

PS : Quant à être possessif, oui je le suis. Cependant je ne saurais priver ma partenaire de sa liberté. Je suis possessif mais n'ai aucunement peur d'être abandonné.

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)