Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Comment définir le degré de violence d'un film ?

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Terence - 42 ans - France métropolitaine - créé le 30/12/2008 à 21h10
Terence
Hors ligne

En fait, ce sujet vient d'être soulevé par Luciole, dans le topic "Vous regardez un film à la télé, ce soir ? Dites-moi tout..."

Nous parlions de "The King of New York" - que perso je ne trouve "pas si violent que ça", en tout cas bcp moins violent que tous ces polars où on voit non seulement des flots d'hémoglobine, mais aussi, et en détails, des membres déchiquetés ou des bébés froidement assassinés.

Par ex., le très beau film d'Oliver Stone "U-Turn", sans aller jusque-là, est - je trouve -, hyper hard. Car on y voit le héros du film, Sean Penn - excellent, comme d'hab' -, prisonnier d'une violence machiavélique du début à la fin, et les personnages sont tous hyper malsains, sauf Sean Penn - mais il meurt à la fin dans des circonstances tout à fait insoutenables à la fois psychologiquement et physiquement.

Le film "Sin City" est également - malgré sa beauté métaphysique - hyper violent, et je comprends qu'il ait été interdit aux moins de 16 ans.

Cependant il m'est difficile de trouver des critères objectifs qui me feront classer tel ou tel film comme "violent" ou non.

Je fais donc appel à vous. A votre sensibilité personnelle...

Ah oui ! Pour moi, le film le plus violent que j'aie jamais vu - j'en ai même fait un malaise -, c'est "L'Exorciste". Jamais je n'ai rien vu d'aussi violent que ce film !!! D'ailleurs je refuse de le voir une seconde fois - il dépasse les limites que je peux supporter.

Terence

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Membre inconnu - posté le 07/01/2009 à 19h23
Désinscrit

Nous formons une bonne équipe si je te permets de trouver un sujet ! Bonne collaboration !

Je vais tenter de répondre à ce sujet même si celui-ci, bien qu'intéressant, est difficile à traiter.

En France, le C.S.A. estime le degré de la violence d'un film en se basant sur l'âge du téléspectateur et en prenant en compte l'évolution de la société afin de protéger les plus jeunes téléspectateurs.

Plus personnellement, je dirais que le degré de violence d'un film se mesure en fonction de l'âge, de la sensibilité de chaque individu et de la génération à laquelle il appartient.

Prenons en exemple le film cité dans le sujet : l'Exorciste : sorti en 1973, la violence a traumatisé les jeunes, âgés de 20 ans à l'époque malgré le peu de moyens techniques utilisés il y a plus de 30 ans, pour réaliser cette production cinématographique.

Un jeune de 20 ans aujourd'hui regardera ce film mais sa réaction sera moindre vis à vis des images terrifiantes ; la raison principale : la banalisation de la violence.

Un film sorti à la même époque, en 1971, qui m'a marqué par sa violence physique et psychologique (viol, bagarres et maladie mentale)qui ne baisse pas d'intensité du début à la fin est : Orange Mécanique de Stanley Kubrick.

Mon père vient de me dire qu'il a été marqué par la scène de la roulette russe entre Christopher Walken et Robert de Niro dans le film "voyage au bout de l'enfer". L'adrénaline monte crescendo pendant ce duel où de l'argent est mis en jeu pour la vie d'un homme : celle-ci ne tient qu'à "une balle".

Membre inconnu - posté le 07/01/2009 à 20h22
Désinscrit

Justement je regardais de vieux films d'horreur à multiples suites cet après-midi et me disais que ce qui faisait peur maintenant n'est plus d'actualité maintenant.

Freddy,les griffes de la nuit n'a d'interet que pour voir Johnny DEPP, Vendredi 13 pour Kevin BACON. D'ailleurs tous les deux ont un short rouge dans le film. Faut-il y voir une signification?

Le film qui m'a vraiment traumatisé est "les dents de la mer". Je devais avoir 8 ans quand je l'ai vu et je ne m'en remet pas encore. Je revois cette petite fille appeler son chien sur le bord de la plage. Depuis j'ai une peur viscérale des films d'eau et des requins. Jamais vu "le grand bleu" à cause de cette peur.

J'ai un mauvais souvenir de "psychose" aussi mais je l'ai revu plus tard et plus du tout peur depuis.

On a tous notre degré de peur mais il faut penser aux plus jeunes vite impressionnables. Avoir vu les dents de la mer à 8 ans n'était pas la meilleure idée du monde.

Terence - 42 ans - France métropolitaine - posté le 07/01/2009 à 22h19
Terence
Hors ligne

Vos posts, Luciole et Atanaïs, me rappellent que deux films m'ont traumatisé à vie, bien avant "L'Exorciste"...

Ces deux films, je les ai vus vers l'âge de 6 ou 7 ans.

Dans mon souvenir, ils sont liés au point que - si je ne maîtrise pas la terreur qui me submerge à leur évocation (et je vous assure que je dois me cramponner pendant que j'écris ce post !) - au point qu'il me semble les avoir vus l'un à la suite de l'autre.

Mais non, je les ai vus à quelques semaines d'intervalle, entraîné par une cousine sorcière bcp plus âgée que moi.

Ces deux films ont bouleversé le cours de ma vie.

Ces deux films sont en moi et me hantent chaque nuit.

Les avoir vus à 6-7 ans... C'est MONSTRUEUX d'avoir profité de ma passion pour le cinéma pour m'emmener voir ça !!!

Ces deux films sont :

- "L'Enterré Vivant", de Roger Corman (1962, assistant à la réalisation : F.F. Coppola !!!).

- "The Tell-Tale Heart" (Le Coeur Révélateur, 1941, court-métrage de Jules dassin).

Deux films inspirés de nouvelles d'Edgar Allan Poë.

Je ne m'en remettrai jamais, je le sais.

Surtout "Le Coeur Révélateur"...

En ce moment même j'entends le coeur qui bat, qui bat, qui bat de plus en plus fort. L'homme s'est réveillé en pleine nuit, effrayé par des bruits dans sa chambre... les bruits continuent... et sa terreur fait battre son coeur de plus en plus fort... et de terreur, il meurt.

Ces bruits qui l'ont fait mourir de terreur, c'était les battements de son coeur !!!

L'HORREUR TOTALE.

Je ne m'en remettrai pas. Je suis foutu.

Terence

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Mmg - 35 ans - France métropolitaine - posté le 13/02/2009 à 17h34
Mmg
Hors ligne

je suis d'accord avec vous la violence d'aujourd'hui est tout aussi bien dans les images que dans les paroles. Le csa fait certes un travail de debrouissaillage mais il reste encore a former les parents, ayant travailler quelques mois a domicile je peut vous dire que certains se fichent pas mal de ce que regardent leurs enfants pourvu qu'ils leur fiche la paix.

Petite j'ai vu "ça" l'adaption du livre de stephen king, apres ça ma mere a du cacher ttes les illustrations de clown pendant des mois et je vous parle pas de ma soeur qui elle ne peut tjrs pas supporter la vu d'un clown!

Mais comment dosez la violence quand tous les films qui sortent le sont. Quand on regarde une comedie romantique ou en plein milieu du film on voit un homme etre ecrasé par un bus, ou meme quand on voit que dans des series pour enfant on voit des filles se frapper pour des pacotilles.

Pour parler du dernier film que j'ai ete voir avec une cousine de 13 ans "twilight", ou on voit une jeune fille (vampire certe) décapité avec fugueur un de ces congenere, la scene dure qq secondes mais c'est de la violence gratuite, ce n'etait pas necessaire a la scene.

je n'ai rien contre la violence dans le cinema, je suis une amattrice de film de serie b, de film d'horreur fait avec 3 bouts de ficelles, de certains blockbusters americains. mais quand j'etait petite, ces filsm passaient tard dans la soiree, maintenant il y en a a toute heure. nos enfants y sont exposée a longueur de journee.

Il n'y a pas de jsute façon de doser la violence, je pense que c'est a chaque personne de se faire juge pour elle meme et pour sa famille car personne ne nous connait mieux que nous meme. il faut etre en accord avec sa propre sensibilié et ne pas se laisser embarquer dans des soirees "gore" si on en a pas envie (chose qui est arrivé a beaucoup de mes amies du college car il fallait paraitre dvt les autres)

....ensuite, je ne voit pas trop comment faire autrement...

Membre inconnu - posté le 14/02/2009 à 17h32
Désinscrit

Enfin quelqu'un qui voit les choses comme moi cela fait plaisir !! :)

Cela fait longtemps que j'ai cessé de regarder la tv, que ce soit dans les films ou au JT, la violence gratuite il n'y a que ça ! On ne nous habitue plus aux belles choses, mais on ne nous montre plus que des horreurs ! Même la publicité met cela à présent, en placardant des affiches sur les abribus montrant des zombies pour une soit-disant marque de sac à dos.

Beaucoup de parents laissent en effet leurs enfant regarder un peu n'importe quoi aujourd'hui, afin d'être "tranquille", et parce que la société ne montre plus que ça, ils se sentent obligés de le tolérer (sinon mon enfant se rebellerait, etc... j'entends même parfois - comble de tout - des parents me dire "mais pourquoi lui interdire puisqu'il le fera derrière notre dos de toute façon ?") Le rôle d'un parent c'est quoi finalement aujourd'hui ??

Je trouve plus intéressant de montrer à nos enfants (et de regarder avec eux si possible pour leur expliquer) des documentaires qui leur ouvriront l'esprit, par exemple documentaires, scientifiques, historiques, animaliers (la plupart de nous ignorons l'existence de nombre d'espèces animales vivant sur cette planète !), écologiques etc... ce n'est qu'un exemple mais en faisant cela on leur ferait prendre conscience de leur statut de citoyen du monde et ils se sentiraient davantage concernés par l'état de ce dernier, et ne seraient pas tentés de penser "comme la société leur demande de penser" ! Ce qui serait bien plus profitable que de leur laisser voir des films sans morales avec violence ou sexe gratuit, qui ne leur donne qu'une vision formattée du monde, voir totalement fausse ! Après on s'étonne que le monde tourne de moins en moins rond, mais on ne fait rien pour le rendre meilleur. Et cela commence par ce que l'on voit autour de nous !

Voici le passage d'un texte que j'avais trouvé sur Internet et qui décrit bien le problème :

"Aprenons à "jeûner" par le regard ; ne pas lire les mauvaises lectures, ne pas regarder les photos de cadavres ou de corps nus, qui détruisent l’intérieur de l’homme. Nous sommes très attaqués dans notre cœur par tout ce que le monde moderne veut nous montrer d’horreur ; la mort, la guerre, la destruction, le sexe, la pornographie. Tout cela c’est une force de destruction. Nous sommes, et surtout les enfants, très sensibles et nous ne nous en rendons pas compte. Nous souillons notre cœur en regardant des choses mauvaises. La télévision nous diffuse tant d’images laides, des images pornographiques, et le cinéma aussi. C’est vraiment le reflet de Satan. « Vous vous mettez entre les mains du diable sans vous en rendre compte, et vous êtes en train de devenir l’image de Satan au lieu de devenir celle de l’Amour. »"

Tout cela rejoint ce que je pense de la société et des médias actuels. Apprenons à nos enfants à voir de belles choses, des choses qui les aideront à devenir tolérant, aimant, généreux, respectueux de leurs frères et soeurs mais aussi de la nature, plutot qu'agressifs, obsédés (de sexe entre autres), sans morale, incapable de distinguer le bien du mal, dépendant, voire pour les plus sensibles dangereux pour la société ! Et surtout aidons-les à développer leur esprit critique !

Ivoirine - 66 ans - France métropolitaine - posté le 01/03/2009 à 09h13
Ivoirine
Hors ligne

un film violent c est surtout quand c est crédible que les situations peuvent être tirées de faits divers réels ou pouvant exister ; si c est de la violence inventée gratuitement, ca ne fait pas peur lol

Ivoirine - 66 ans - France métropolitaine - posté le 01/03/2009 à 09h15
Ivoirine
Hors ligne

ps - l exorciste est largement dépassé au niveau violence, de nos jours il n est pas très sanglant par rapport à ce qu on voit ; par contre sans doute il heurte les sensibilités catholiques et par là certains peuvent ne pas l admettre

Gabriel - 38 ans - Belgique - posté le 01/03/2009 à 09h24
Gabriel
Hors ligne

Ce n'est pas pare que c'est inventé que ce n'est pas violent ou que ça ne fait pas peur !

Regarde Saw, Billy the Dog, ou Detour Mortel (trois films gore ou violents que j'aimais regarder avant) c'est violent à souhait et ça peut faire peur, et pourtant c'est une pure fiction ! On se fait beaucoup de mal à regarder ce genre de films, souvent sans s'en rendre compte.

Et ce n'est pas parce que ce genre de film est enfant admis aujourd'hui que les parents doivent se sentir obligé de laisser leurs enfants regarder cs films ! Ce n'est pas la société qui éduque les individus mais les parents ! Ou alors il suffit de regarder ce que deviennent ceux qui sont livrés à eux-même (et à la société) ...

Que ce soit un fait réel ou pas cela ne justifie en rien la violence ! Sinon on devrait aussi tolérer les journaux télévisés qui montrent toutes ces scènes d'horreurs juste parce que ça a eu lieu ? Ne peut-on citer un fait sans montrer pour autant les images sanglantes ???

Pareil dans un film historique pourquoi insister sur les scènes de violence ? Il serait plus intelligent d'insister sur les scènes historiques et de ne pas s'attarder sur la violence outre mesure car bien souvent elle n'apporte rien de plus au film ni au message véhiculé par celui-ci !

Aujourd'hui on a tellement l'habitude de voir des vilaines choses, des horreurs, du sexe, que plus rien ne nous choque. Montrez cela à une personne de la génération d'hier elle sera choquée, et vous la jugerez comme "coincée" ou "trop sensible". Mais demandons-nous si ce n'est pas nous qui devenons simplement trop insensibles à regarder ces films immmoraux depuis notre plus tendre enfance !!

Ivoirine - 66 ans - France métropolitaine - posté le 01/03/2009 à 09h31
Ivoirine
Hors ligne

ps au sujet de l exorciste, ce qu il faut savoir, c est qu en 2009, en france, cette pratique d'un autre âge que l on croit moyennageux d exorcisme perdure, il y a encore des prêtres exorcistes qui sont appelés pour chasser le diable du corps de certaines personnes que leurs proches accusent, et c est peut être sur ce point qu on peut s interroger : l exorciste n est pas que fiction et doit nous interpeller !!!!