Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Poèmes - Page 2

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Tsuki20 - 30 ans - France métropolitaine - créé le 10/04/2008 à 14h13
Tsuki20
Hors ligne

Le premier poème :

Âme Brûlée

Mon âme brûlée par le soleil,

Rongée par la pluie acide,

La seule couleur est le rouge vermeil,

Voilà ce qu’il reste de mon corps putride.

Je revois ma main,

Je revois tes yeux,

Je me souviens des chemins,

Que nous empruntions tous les deux…

Mon âme brûlée par le soleil,

Rongée par la pluie acide,

La seule couleur est le rouge vermeil,

Voilà ce qu’il reste de mon corps putride.

Ta voix reste la même,

Elle reste gravée dans mon cœur,

Je prie pour qu’elle me soutienne,

Pour qu’à tes yeux, j’ai encore un peu de valeur…

Mon âme brûlée par le soleil,

Rongée par la pluie acide,

La seule couleur est le rouge vermeil,

Voilà ce qu’il reste de mon corps putride.

La lumière m’enveloppe,

De plus en plus je suffoque,

Ma vie est aussi fine qu’une enveloppe,

A présent mon cœur se bloque,

Mon âme brûlée par le soleil,

Rongée par la pluie acide,

La seule couleur est le rouge vermeil,

Voilà ce qu’il reste de mon corps putride.

Tu es enfin là, devant moi, et tu me tends ta main,

Tu ne m’as pas oubliée comme je te l’avais demandé,

Je peux partir à mon tour sans avoir peur de demain,

Puisque je sais que je te rejoindrais…

Le deuxième poème :

L'autre côté

De l'autre côté il m'attend,

De l'autre côté il m'entend,

Moi aujourd'hui je vis,

Moi aujourd'hui je sourie...

Mes vêtements déchirés,

Contrastent avec tes habits dorés,

Tu ne pourras jamais,

Me laisser de ton côté...

Pourquoi refuser la vérité,

Pourquoi refuser la réalité,

Un mur immence se dresse devant nous,

Moi je refuse de me plier aux coups...

Ma volonté est bien plus forte,

Elle saura combatre la honte,

Elle m'apprendra tous ce que je ne sais pas,

Elle me guidera vers toi...

Voici quelques petits poèmes que j'ai écris. Je fais ça pour mon plaisir alors soyez indulgents :). J'espère que cela vous plaira. Les critiques sont les bienvenues (même si j'aimerais qu'il n'y en ai pas trop, lol) puisque c'est en ce trompant qu'on progresse Bonne lecture!

J'ai décidé d'être heureuse car c'est bon pour la santé ;)

Membre inconnu - posté le 26/05/2008 à 10h21
Désinscrit

Je ne parlais pas pour moi en disant que l'on s'en rendait compte souvent trop tard et seulement quand elles nous ont quitté . Mais pour certaines personnes de mon entourage. J'ai beau leur dire qu'une mère est importante elles ont quand même du mal à mettre de côtés leurs rancunes etc...

Solb - 68 ans - Canada - posté le 26/05/2008 à 10h23
Solb
Hors ligne

Moi non plus je parlais en général

Jacky - 81 ans - Portugal - posté le 27/05/2008 à 14h36
Jacky
Hors ligne

J'admire Tzuki, si jeune et qui peint si bien si j'ose dire avec les mots . C'est assez magique.

Quant à Stella, une prière très simple pour la maman disparue ....

J'aimerais beaucoup savoir en faire autant.

Membre inconnu - posté le 29/05/2008 à 09h43
Désinscrit

LA VIE...

La vie est une chance, saisis-la.

La vie est beauté, admire-la.

La vie est béatitude, savoure-la.

La vie est un rêve, fais-en une réalité.

La vie est un défi, fais-lui face.

La vie est un devoir, accomplis-le.

La vie est un jeu, joue-le.

La vie est précieuse, prends en soin.

La vie est richesse, conserve-la.

La vie est amour, jouis-en.

La vie est un mystère, perce-le.

La vie est promesse, remplis-la.

La vie est tristesse, surmonte-la.

La vie est un hymne, chante-le.

La vie est un combat, accepte-le.

La vie est une tragédie, prends-la à bras le corps.

La vie est une aventure, ose-la.

La vie est un bonheur, mérite-le.

Là est la vie, défends-la.

(Mère Thérésa)

Jen - 69 ans - Belgique - posté le 15/09/2008 à 07h10
Jen
Hors ligne

Pour Solb,

Quelle chance tu as de pouvoir garder ta maman si longtemps. Félicitations !

Moi, la mienne est décédée il y a 37 ans déjà, elle avait 44 ans, j'en avais 22. J'ai toujours trouvé cela très injuste. D'autant plus que papa est décédé 2 ans après elle, il n'avait que 48 ans.

Depuis, chaque jour que Dieu fait, je pense à eux, et cela me fait encore mal. Mon mari a toujours ses parents :86 et 84 ans. Je trouve que lui aussi a beaucoup de chance. J'espère vivre aussi longtemps qu'eux, ne fut-ce que pour mes enfants.

Amicalement.

Jen.

Jen - 69 ans - Belgique - posté le 15/09/2008 à 07h17
Jen
Hors ligne

Ce sont vraiment de très beaux poème. Félicitations.

Comme je l'expliquais à Solb, mes parents sont tous deux décédés à 44 et 48 ans, à deux ans d'intervalle. C'est maman qui est partie la première.

J'avais alors 22, puis 24 ans.

J'en ai maintenant 60, et tous les jours, sans exception, je pense à eux, et cela me fait encore mal.

J'aurais tant voulu les garder plus longtemps !

Bravo pour tes poèmes, ils sont magnifiques, et me vont droit au coeur.

Jenny.

Jen - 69 ans - Belgique - posté le 15/09/2008 à 07h22
Jen
Hors ligne

Pardonne-moi, je ne me suis pas rendue compte de ton jeune âge, ce doit être encore plus difficile pour toi.

Mais continue à t'exprimer dans la poésie. Tu as un don magnifique !

Pardon pour la faute d'orthographe dans l'autre message (je l'ai envoyé trop vite).

A bientôt sur ce site. Jenny.

Solb - 68 ans - Canada - posté le 15/09/2008 à 08h52
Solb
Hors ligne

Bonjour Jen , je n e sais pas si c,est une chance mais je m,appercois que beaucoup de gens ssouffre d,avoir perdu un etre cher si jeune .En plus quand ce sont tes parents .

Aldodu68 - 51 ans - France métropolitaine - posté le 15/09/2008 à 20h12
Aldodu68
Hors ligne

Le présent est fait de ton passé qui n'est plus

et de ton futur qui n'est pas encore.

Prends ton temps.

Ne dis pas: je n'ai pas le temps.

Dis plutôt: j'ai tout mon temps.