Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Deux frères Siamois.

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Membre inconnu - créé le 05/02/2009 à 11h22
Désinscrit

Deux frère siamois âgés de huit mois, reliés par le thorax et l'abdomen, avec un foie en commun, ont été séparés mercredi matin à L'hôpital Necker à Paris, a annoncé l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris.

Nés le 16 juin 2008, les deux enfants originaires de Madagascar, prénommés Imahagaga et Imahalatsa, ont été séparés à l'issue d'une opération de six heures, par l'équipe du professeur Yann révillon, chef de service de chirurgie viscérale, a précisé l'AP-AP dans un communiqué.

L'opération a mobilisé quatre anesthésistes, six chirurgiens, des panseurs, soit une équipe d'une vingtaine de personnes.

en 2001, cette équipe chirurgicale avait déjà réussi à séparer deux soeurs siamoises originaires du Royaume Uni.

Selon l'AP-AP, l'existence de frères siamois, est rarissime, cette malformation touchant des filles dans 90°/° des cas. elle ne concerne pas plus d'une grossesse sur 100 000.

Voilà, je voulais vous faire connaître cette nouvelle tentative de la science qui j'espère permettra dans le futur de pouvoir sauver ces petits siamois et surtout espèrons le science fera peut-être des recherches pour identifier les gènes qui font que deux frères ou soeurs peuvent naître siamois.

Voilà, de débat est lancé,si le sujet vous intéresse et si vous vous rappelez de quelques cas qu'il y a eu dans le monde venez en parler.

Bonne journée à vous tous et toutes.

Je vais essayer de suivre l'évolution de leur petite vie qui j'espère sera un succès et leur promettre de très longues années de vies ensembles mais indépendants.

Membre inconnu - posté le 05/02/2009 à 17h39
Désinscrit

Les progrès de la scienses sont fabuleux!!!

Je trouve que nous avons beaucoup a apprendre de la nature humaine, ces petits etres ont un début difficile dans la vie mais je leur souhaite bcp d'amour et de joie...

Ninie - 33 ans - France métropolitaine - posté le 05/02/2009 à 19h48
Ninie
Hors ligne

C'est vraiment incroyable !!!

Je me posais une question plus en rapport avec la relation des siamois...Je me demandais si comme les jumeaux, ils avaient ensuite une relation particulière ! Ca serait interessant d'avoir des témoignages de siamois !

J'ai toujours été impressionnée par cette malformation et j'aurai bien aimée en apprendre plus (il n'est pas trop tard !)

Merci d'avoir lancée le sujet !!!

Bisous

PatLeMans - 38 ans - France métropolitaine - posté le 05/02/2009 à 22h48
PatLeMans
Hors ligne

J'ai regarde l'édition spéciale sur LCI lors de la conférence de presse de l'équipe chirurgicale.

En fait, l'opération dans le cas de celle ci était assez simple car les frères étaient normaux dans le sens ou seul le foie etait commun, l'opération a donc consiste a les séparer et a faire 2 foie a partir d'un seul, le chirurgien ayant précisé que le foie est le seul organe a se reconstruire de lui même, finalement, il n'y aura pas trop de séquelle.

Ce genre d'opération est beaucoup plus complique lorsque les frères ou sœurs sont accole par la tête ou lorsqu'il n'y a qu'un coeur pour deux ou 2 poumons au lieu de 4 etc.

Il a aussi précisé que le cas des frères siamois touchent principalement des pays sous développé ou en voie de développement car dans les pays comme le notre, les grossesses sont interrompus.

Mais c'est vrai que si la maman n'est pas préparé a ce que ses enfants soient collé, cela doit faire un choc a la naissance.

Membre inconnu - posté le 06/02/2009 à 19h47
Désinscrit

Citation : Il a aussi précisé que le cas des frères siamois touchent principalement des pays sous développé ou en voie de développement car dans les pays comme le notre, les grossesses sont interrompus.

Cela prouve que même dans ce cas l'avortement peut être évité.

Et à celles qui avortent en se disant "c'est mon corps c'est ma vie" je leur dirai "non ce n'est ni ton corps ni ta vie, alors réfléchi avant d'y mettre fin"

A part ça c'est une très belle opération, en effet certains cas de siamois (il y en a eu un en Belgique il y a plusieurs années déjà) sont plus délicats. Le pire serait un coeur commun, je ne sais pas si ca a déjà existé ?

PatLeMans - 38 ans - France métropolitaine - posté le 06/02/2009 à 19h53
PatLeMans
Hors ligne

Un coeur commun, je ne sais pas, mais le chirurgien a dis que dans ce cas, il n'y aurait pas d'autres solutions que l'un des deux ne survivra pas.

Membre inconnu - posté le 07/02/2009 à 03h00
Désinscrit

Juste un petit erratum: l'échographie ne peut absolument pas définir quels organes sont en commun. L'accouchement peut entrainer la mort de la mère aussi bien que celle des enfants. Je pense que les femmes qui choisissent l'avortement dans ces conditions ne sont surement pas à blamer, loin de là.