Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Il vous reste 24 heures à vivre... Vous faites quoi ?

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Terence - 42 ans - France métropolitaine - créé le 12/01/2009 à 19h42
Terence
Hors ligne

Tout est dans le titre.

Terence

PS : Il est 19h42. Demain à 19h41, il sera trop tard. Alors ? 24 heures, c'est pas magnifique ? Ouvrez-vous à moi... Vous en faites quoi, de ces heures que la vie vous offre ?

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Membre inconnu - posté le 12/01/2009 à 20h37
Désinscrit

Quand j'étais plus jeune j'avais envisagé de claquer plein de fric. Personne ne pourrait me retrouver après. Le soucis est que du coup on laisse des dettes à sa famille et ce n'est pas bien.

Je fais une grande bouffe avec ma famille et les amis qui peuvent se déplacer. Je téléphone à tous les gens qui comptent pour leur dire au revoir, une lettre à mes connaissances pour leur expliquer qu'ils n'auront plus de nouvelles.

J'écrirais aussi une dernière lettre à ceux qui m'ont fait du mal dans ma vie pour ne rien regretter.

Moment privilégié avec mon homme à organiser mon absence.

Déjà pas mal car 24 heures c'est court. Rien de fantasque en tout cas.

Membre inconnu - posté le 12/01/2009 à 21h14
Désinscrit

Pour ne pas être influencée, je n'ai pas lu la réponse d'Atanais : je le ferai après !

Sujet fort intéressant,psychologique et très dur à traiter !

Dans les circonstances actuelles, ma famille est déjà réunie.

Je vais rendre visite à mon grand-père et je vais revoir la mer pas loin et sentir l'iode pour la dernière fois.

Je demande à mes parents d'aller m'acheter du poisson de qualité, des coquillages et du chocolat et du vin, du Bordeaux pour le repas que je partage avec eux. Pendant cette dégustation, je leur dis de ne pas pleurer et que je les aime.

Je demande à mes parents à vivre éternellement près de ma grand-mère maternelle, en Corse.

J'écris mon testament dans lequel je lègue tous mes biens et mon argent à mon frère.

Je téléphone à mes amis les plus proches pour leur dire au revoir avec des sous entendus compréhensibles ne nécessitant pas de réponse.

Je termine la lecture du livre que j'ai commencé.

Je demande à un garçon que j'ai aimé de venir me rejoindre, sans rien lui annoncer je fais l'amour avec lui et fume une cigarette.

Une journée c'est court !

Membre inconnu - posté le 12/01/2009 à 22h38
Désinscrit

Bonsoir,

Je passerai mes 24 dernières heures comme mes 24 premières; à m'éveiller à la vie.

La vie physique se terminera mais pas ma vie.

Cette dernière journée je la passerai à remerçier Dieu de m'avoir permis d'avoir eu "conscience" et d'avoir "Aimé". Je lui demanderai de m'accueillir et d'exaucer un tout dernier voeux :

- Donne la sagesse de vivre pleinement à ceux qui me sont chers, protège les du mal et surtout, ho oui surtout, donne leur la chance de savoir qu'il n'y a que l'AMOUR qui importe et que tout le reste n'est qu'un état d'esprit.

Je passerai ces dernières heures seul pour ne faire de peine à personne. Les dernières minutes, je me mettrai nu comme je suis venu au monde, je regarderai la terre, les arbres, l'eau qui coule et le ciel. Avec de la chance il y aura des étoiles. Ma dernière pensée de l'avant dernière minute ira à mes enfants chéris. La dernière minute, allongé, le dos sur le sol je me mettrai à rêver de celle que j'aime, à rêver du moment où je serai de nouveau avec elle, alors je m'endormirai ....

Membre inconnu - posté le 13/01/2009 à 02h01
Désinscrit

Je vais serrer mon fils dans mes bras en lui disant que je l'aime très très.....j'achete quelques bieres de ma marque préféré,mon paquet de cigarettes et je pars dans cet endroit secret que j'affectionne particulierement

Membre inconnu - posté le 13/01/2009 à 09h05
Désinscrit

pour ma part, j'y ai été confronté personnellement, il y aura 20 ans au mois d'aout prochain... le toubib de l'hôpital ou j'étais m'a annoncé assez froidement que je ne passerais pas la nuit...j'ai eu quelques secondes de blanc total, puis j'ai demandé le téléphone, appelé 2 personnes pour leur annoncer, puis je me suis recroquevillée dans mon lit blanc d'hosto en espérant ( car l'espérance fait vivre ) mais pas en priant ( car il y a bien longtemps que je ne crois plus en grand chose )que je me réveillerais le lendemain après ce sale cauchemard...la morphine aidant, je me suis apaisée car j'ai repensé à toutes les bonnes choses que j'avais vécu, que j'avais apporté aux autres, et je me suis endormie....à mon réveil, très faible j'ai pû voir le chirurgien qui souriait car j'étais encore là...plusieurs mois de galére s'en sont suivi mais je suis toujours là encore plus battante et plus ambitieuse qu'avant....les gens me considére souvent comme indestructible, hautaine, ne pensant qu'au travail mais c'est un refuge.

Chacun à sa façon de ressentir et de se poser la ou les questions de son propre devenir mais est-on bien certain de ce que l'on ferai ce jour là !!! la panique, les larmes, la détresse, le regret, les remords, les besoins, la souffrance, la haine, tout est confondu...vous pensez trop, vous ne pensez plus rien, vous ne pensez plus qu'à vous même...peu importe c'est VOTRE moment, VOS 24 dernières heures...

Salim_abder - 38 ans - Algérie - posté le 15/01/2009 à 20h30
Salim_abder
Hors ligne

si il neme reste que 24 h :

je paie mes dettes .demande l'excuse de tout les personne qui je suis fachee avec aveceux

pius je fais mes prieres regulierment et j attends l ange de la mort tranquillemnt

Sue - 44 ans - Portugal - posté le 17/01/2009 à 01h05
Sue
Hors ligne

Ola

Sujet intéressant.

Pourquoi dire que je ferais ceux-ci ou cela..C'est toujours facile d'organiser notre vie en fonction du temps qu'il nous manque.

Personnellement je dirais....je t'aime

Et j'attendrais le dernier moment.

Bisous

Sue

Fafounet - 49 ans - Canada - posté le 17/01/2009 à 05h03
Fafounet
Hors ligne

Je pleure, je m'appitoie sur mon sort et j'essaie d'en profiter un peu en fesant quelques folies, je vais dans des restos qui me plaisent et je mange comme une cochonne, dans la soirée je prend un coup solide pour partir tout doucement.

Metatron - 31 ans - France métropolitaine - posté le 18/01/2009 à 04h56
Metatron
Hors ligne

Que dalle.

Ca ne se fête pas + qu'autre chose.

Pourquoi perdre sa dernière journée à dire à tout le monde qu'on les aime ? Pertes de temps : s'ils ne le savent pas, pas mon problème, mais je sais que je leur ai déjà dit....

Je ferais un tour au parc, prendrais une marche, puis retour à la maison avec de la musique et pas de télé.

That's it, that's all.

Metatron