Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Langage SMS et fautes d'orthographe ...

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Clio - 51 ans - Belgique - créé le 05/12/2008 à 13h04
Clio
Hors ligne

Le topic d'Izanagi me donne envie de proposer ce nouveau sujet ...

Avec Internet, les téléphones portables, et le langage sms, les enfants voient de moins en moins l'importance d'avoir une bonne orthographe ..., sous prétexte que l'ordinateur corrige tout tout seul ... Je ne sais pas vous, mais moi, par curiosité, j'ai une fois lancé le correcteur grammatical de Word ... et bien je vous assure que j'ai vite abandonné ...

Alors une bonne orthographe dans la vie ??? Indispensable ou plus aucune importance de nos jours ?

Lululucas - 33 ans - France métropolitaine - posté le 05/12/2008 à 13h07
Lululucas
Hors ligne

Je pense que c'est indispensable même si avec internet et tout ce qui va avec on ne fait plus trop attention...mais je pense qu'il est primordial de savoir bien écrire, ça sert toujours dans la vie...

Membre inconnu - posté le 05/12/2008 à 13h12
Désinscrit

Indispensable ! Et je tiens à préciser que j'ai depuis très jeune une très bonne orthographe, je connais les principales règles d'orthographe (à part certains mots avec le double 'p' ou des mots qu'on n'utilise que très rarement). Le correcteur d'orthographe n'est utile que quand on tape vite et qu'on saute des lettres. Mais il faut malgré tout une bonne orthographe c'est impératif !

Quand on écrit une lettre manuscrite pas de correcteur possible si ce n'est nos neurones ! Quand on bloque sur un mot peu usité on consulte le dictionnaire. Et surtout on se RELIT !

Imaginez-vous écrire une lettre de candidature pour un emploi avec plein de fautes d'orthographe, autant ne même pas poser sa candidature ça évitera d'abattre des arbres pour rien et de fatiguer les yeux de l'employeur potentiel.

Je suis dur mais l'orthographe c'est primordial et on devrait davantage insister là dessus à l'école.

Quand je vois des personnes adultes qui à la main écrivent "sait" au lieu de "c'est"... c'est à pleurer !

Marie63 - 56 ans - France métropolitaine - posté le 05/12/2008 à 13h26
Marie63
Hors ligne

J'ai une question qui me turlupine depuis un bon moment car j'essaie d'expliquer à mes enfants la différence entre les règles d'utilisation du "de" et du "à", un exemple :

On ne dit pas :

L'anniversaire à mon fils

mais :

L'anniversaire de mon fils

comment puis-je leur expliquer la mauvaise utilisation du à ?

Existe t'il une règle bien précise que j'aurais zappée ?

Merci de vos lumières.

Marie

Membre inconnu - posté le 05/12/2008 à 13h32
Désinscrit

Les français on parfois une drôle de façon de s'exprimer en fait.

En Belgique on dit "L'anniversaire de mon fils" tandis que "L'anniversaire à mon fils" nous semble bizarre et ne se dit pas ici mais en France j'entends toujours "à" et non "de" pour l'appartenance.

Je ne connais pas trop la règle pour moi c'est une évidence, de et non à...

En France vous dites souvent aussi "donne-moi le" alors que le bon français (comme chez nous ) dira "donne-le moi" On dit "donne-moi le sel" mais il y a inversion si on remplace "sel" par "le"

Pareil on ne dit pas "donne-moi z'en" mais "donnes-en moi" (et "donnes-moi du sel")

Ca m'agace de vous entendre parler ainsi !! ^^

Clio - 51 ans - Belgique - posté le 05/12/2008 à 13h35
Clio
Hors ligne

Les compléments d'appartenance sont introduits par de ou par à selon la nature du complément.

Quand le complément est un nom ou un pronom, on utilise la préposition de

Quand le complément est un pronom personnel, on utilise la préposition à

Ex c'est le livre de ma tante, mais c'est son livre à elle

On entend fréquemment la préposition à au lieu de de, sans doute par analogie avec la construction verbale (Les affaires sont à Madeleine). Cet emploi n'est pas admis par le meilleur usage et mieux vaut l'éviter dans un style soigné.

Ces livres sont à ma tante. Mais ce sont les livres DE ma tante (quand même nettement plus joli et plus relevé que "ce sont les livres à ma matante"

Donc vivi, il existe bien une règle bien précise qu'on trouvera dans le bon usage du grammairien (BELGE) Grévisse !!!!

Membre inconnu - posté le 05/12/2008 à 13h39
Désinscrit

J'ai trouvé ceci :

"De" est un complément du nom.

"À" marque l'appartenance après un verbe ou un pronom.

"C'était le chien de Laura." "Paix à son âme."

Si on dit "la scie de Pierre" cela veut dire que la scie "appartient" à Pierre.

Si on dit "la scie à pierre" cela veut dire que la scie sert à couper la pierre.

Membre inconnu - posté le 05/12/2008 à 13h42
Désinscrit

Indispensable ! Je suis tout à fait fait d'accord avec Izanagi.

Les jeunes ne savent plus écrire sans faire de fautes d'orthographe ! Tout ça grâce à Internet et au téléphone portable: une nouvelle génération formidable arrive !

Les jeunes n'apprennent plus rien à l'école.. c'est inquiétant... Quelques années plus tard, ces jeunes deviennent des adultes qui ne savent plus écrire...

J'avoue avoir été nulle en maths mais je compensais en français en général.(orthographe, grammaire, conjugaison, rédaction).

Nous sommes tous amenés à écrire dans la vie de tous les jours donc c'est primordial de ne pas faire de fautes d'orthographe ! Le livre que l'on nomme dictionnaire existe toujours me semble t'il même s'il est passé de mode...

Membre inconnu - posté le 05/12/2008 à 13h51
Désinscrit

Le dictionnaire n'aide pas dans tous les cas hélas...

Règle méconnue :

l'accord du participe passé :

"Les pommes que j'ai mangées" (accord avec pommes : objet de l'action)

"Elles se sont blessées" (verbe être ; accord avec le sujet)

"Elles ont caressé ces chiens" (verbe avoir > pas d'accord car il s'agit d'un complément d'objet direct)

"Nous nous sommes trainés jusque chez lui" (accord avec le sujet ; verbe être)

"Les chiens que j'ai caressés" (accord avec les chiens : objet de l'action)

Pour reconnaître le complément d'objet direct, on pose après le verbe la question "qui?" ou "quoi?".

Tout simple !

Autre règle méconnue :

"é" et "er"

J'ai travaillé

Je vais travailler

Prétendre ignorer la loi

Pour beaucoup ce n'est pas évident...

Si jamais vous hésitez entre é et er essayez de remplacer le verbe en "er" par le verbe "finir"

J'ai travaillé > "j'ai fini" et non "j'ai finir" donc "é"

Je vais travailler > "je vais finir" > donc "er"

Meltho - 48 ans - France métropolitaine - posté le 05/12/2008 à 13h56
Meltho
Hors ligne

Citation : (à part certains mots avec le double 'p' ou des mots qu'on n'utilise que très rarement).

Pour les mots avec ou sans le double « p », il existe une phrase toute simple qui recense tous les mots ne prenant qu’un seul « p ». Elle commence par : « La mère, apeurée, aperçoit son fils aplati … ». J’ai oublié la suite. Si quelqu’un la connait, je suis preneur !