Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Le Nouveau Détective... ou comment le monde se pervertit !

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Gabriel - 39 ans - Belgique - créé le 24/07/2009 à 10h35
Gabriel
Hors ligne

Récemment j'ai entendu parler d'un magazine intitulé "Le nouveau détective". Je ne sais pas qui connait ? Précédemment cette revue d'une rare perversion s'appelait "Détective".

Quand je passe devant une librairie, que je vois ce type de magazine en vente livre (les ados en étant la première cible, et souvent l'achetant accompagnés de leurs parents !!), je me pose des questons sur l'objectif de tels articles immondes, mais aussi ce que l'on peut y rechercher ! Le monde n'est-il déjà pas assez noirci par les médias, les gens pas assez dépressifs ? N'y a-t-il pas assez de suicides, de psychopathes dans ce monde pour ne pas donner des idées à d'autres personnes sensibles psychologiquement ? Pourquoi ne montrer que ce qui choque ? Pourquoi ne pas véhiculer des messages d'espérances plutot ? Car des faits plein d'espérances il y en a des tas de par le monde, mais pourquoi cela n'intéresse-t-il personne ??

Quel genre de personne lit ces torchons infecte ? Qui sont les journalistes qui réalisent de genre d'articles... Où est passée l'éthique dans notre société ??

Des titres à faire dresser les cheveux sur la tête, à faire pleurer d'horreur, de dégoût, ... et pourtant ça se vend, et plutot très bien même !

Genre:

"Nuit d'horreur pour deux petites orphelines"

"Ce bébé qu'ils ont regardé mourir"

"Il jeta deux chiens du 5ième étage pour se venger, ..."

"Enterrée vivante par le garçon qu'elle aimait"

"Sous mes yeux ils ont coulé un homme dans le béton"

"La maison de toutes les horreurs"

etc...

Je passe les titres les plus sordides ! Mais imaginez le pire, ça s'y trouve !

Des jeunes dès 14, 15 ans adorent cette revue "réaliste", "véridique!" disent-ils! alors qu'il est clair que la majorité des articles sont bidons et quand bien même, leur lecture régulière ne peut que nous nuire psychologiquement, et salir notre âme plutot que l'embellir !!

Des gens adultes, parents pour certains, ... disent aimer ces revues qui "permettent de connaître mieux le monde d'aujourd'hui"! (voila le plus gros danger, croire que le monde est tel que dépeint dans ces revues) De savoir à quoi s'en tenir!

Ils prétendent que c'est une revue géniale, qu'il faut vraiment lire, et mettre entre toutes les mains, ...

"Cela permet de se défouler quand on a déjà une imagination machiavélique", comme disait une jeune femme dans la trentaine sur un forum.

Comment lutter contre des revues pareilles ? Contre un monde en perversion constante ? Si la société n'était pas de plus en plus tolérante, voire laxiste, nous n'en serions pas aujourd'hui à trouver ce genre d'immondice dans les librairies !

Meltho - 49 ans - France métropolitaine - posté le 24/07/2009 à 15h10
Meltho
Hors ligne

Bonjour Philippe,

Tu sais, les titres des articles du magazine dont tu parles ressemblent beaucoup aux informations que nous balance la première chaine de télévision nationale française. Cette semaine, on a eu le droit à un type torturé chez lui par 2 SDF, à Mickael Jackson qui a été assassiné et à la grippe porcine, fléau du siècle qui va toucher 40 millions de français cet automne (aujourd’hui, on en a quand même au chiffre incroyable de 800 malades, maladie très bénigne pour tous alors que la grippe que l’on connait tous les hivers touche plus d’un million de personnes et fait 700 morts chaque année !)

Le besoin de faire du sensationnel est vrai dans tous les médias, malheureusement. Les cas de violence extrême sont ainsi complètement banalisés. Pourtant, quel adolescent aurait l’idée de transformer sa cour d’école en stand de tir si on n’avait pas fait autant de publicité à ce fait divers la première fois où cela s’est passé. Quel impact aurait un acte terroriste si on le traitait avec tout le dédain qu’il mérite au lieu d’en faire la publicité, en montrant les images les plus horribles possible toute la journée ?

Gabriel - 39 ans - Belgique - posté le 24/07/2009 à 18h39
Gabriel
Hors ligne

Je suis tout à fait d'accord avec toi ! Le pire c'est qu'en parlant de ces fait extrêmement rare (faits divers ne signifie pas faits quotidiens) on finit par faire croire aux lecteurs/auditeurs que le monde va vraiment mal, qu'il y a des psychopathes à tous les coins de rues. On finit par devenir parano, dépressif, suicidaire. On ne croit plus en l'homme ni en l'avenir.

Mais là où ce magazine va plus loin c'est qu'il n'est consacré qu'à ce genre d'affaire et que certaines donnent limite envie de vomir de dégout ("il a enlevé les yeux...." je vous passe la suite du titre).

Ce qui fait scandale attire en effet, mais que tant de monde l'apprécie et le recommandent chaudement (suffit de voir les avis de lecteurs de ce magazine sur ciao.fr ou autre) on se demande quand même si on ne vit pas dans plusieurs monde différents...

A une époque, j'étais dans une période sombre et je regardais que ce qui me confortait dans cette état d'esprit... jeux, livres, ilms d'horreur (saw et bien pire encore), tout y passait. Je finissait par devenir agressif avec mon entourage, toujours de mauvais poil.

Aujourd'hui j'ai tout bazardé et je ne lis, regarde, écoute, plus que ce qui donne espoir dans l'homme et dans l'humanité. Et je me sens totalement plus épanoui depuis ! Je pense donc qu'il est évident, qu'on le reconnaisse ou non, que les mauvaises revues, les mauvais films, la mauvaise musique, nous nuit psychiquement.

Et celui qui est dans une mauvaise période a autre plus intérêt à s'insturie d'espérance que de désespérance...

Ce genre de magazine selon moi est responsable (parmi d'autres supports, voire artistes style satanistes) de nombre de suicides notamment chez les ados.

Xenonphile - 57 ans - Maroc - posté le 24/07/2009 à 21h47
Xenonphile
Hors ligne

Ce genre d'information "bidon" si j'ose dire, se répand de plus en plus même dans nos pays qui sont sous développés. Pire, ce sont des quotidiens qui véhiculent ce genre de nouvelles en les plaçant à la "une".

je crois que les pseudo-journalistes, ont une vision qui diffère de la notre et aiment voir nos enfants devenir des "criminels" en essayant d'imiter les actes qui leurs sont racontés à travers ces journaux et magazines.

Les valeurs de l'amour , la tolérance... ne sont plus de nos jours. on dérive vers les abîmes?

XENON

Gabriel - 39 ans - Belgique - posté le 24/07/2009 à 22h35
Gabriel
Hors ligne

Beaucoup de prophètes ont prédit ce qu'il est en train de se produire, c'est le début de la fin ; j'ai mal pour les générations à venir en voyant ce genre de chose. (mais ce n'est que la face visible du iceberg, en fouillant un peu on trouve des choses bien plus abominables encore, dans tous les domaines, rien que certains groupes de musiques dont on entend pas beaucoup parler mais qui sont la personnification de satan (façon de parler mais ils en ont tout l'air et leur seul but est de pousser les ados à se retourner contre la société, contre leurs parents, etc.). La dernière fois j'ai failli défaillir en allant sur youtube)

Le monde est "malade" mais cela dit il reste encore beaucoup de têtes saines et donc d'espérance ! Et c'est là qu'il faut chercher à lire, écouter, regarder des choses plus saines pour être soi-même plus sain !

C'est aussi pour a que je pense que le rôle des parents est primordial, une mère qui va avec sa fille de 14 ans en librairie et qui lui achète le Nouveau Détective, ya de quoi s'inquiéter ! Faut pas qu'elle s'étonne ensuite si sa fille ne croit plus en rien, déprime, voire est suicidaire.

Fiore - 37 ans - France métropolitaine - posté le 25/07/2009 à 20h36
Fiore
Hors ligne

Nous savons que de telles barbaries existent mais pas besoin de les publier.... La dernière fois encore, en passant devant le bureau de tabac, il y avait justement la première page de détective affichée dehors... Là où tout le monde peut voir, même les enfants.... C'est honteux que de tels torchons existent!

Angela