Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Rythmes nuit / jour : insomnie et "sommeil renversé"...

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Terence - 42 ans - France métropolitaine - créé le 15/12/2008 à 18h02
Terence
Hors ligne

Hi everybody ! /

Ce sujet m'est venu en découvrant un post de Clio disant, en substance : "Dormir à 2h du mate pour se lever une heure plus tard, heureusement qu'il y a les compléments alimentaires ..." Ceci dans le topic "Les rituels santé / beauté".

Ne dormir qu'une heure dans la nuit, ça ne semble pas tout à fait naturel , c'est le moins que l'on puisse dire... Mais en ce qui me concerne, je n'ai pas ce problème : je vis à mon gré en "rythme inversé". Mon job (TAD salarié - je bosse sur ordi - pour les éd. Flammarion, + auteur freelance, donc en total ad lib, pour d'autres maisons) me permet toute liberté quant à mes horaires.

Et j'adoooooooooore la nuit , que je la passe dehors ou à travailler !

Je vis souvent, donc, en rythme inversé - ce qui est un choix personnel, par goût tout autant que par souci d'une organisation parfaite. Bon, il arrive que je déroge à mes habitudes, et que je ne dorme pas pendant 48 heures d'affilée - je l'ai indiqué dans mon "profil" : à la question "Que détestez-vous ?", je réponds d'un unique mot : "Dormir".

Je dors donc très souvent 3 ou 4 heures durant la journée, et je fais une sieste entre 2 et 3h du mate - ou inversement, selon mes caprices -, quoi qu'il arrive, je me réveille TOUJOURS en pleine forme.

Alors je lance ce topic, et je précise la question :

Vous arrive-t-il de vivre en "sommeil inversé", et est-ce un choix ou une obligation ?

(Au passage, question corollaire : est-ce que cela provoque chez vous des "troubles du sommeil" ?)

Ou alors... serais-je seul, dans ma chambrette, à tant aimer la nuit ??? /

Terence /

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

PatLeMans - 38 ans - France métropolitaine - posté le 15/12/2008 à 20h18
PatLeMans
Hors ligne

Salut,

Figure toi que je suis pareil, et je pensais aussi etre le seul.

La différence c'est que moi, je ne travaille pas. N'ayant donc pas d'horaire, je me suis mis au fil du temps a me retrouve décaler, et a vivre la nuit, curieusement, cela me le fait principalement l'hiver, en été j'arrive a me remettre a des horaires plus normaux, même si pour moi y a pas de normal ou non.

En gros, je me lève vers 16 17h et me couche vers 5 ou 6h le matin, en fait je fais mes 10 12h de sommeil mais je le fais le jour.

J'essaye de vivre la journée, mais je ne résiste pas plus d'une semaine, après je me retrouve décaler.

C'est curieux mais ce que je fais la nuit sur l'ordi, je pourrais le faire la journée, mais cela ne me fait pas la même sensation, la journée, j'ai la sensation de m'ennuyer, alors que la nuit, en faisant la même chose, je n'ai pas la sensation d'ennui.

En été, avec le beau temps j'arrive a vivre la journée, surement l'envie de sortir, mais l'hiver, avec le froid, c'est moins facile.

Tangila - 64 ans - France métropolitaine - posté le 15/12/2008 à 21h46
Tangila
Hors ligne

Quand as tu décidé d'inverser le rythme de ton sommeil Terence? Depuis quand as tu ce rythme? Je vois que la situation aujourd'hui te convient parfaitement à tout les niveaux, comment feras tu si un jour tu dois vivre avec quelqu'un qui a le rythme "normal" de sommeil?

Je pense que tu fais partie d'une minorité, car tant de personnes se plaignent et souffrent d'insomnies soit d'une manière permanente, soit à cause des soucis qui les accablent ou des maux dont ils souffrent. Tous ceux qui ont un sommeil normal leur permettant de passer de bonnes nuits peuvent se considérer heureux.

Il m'arrive parfois d'avoir des insomnies et d'être fatiguée de ne pas dormir, car il me faut un minimum de 10 heures de sommeil dans mon cycle de 24h pour être en forme, être productive et avoir la joie de vivre. Cependant, j'avoue que j'ai découvert pendant ces nuits blanches la douce solitude, le silence et le calme qui ont régnés autour de moi pendant que toute ma famille dormait paisiblement. Dans ce silence je me suis retrouvée en espérant entendre la voix de Dieu, au milieu de ma nuit, j'attendais que brille la lumière!

Bien dormir est essentiel! Dormir n’est pas uniquement destiné au repos du corps et de l’esprit. Au contraire ! Une bonne nuit de sommeil permet à nos neurones de résoudre les problèmes de la journée. Loin de se relâcher, notre cerveau serait toujours au travail. La nuit porte conseil, c’est prouvé ! Je ne sais pas comment tu fais Terence! Mais il est certain que la diversité rend ce monde attrayant.

Bonne journée

TTT

Tangila

Xenonphile - 56 ans - Maroc - posté le 15/12/2008 à 23h09
Xenonphile
Hors ligne

je suis nocturne et je ne m'endors parfois que vers cinq heures du matin. J'aime travailler la nuit surtout si les contraintes du métier me le permettent car mon métier est diurne, heureusement que je ne bosse que douze heures par semaine.

Dormir la nuit /le jour c'est une question de tempérament et d'habitude, je crois, possible que j'ai tort.

XENON

PatLeMans - 38 ans - France métropolitaine - posté le 15/12/2008 à 23h37
PatLeMans
Hors ligne

Le souci c'est que les gens qui vivent la nuit, en France, on est assez bloquer, en effet, y a pas de "vie nocturne" a part peut etre a Paris ou autre grande ville.

Au Mans, la nuit, y a rien, si je veut aller faire des courses, la nuit, tout est ferme, si je veut aller chez le medecin, la nuit y a rien.

C'est un sujet delicat finalement, car c'est une minorite et donc, pas forcement compris des autres gens. Comme toute minorite, c'est considere comme "pas normal".

On ne peut pas predire l'avenir mais peut etre que dans plusieurs annees, une vie nocturne se sera mis en place.

Membre inconnu - posté le 16/12/2008 à 07h20
Désinscrit

Patlemans,

Les gens ne pensent pas forcément que d'autres personnes vivent la nuit. J'ai du m'enfuir de la ville car je ne pouvais plus dormir à cause du bruit et puis aussi parce que je suis avant tout une campagnarde. J'ai même un voisin qui pensait que j'étais une prostituée à cause de mes horaires de travail. Les préjugés sont tenaces.

Je travaille de nuit plus par obligation que par choix (trop de monde la journée). Maintenant je ne retournerais plus de jour. J'ai trouvé un nouveau rythme de travail, plus de temps pour discuter avec les gens.

Je dors très bien la journée, enfin j'ai des cycles où tout va bien et d'autres où je ne dors quasiment pas. J'attend que ces cycles s'en aillent patiemment. On prend l'habitude avec le temps.

J'aime le silence de la nuit. Ne sortant pas beaucoup que je vive le jour ou la nuit importe peu. Et un avantage certain, l'electricité est moins chère la nuit.

J'ai la chance que mon compagnon ai accepté de suivre mon rythme de vie donc pas de soucis dans mon couple.

PatLeMans - 38 ans - France métropolitaine - posté le 16/12/2008 à 23h19
PatLeMans
Hors ligne

C'est peut être ce que j'aime aussi, le silence de la nuit, le fait que peu de monde ou plutôt personne ne risque de me déranger car les gens dorment.

Quand on est seul, cela dérange personne, quand on embête pas les gens a faire du bruit, a mettre la télé trop forte etc, cela va.

Et dormir la journée ne me gène pas non plus, je n'entend pas les voisins ou autres.

Mais dans le même temps, c'est assez embêtant car on ne sort pas.

Membre inconnu - posté le 17/12/2008 à 09h19
Désinscrit

Le fait de dormir le jour est aussi mauvais pour le corps. On ne sécrète plus certaines hormones dont la mélatonine ou le cortisol. On prend du poids. On perd environ un an de vie par tranche de 10 ans. De quoi déprimer. Mais personnellement je ne changerais mon rythme de vie pour rien.

Terence - 42 ans - France métropolitaine - posté le 17/12/2008 à 10h40
Terence
Hors ligne

Le fait de vivre le jour est mauvais pour le corps. Trop de CO2, de particules au niveau des voies respiratoires, de stress avec tant de gens qui véhiculent leur mauvaise humeur, ce qui provoque une baisse des endorphines et de la sérotonine. On prend du poids. Mouais, et le stress ça provoque des regroupements de plaquettes dans le sang, ce qui prépare un infarctus. On perd environ un an et demi de vie par tranche de dix ans.

Tsss tsss Atanaïs , et voilà le travail. Yesss !!! j'ai gagné /

Bisous

Terence

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Metatron - 31 ans - France métropolitaine - posté le 17/12/2008 à 12h44
Metatron
Hors ligne

.. je dormirais bien tout le temps moi. Jour / Nuit. Qu'importe tant que je dors :p

Non sans blague. J'aime la lumière naturelle du jour, j'aime l'aube et le crépuscule, et encore plus ce moment unique "entre chien et loup" ( rien que l'expression m'éclate ! )

Mais la nuit, la lumière, la vraie me manque. Je n'aime pas la lumière électrique et les chandelles c'est géant mais parfois ça me file le bourdon. Alors que me reste-t-il puisque la journée, cette frénésie humaine m'énerve ?

Hm, des bouts de journées où le soleil est à son zénit, se lève à peine, se couche à peine. Il y en va de même pour la lune.

Autrement... well... suis pas là, laissez un message après le bip.

*BIP*

Metatron