Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

L'école est "obligatoire" : pour ou contre ?

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Membre inconnu - créé le 10/02/2009 à 14h24
Désinscrit

Bonjour à tous !

J'aimerais connaitre votre avis sur un sujet important qu'est l'éducation de nos enfants.

Ce message aurait aussi pu être dans la section 'morale'..

Selon vous, un enfant en bas âge (ou plus âgé..), doit il obligatoirement aller à l'école pour être éduqué ?

Je m'explique avec un exemple très précis, j'aimerais vos opinons par rapport à ce cas précis !

Prenez le cas d'un enfant de 3 ans, les parents sont séparés et ont deux méthodes d'éducation bien différentes !

L'un ne voit que par les études, lire, écrire, calculer, on commence par la maternelle bien entendu, activitées extra-scolaires en sus etc..

L'autre parent, un peu "globe trotter", qui vivrait 6 mois de l'année en France et les autres 6 mois, à voyager. Il 'ferait' les cours à son enfant.

Comment pensez vous que les 2 parents peuvent s'entendre ?

Le quel des 2 parents doit-on privilégier ? Lequel des 2 parents devrait 'cèder' l'enfant à l'autre ?

Faut-il laisser sa chance à l'enfant d'évoluer dans un cursus scolaire 'normal' ou peut-on laisser sa chance à l'enfant d'apprendre par les yeux, par les découvertes qu'il fera en 'voyageant'..

Laquelle des 2 éducations est la plus 'riche' ?

laquelle est - selon-vous la mieux adaptée et la plus 'raisonnable' ?

j'attends impatiemment vos avis et opinions.

milles merci

Membre inconnu - posté le 10/02/2009 à 15h55
Désinscrit

Pour ma part je pense que voyager peut apporter beaucoup à une personne, mais il faut se dire aussi que les voyages on a toute la vie pour en faire, de même pour découvrir la richesse des autres cultures.

Mais malgré tout l'école peut enseigner des matières importantes à un enfant, qu'il ne peut apprendre autrement. Souvent les parents ont oublié une grosse partie de la matière apprise à l'école de leur temps, et ne sont pas aptes à l'enseigner à leur enfant (suffit déjà de voir combien de parents ont du mal à aider leurs enfants dans leurs devoirs et leçons car ils se sentent dépasser).

Après cela si je pense en tant que marginal, donc sans suivre le parcours imposé par nos sociétés occidentales, ils y a des choses qui doivent être enseignées à un enfant en tant que citoyen du monde : respect, d'ouverture d'esprit, tolérance, amour du prochain, partage, ce qu'on n'apprend pas trop à l'école... ni dans beaucoup de familles d'ailleurs. Il faut aussi lui apprendre que le bonheur peut être trouvé dans les relations interpersonnelles et non pas uniquement dans les choses matérielles ni l'argent d'ailleurs.

Après, il faut aussi penser que l'enfant deviendra un jour adulte à son tour, et aura besoin de connaissances autant que d'expérience pour faire face à la vie active. Il devra pouvoir parler d'autres langues que le français également (si les parents ne parlent que le français c'est mal bar'), avoir un esprit mathématique et logique peut-être aussi.

Personnellement je pense donc qu'éduquer un enfant en dehors du parcours scolaire traditionnel, et surtout en faisant le tour du monde, peut avoir des avantages, selon que ses parents voyages par plaisir personnel ou dans le but de s'ouvrir au monde. Par exemple s'ils sont écologistes, ils peuvent donner envie à leur enfant de se lancer plus tard dans l'écologie, le voyage peut donc lui ouvrir l'esprit et l'encourager à percer dans cette voie. De même visiter des pays sous-développés peuvent lui donner envie de s'ouvrir à l'autre, et de vouloir travailler dans l'humanitaire. Mais souvent il faut un bagage scolaire derrière, et offrir à l'enfant la possibilité d'avoir le bac au minimum pour ensuite faire par la suite les études universitaires ou autres lui permettant de travailler dans le domaine qui l'intéresse (écologie dans l'exemple) est important tout de même...

Par contre sortir l'enfant du système scolaire pour faire le tour du monde à la "riche" (bateau de croisières, hôtels de luxe, etc.) cela ne lui apportera rien d'intéressant. Et dans ce cas ce serait plus par égoïsme de la part des parents (on a envie de faire le tour du monde mais ya notre enfant qui "gène", soit on sacrifie notre beau rêve pour son avenir soit on pense à nous et non à l'intérêt de l'enfant) Quand on a un enfant il faut aussi savoir se sacrifier.

Voila mon avis.

Pourquoi ne pas allier scolarité et voyages ? Pendant les vacances d'été et d'hiver j'entends bien. Ce serait je pense l'idéal.

Membre inconnu - posté le 10/02/2009 à 21h56
Désinscrit

Merci de tes réponses Philippe.. bien sûr qu'idéalement, un savant mélange des deux serait génial.. les avantages/inconvenients sont ceux que je connais mais n'oublions pas que dans le cas que j'expose sur le forum, les parents sont séparés !

et là m'interesse de savoir quel éducation est à privilégier..

l'enfant sera t'il mieux chez le 'scolaire' ou le 'terrain' ?!

Merci !

PatLeMans - 38 ans - France métropolitaine - posté le 10/02/2009 à 22h21
PatLeMans
Hors ligne

il est vrai que l'éducation, donc l'Ecole peut subir les conséquence de l'évolution de la société, avec comme tu le dis, le cas des parents (de plus en plus nombreux) qui se sépare et dont les enfants doivent aller chez l'un et chez l'autre selon les règles de garde décidée.

En France, l'école est obligatoire jusqu'à 16 ans, mais c'est vrai qu'il peut exister plusieurs manière d'éduquer. Il existe ce que l'on appelle le CNED, les cours a domicile. Pour moi il n'est pas nécessaire d'aller a l'école en elle même.

Et puis il y a le cas des cirques, des forains, même si dans ces cas, souvent les enfants restent dans le métier donc une éducation en école n'est pas forcement prioritaire.

L'education du terrain est toujours mieux, je pense, que celle scolaire, surtout dans certains metier, car les programmes scolaires sont souvent dépassé par rapport a ce qui se fait dans la pratique.

Lettyewan - 38 ans - France métropolitaine - posté le 11/02/2009 à 08h52
Lettyewan
Hors ligne

je suis pour l'ecole obligatoire!! quand tu vois que dans un pays moderne comme la france il ya a beaucoup de jeunes en 3eme ki ne savent ni lire ni ecrire.. cest affolant!!

cest aussi une ouverture sur le monde ainsi qu'une bonne base de culture generale(je ne nie pas que l'on peut l'avoir approfondie a travers les voyages... donc un bon mixe des deux est encore mieux!)

cest aussi uen bonne education sociale(on nous dit toujours de mettre les enfants a la creche pour qu'ils se sociabilisent... koike là cest pas forcement evident car des enfants elevés par leurs parents avant la rentrée en maternelle sont tout aussi sociables et ouverts sur le monde, voir curieux..jen ai un exemple a la maison!)

le cned n'aide pas forcement a se faire des amis (ou des ennemis, tout aussi enrichissant l'ennemi dailleurs)...et s'adresse plutot aux gens desirant rester seuls, dans le sens où ils arrivent plus a se concentrer en etant seul et non en competition avec d'autres enfants.(je parle des enfants!)

concernant les forains, ils ont des ecoles ambulantes afin d'avoir les bases de la culture(ecriture, geographie, histoire..)... les enfants de forains ne finissent pas tous forains!! ce nest plus vrai de nos jours.. meme si la majorité continue de suivre les us ancestrales de la famille.

et pis si nous n'allions pas a l'ecole, nous serions comme certains de ces pays qui ne connaissent meme pas l'europe ou qui ne savent pas que budapest est une capitale et non un parfum ou autre..(nous ne citerons pas de noms)

concernant le demi parent qui voyage, le cned peut suivre l'enfant partout sur la planete et il y a internet aussi.. donc.. le parent ne fait la totalité de l'éducation de son enfant non plus.. rhoooo

il existe aussi des ecoles francaises dans tout les pays.. donc pour six mois a letranger.. ben on peut tjrs y aller!! elles sont habituées a accueillir les enfants de parents bougeant tout le temps!

mais il est vrai que les voyages apportent ENORMEMENT!!!(la aussi je confirme par experience perso!)

voila voila

PatLeMans - 38 ans - France métropolitaine - posté le 11/02/2009 à 19h44
PatLeMans
Hors ligne

J'ai suivi pendant 2 ans les cours du CNED, par la force des choses car j'étais hospitalise.

Je confirme aussi que beaucoup de jeunes ne savent plus lire ni écrire, mais la faute a qui ou quoi ?? A l'heure d'internet, des SMS, les jeunes ne perdent plus de temps a écrire correctement, car oui, pour certain, cela devient une perte de temps que d'écrire des lettres a la suite les unes des autres pour former des mots.

Avec des potes on se posait la question, est ce que dans les écoles primaires, ils font toujours des dictées ?? A mon époque, nous en faisions une par semaine.

Après il y a aussi le soucis que les jeunes sont souvent, pas tous mais souvent livré à eux mêmes lorsqu'ils rentrent chez eux le soir, les parents n'ayant pas tous le temps de s'occuper d'eux, ou alors ils ont des parents uniques ou qui travaillent tard.

Sinon, vu que le sujet est l'Ecole, je trouve dommage qu'en France, on veuille former trop d'élite au détriment des métiers peut être moins glorieux mais tout aussi utile.

Beaucoup de jeunes veulent faire des grandes écoles, se retrouvent multidiplomes et au final, finissent a travailler a McDo, alors qu'il existe de nombreuses débouchées dans des métiers "manuels".

Honnêtement, quels parents n'a pas dis a ses enfants, fille ou gars "faut travailler a l'école, sinon, tu va finir caissière". Je trouve qu'on dévalorise trop certains métiers qui pourtant seront toujours utile.

Membre inconnu - posté le 12/02/2009 à 12h14
Désinscrit

Bonjour à tous,

Merci pour vos réponses, je connais bien les avantages et les inconvénients des 2 côtés, c’est parce que justement, le choix est délicat aujourd’hui que j’ai posté le message.

Bine sûr qu’un savant mélange des deux est idéal : seulement pour ce cas là, il y a des faits concrets et non ‘idéaux’.

Les deux parents sont séparés, vivent à 1000 km l’un de l’autre.. donc déjà, l’environnement n’est pas l’idéal.. !

Pour ma part, il est vrai que l’école n’est pas ‘vitale’, par contre l’éducation l’est. Un enfant doit avoir des bases, lire, écrire, calculer bien sûr.. mais est-ce qu’il n’y a que l’école qui peut le faire. ?. je pense que les parents sont capables d’apporter ces bases..

Quand à la sociabilisation, il n’y a pas que l’école qui l’apporte. Si un enfant, voyage, il rencontrera du monde, de plus, de tous horizons et toutes religions (plus qu’à l’école de son quartier..), il apprendra aussi plusieurs langues.. (plus qu’à l’école où il y a 2 langues mais qu’à partir du collège..)..

Aujourd’hui, ce dont j’ai besoin c’est de savoir quel avenir est le mieux pour l’enfant, ‘objectivement’ pour un enfant ce cet âge ?

Si vous étiez juge, à qui donneriez vous la garde.. ?

Si vous étiez le parent, cèderiez vous à l’autre ? celui qui a des méthodes d’éducation totalement inverses des vôtres…

En fait, le but de ce post était plus un « cas de conscience » qu’un débat sur le + ou – de la scolarisation.. je m’explique mal

Merci !

Membre inconnu - posté le 14/02/2009 à 15h02
Désinscrit

Mon opinion sur cette situation se base sur plusieurs aspects. D’abord, il s’agit avant tout de communication. Est-ce que les parents ont déjà expliqué à l’enfant la situation de la séparation ? On ne peut pas négliger à ce niveau les séquelles psychologiques d’une telle situation. Et sachez que quelque soit l’âge de l’enfant, il est en mesure de comprendre n’importe quel dialogue, pourvu que cela soit naturel avec des mots qui sont à sa portée. Concernant l’école, les deux solutions ont des avantages et des inconvénients. Il s’agit de bien réfléchir pour faire le bon choix, car il s’agit de l’avenir de votre enfant. En effet, voyager et suivre des cours avec son père ou sa mère est très enrichissant. On découvre le monde de visu et c’est un plus pour le bilinguisme (suivant le pays choisi). Il faut aussi que le parent soit très disponible et un bon gestionnaire de son temps. Par contre, si vous optez pour la solution traditionnelle, c’est une autre paire de manche qui a aussi ses avantages et ses inconvénients. Malgré les déboires du parcours scolaire, l’école reste un bon cadre pour assimiler les règles sociales et aussi l’intégration au groupe. L’école reste un bon moyen de socialisation qui ne peut empêcher en aucun cas d’élargir ses horizons de voyages.

Mmg - 35 ans - France métropolitaine - posté le 14/02/2009 à 16h11
Mmg
Hors ligne

pour faire simple si je devais juger ce cas precis et en prenant en compte l'age de l'enfant qui est 3 ans. je donnerai la garde du bébé a la personne qui le scolarisera de façon "dites normale" et j'encouragerai le second parent a lui faire decouvrir le monde pendant les vacances.

il faut prendre en compte qu'un enfant de cet age a besoin de repaires fixes et d'un environnement structurer pour se creer lui meme et apprendre a maitriser son environnement. cete reflexion n'est valable que dans le cas d'un enfant de moins de 10 ans car ici ce n'est pas le mode d'education qui prime mais bien l'environnement immediat du bébé. cela ne veut pas dire qu'une vie de globe trotter le rendrait associal ou illetrer mais juse que c'est une situation plus adapte a un jeune enfant.

toujours dans le meme raisonnement je pense que passé son 10eme anniversaire il est tout a fait envisageable de le confier 6 mois a chaque parents car l'avantage du cned c'est qu'il permet de commencer une anne scolaire ou de la terminer a nimporte quel moment des que le feu vert a ete donne par l'education nationale. voyager peut alors avoir enormement de point positif pour cet enfant, qui decouvrira d'autres cultures, d'autres formes d'apprentissages et bien entendu d'autres choses que l'ecole n'enseigne malheureusement pas. il n'y a pas de solution miracle tout repose sur l'entente des parents et leur capacite a faire passer l'interet de l'enfant en premier.

j'espere avoir repondu a ta question avec clarte.

Membre inconnu - posté le 14/02/2009 à 17h16
Désinscrit

Personnellement je suis de l'avis de Mmg, aussi petit un enfant à avant tout besoin d'un cadre stable, le voyage peut alors être envisagé pendant les vacances. Mais si petit et déjà globe trotter, à l'âge adulte elle manquera suement de stabilité, aura du mal à se pauser. Ce qui finalement n'est pas son choix à elle mais elle aura pris le pli par la force des choses et surtout par la volonté de son parent "aventurier".

Je pense donc que tant qu'elle est jeune, lui offrir la stabilité en priorité, mais lui faire découvrir le goût du voyage pour l'ouvrir au monde est très enrichissant. Une fois plus grande elle pourra alors de sa propre volonté décider si elle souhaite à son tour devenir aventurière comme maman, ou plus sédentaire ce qui restera son choix. Mais si elle n'a connu que l'aventure depuis toute petite, qu'aura-t-elle comme autre possibilité ? Je ne dis pas que ce ne serait pas positif mais ce ne sera pas son choix à elle (l'aventure) mais celui de sa mère... car difficile de se pauser quand on est habitué à bouger sans arrêt depuis le plus jeune âge. L'inverse reste possible par contre, comme tu le prouves toi-même.

Et je dois avouer qu'en justice, la priorité est toujours donnée au parent qui offrira la stabilité à l'enfant.