Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Le fonctionnement du cerveau

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Terence - 42 ans - France métropolitaine - créé le 27/11/2008 à 13h48
Terence
Hors ligne

Je rapporte ici qqs extraits d'un article paru dans le Figaro du 7 novembre 2008

(http://www.lefigaro.fr/livres)

L'incroyable guérison du Dr Jill Bolte Taylor

"Jill Bolte Taylor, neurobiologiste renommée, est passée de l'autre côté du voile. Son accident vasculaire cérébral, qu'elle a suivi consciente, lui a permis une nouvelle approche de la vie qu'elle raconte dans «Voyage au-delà de mon cerveau» (Éditions J.-C. Lattès), fruit d'un long cheminement entre souffrance et émerveillement. Phénoménal succès de librairie aux États-Unis, aujourd'hui en vente en France.

Pour une chance, c'est une fameuse chance ! «Combien de chercheurs en neurosciences ont l'opportunité de vivre par eux-mêmes un accident vasculaire cérébral ?»

[...]

C'est le 10 décembre 1996, à 7 heures du matin, que la scientifique s'est réveillée avec une terrible douleur derrière l'œil gauche. Une bonne douche et il n'y paraîtra plus, s'est-elle dit. Oui, mais cette grande admiratrice du cerveau sentait que les cinquante milliers de milliards de cellules constituant son corps ne répondaient plus. Ses mouvements étaient saccadés, les sons déformés, l'équilibre lui manquait. Puis elle perdit peu à peu la perception en trois dimensions. Puis les informations qui étaient sa vie : s'habiller, aller au travail. Mais où se trouve ce travail ? Et comment conduit-on une voiture ? Tout cela en tentant d'analyser ce qui était en train de lui arriver. Plus tard, elle sut que son cortex moteur était atteint lorsque son bras droit refusa tout office.

Mais nulle peur : en même temps, une douce euphorie la gagnait. Ce n'est qu'au terme d'un effort surhumain et au milieu d'un écroulement de neurones - son hémisphère gauche était en pleine hémorragie, mais elle l'ignorait encore - qu'elle comprit l'urgence d'appeler des secours. Mais les chiffres n'avaient plus de signification pour elle. Elle chercha, toujours en luttant contre le sentiment de béatitude qui l'envahissait, un nom qu'elle connaissait bien. Dans un éclair, elle comprit qu'elle avait un AVC.

Elle compose comme un enfant le numéro de son bureau à la Banque des cerveaux. Son ami, le Dr Vincent, est au bout du fil. Jill essaie alors de bredouiller quelque chose. Mais c'est un borborygme qui sort. «Mince, on dirait un chien qui aboie», songe-t-elle, réalisant que le centre de la parole est atteint.

Le Dr Vincent comprend quand même. Quand on la transporte enfin à l'hôpital, chaque geste la fait sombrer dans un épuisement qui l'emporte dans le sommeil. Mais alors là, quelle merveille !

«Mon énergie spirituelle flottait en suspension autour de moi, telle une baleine géante dans un océan d'euphorie muette.»

L'anatomiste aurait diagnostiqué : perte du cerveau gauche, qui baignait dans son sang, et donc report de toutes les sensations à travers le crible du cerveau droit.

Mais elle n'en était pas là. Commença une longue convalescence [...] Au fur et à mesure que sa vie se remettait en place [...], le Dr Bolte Taylor réalisa qu'elle avait une nouvelle mission à mener auprès de tout individu doté d'un cerveau :

«Si mon odyssée intérieure m'a appris une chose, c'est que la quiétude est à notre portée. Il nous suffit, pour y parvenir, de faire taire la voix de notre hémisphère gauche dominant.»

Cette voix compte, bavarde, évalue, suppute. Elle est capable de vous souffler les pires idées : découragement, fureur, peur. Elle nous structure aussi par le langage, la raison, la connaissance.

Comment utilise-t-on alors son hémisphère droit ? Nul manuel ne nous a jamais appris le bonheur par mobilisation latéralisée de la matière grise.

Jill Bolte Taylor suggère des pistes : la méditation, la création artistique, la prière."

(Véziane de Vezins, pour Le Figaro, 7 novembre 2008)

Terence / /

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Membre inconnu - posté le 10/12/2008 à 11h46
Désinscrit

J'ai entendu parler de ce livre sur RMC info, cette nuit. Le livre est facile à lire, dans le sens ou ce ne sont pas des scientifiques qui l'ont écrit. Le titre : "mon cerveau et au delà" aux éditions Lattes. Cette femme a mit 8 ans pour retrouver toutes ses facultés motrices et psychologiques.

C'est tout ce dont je me souviens.

Solb - 67 ans - Canada - posté le 10/12/2008 à 12h26
Solb
Hors ligne

Intéressant ce livre.Ce que j'en retient d,apres ce que vous en dites.C,est avec la volonté et différent exercices on peut récupéré d'un ACV avec patience et persévérence.J,aimerais bien lire ce livre je trouve cela fort intéressant .

Membre inconnu - posté le 10/12/2008 à 13h23
Désinscrit

Je viens de modifier le titre. Ce livre est actuellement en vente.

Solb - 67 ans - Canada - posté le 10/12/2008 à 20h39
Solb
Hors ligne

Merci Luciole .Il est en vent uniquement en France ou aussi au canada?

Membre inconnu - posté le 10/12/2008 à 20h53
Désinscrit

Citation : Merci Luciole .Il est en vent uniquement en France ou aussi au canada?

Oui sur Internet sur le site "Amazon canada". Il est vendu à 29.95 $ canadiens. L'écrivain est donc Jill Bolte Taylor.