Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Texte à méditer - Page 2

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Membre inconnu - créé le 17/05/2008 à 19h39
Désinscrit

Un Ami

Un ami ordinaire ne vous a jamais vu pleurer.

Un véritable ami a eu les épaules humides par vos pleurs

Un ami ordinaire ne connaît pas le prénom de vos parents.

Un ami véritable a peut être même leurs numéros de

téléphone dans son carnet d'adresse.

Un ami oridnaire amène une bouteille de vin à votre fête.

Un ami véritable vient avant pour vous donner un

coup de main et reste après pour vous aider à ranger.

Un ami oridnaire est contrarié que vous l'appeliez quand

il est déjà au lit.

Un ami véritable vous demande avec inquiètude

pourquoi vous n'avez pas appelez avant.

Un ami ordinaire aime parler avec vous de vos problèmes.

Un ami véritable aime vous aider à les résoudre.

Un ami ordinaire,lorsqu'il vous rend visite,

se comporte en invité.

Un ami véritable ouvre le frigo et se sert.

Un ami ordinaire pense que votre amitié est finie

après que vous vous soyez querellé.

Un ami véritable sait qu'une amitié se trempe dans

une querelle et en ressort plus fort.

Un ami ordinaire s'attend à ce que vous soyez

toujours là pour lui.

Un ami véritable est toujours là pour vous.

Un ami véritable? C'est celui qui reste à

vos côtés lorsque tout le monde vous a abandonné.

Lili - 77 ans - Italie - posté le 19/05/2008 à 17h50
Lili
Hors ligne

ciao Stella,

Ton texte est trés joli, mais dans le monde que l'on vit actuellement ,peut on trouver un ami ,comme tu l'a décris?

je suis Lili

Membre inconnu - posté le 19/05/2008 à 18h09
Désinscrit

Isma ne va pas être d'accord avec ma réponse et me trouver aussi pessimiste que Valedda mais avec l'âge je n'y crois plus vraiment.Ce n'est pas faute d'avoir rechercher. Un véritable ami comme décrit dans le texte pour moi cela n'existe pas.

Membre inconnu - posté le 19/05/2008 à 19h25
Désinscrit

Si vous avez 35 ans et plus...

Selon les bureaucrates et technocrates,

les personnes nées dans les années 40, 50 et 60

n'auraient pas dû survivre.

Nos bassinettes n'étaient pas réglementaires

et étaient peinturées de couleurs vives

avec de la peinture contenant du plomb;

Il n'y avait pas de "cran de sécurité"

sur les bouteilles de médicaments,

sur les armoires de cuisines ou les pharmacies.

On roulait à bicyclette sans casque;

En auto, nous, les enfants ne portaient

ni ceinture de sécurité, ni sac gonflable;

Assis dans une boite de camion,

c'était un voyage fantastique.

On buvait l'eau à même le boyau du jardin

et non à la bouteille; et... Horreur,

on mangeait des petits gâteaux,

du pain et du beurre, on buvait de la liqueur

qui contenait du vrai sucre;

Néanmoins, on ne parlait pas d'obésité.....

car on jouait dehors;

On partageait la bouteille de liqueur avec 4 amis...

Personne n'en est mort.

On passait des heures à construire des voitures boîte de savon.

En descendant la côte, on avait oublié de mettre des freins.

On quittait la maison le matin pour jouer à l'extérieur.

Il fallait revenir avant la noirceur.

Personne ne pouvait nous rejoindre...

Pas de téléphones cellulaires ni de paget;

Pas de Playstation, de Nintendo, de X-BOX,

de télévision par câble, de vidéo, d'ordinateurs,

mais uniquement des amis.

On jouait au ballon chasseur et au drapeau;

on grimpait aux arbres, on se coupait, saignait... se brisait les os

et les dents mais sans aucune poursuite judiciaire

car cela était des accidents.

Personne n'était coupable sauf NOUS.

Les équipes avaient des camps d'entraînement

et ce n'est pas tout le monde qui était choisi.

Ceux qui ne l'étaient pas devaient vivre avec la déception.

Certains étudiants n'étaient pas aussi intelligents

que les autres et devaient doubler leur année.

Les notes n'étaient pas " normalisées".

Nous étions responsables de nos actions et de leurs conséquences.

Nos parents étaient du coté de la loi et de l'autorité.

Cependant, cette génération a fait des fonceurs,

des innovateurs, des inventeurs.

Nous avions la liberté, le droit à l'échec,

le succès et la responsabilité et nous avons appris à les assumer.

Si vous faites partie de ce groupe...

FÉLICITATIONS

Sincèrement ne pensez-vous pas que la vie était plus simple avant?

Solb - 67 ans - Canada - posté le 19/05/2008 à 22h17
Solb
Hors ligne

Bonjoru Stella , bien mo aucontraire je crois a ce premier texte sur le svrai amies ca rmoi je vis cel aa tous les jours .l'important c,est de bien choisir car il y a des gen squi disent qui sont tes amies mais quand il t,arriven tunpépin il ne sont jamais la pour t'aider ou te supporter .Je trouve domage que tu n,aie pas connu cel a a date .C,est tellement agréable de vivre cette amitiée.L'amitié pour moi est un bien prévcieux de lOr quoi .

Pour ton deuxieme texte je connais aussi il y a unepartie que j,aime bien et qui fai t penser que la vie c'est activité il ne faut penser Nous étions responsables de nos actions et de leurs conséquences.

Nos parents étaient du coté de la loi et de l'autorité.

Cependant, cette génération a fait des fonceurs,

des innovateurs, des inventeurs.

Nous avions la liberté, le droit à l'échec,

le succès et la responsabilité et nous avons appris à les assumer.

Aujourd,hui on veut faire des enfants ou des adulte performant et ne pas avoir aucun échec car ses vue négativement mais ne peut t-on voir qu'avec un échec on apprends on évolue si on prends le temps.Aujourdhui c,est le siecle de la vitesse est t-on meilleur ou pire non on est différent voila .Transmettons nos valeurs humaine au jeunes qui poussent cela sera notre plus belle héritage a leur donner et fera unmonde meilleur car eux aussi ont de bonne idée sont créateuret peuvent avoir du succes et etre responsable si il le veulent

Stella j,aime ses textes alors continue en écrir ej,adore que tu partages cela avec nous du moins avec moi j,apprécie cela

Xenonphile - 56 ans - Maroc - posté le 19/05/2008 à 22h42
Xenonphile
Hors ligne

bravo stella , ton dernier "poème" est le reflet de toute une génération que l'on dit passée! je fais partie de cette génération. oon prenait nos actions avec résponsabilité et on était fier de ce que nous faisions. on étaitent des idéalistes! je le crois et on est toujours même avec l'avance de l'âge des gens qui prennent les choses au sérieux. Bravo!!

XENON

Valedda - 46 ans - Autriche - posté le 20/05/2008 à 09h52
Valedda
Hors ligne

C'est le privilège de la jeunesse d'être optimiste / idéaliste et de questionner ce que nous, " les plus vieux ", disons ... et aussi de ne pas souhaiter de devenir comme nous. À l'école et à l'université aussi ca semble toujours facile, mais quand nous avons des enfants nous-mêmes ( à dire vrai, moi je n'en ai pas ) - combien de nous ne se sont jamais surpris à parler et agir comme nos parents ?

Isma, je crois, en effet, que l'amitié est différente quand on est enfant ou adolscent - on fait des amis plus facilement et on est toujours plus prêt de partager tout avec un autre. Quand on commence à avoir des petits amis, tout change parce qu'on n'a plus tant de temps pour la simple amitié. Plus tard on manque encore plus le temps ou la patience pour l'amitié. Peu d'amitiés supportent ca. Comme l'amour, l'amitié demande beaucoup d'attention et aussi d'effort.

D'ailleurs, avec l'avance de l'âge l'âme emporte des blessures qui font toujours plus pénible de prêter confiance à quelqu'un ... ce qui est la base d'une vraie amitié.

Valedda - 46 ans - Autriche - posté le 20/05/2008 à 09h57
Valedda
Hors ligne

Stella, je connais l'autre texte aussi - celui aussi je l'ai recu par e-mail il y a quelque temps. C'est très juste ce que l'auteur y exprime.

La vie et la société ont changé beaucoup pendant les décénnies passées, mais ca ne veut pas dire que le présent est meilleur ou pire - il est tout simplement différent. À cet égard aussi je suis tout à fait d'accord avec Stella.

Marie63 - 56 ans - France métropolitaine - posté le 20/05/2008 à 10h54
Marie63
Hors ligne

L'amitié, la vraie je vous promets que cela existe, je ne le vis plus malheureusement, mais j'ai quelques rares amies, qu'ils soient féminins ou masculins, pour lesquels je serais toujours présentes, pour les bons et les mauvais moments.

Quand à ton dernier texte Stella, je m'y retrouve complétement. Je pense que ces générations étaient également insouciantes, mais il y avait un bonheur de vivre que je ne retrouve pas avec mes enfants.

Membre inconnu - posté le 20/05/2008 à 23h40
Désinscrit

Je suis d'accord avec toi Valedda,l'amitié des ados n'est pas la même,la plupart du temps ils emploient ce terme sans vraiment en connaitre le vrai sens. Chez les jeunes le mot copain serait plus approrié.

Pour répondre à Solb j'ai connu de véritables amis mais je peux les compter sur les dix doigts de la mains car pour moi l'amitié est un sentiment très fort à ne pas prendre à la légère.Avec l'âge je suis devenue très prudente car j'ai essuyé des deceptions car je me suis rendu compte que les gens rentrent facilement de nos vies et en ressortent et cela peut laisser des cicatrices si nous sommes sensibles.