Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

La mondialisation - Page 2

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Xenonphile - 56 ans - Maroc - créé le 05/06/2008 à 23h49
Xenonphile
Hors ligne

notre planète terre devient de plus en plus petite grace aux nouvelles téchnologies de communications, par conséquent plusieurs civilisations/cultures se sentent en danger et essaient de contrcarrer ce fléau que nous dénomons" mondialisation" "globalisation" americanisation"... et vous chers membres de Penpal qu'en pensez-vous?

XENON

Jacky - 80 ans - Portugal - posté le 21/07/2008 à 23h20
Jacky
Hors ligne

Ceci prouve que la Chine a fait un remarquable bond en avant ! D'ici quelque temps, où iront-ils chercher la main d'oeuvre bon marché ? Heureusement que la roue tourne comme tu dis Solanges !

Xenonphile - 56 ans - Maroc - posté le 22/07/2008 à 01h11
Xenonphile
Hors ligne

la Chine prétend être toujours un pays non-aligné, elle a par ce slogan conquit tout le continent africain, elle achète toute la feraille de l'afrique et inonde ipso-facto ce même continent par des produits à bas prix et de mauvaise qualité.

Elle profite de la mondialisation! je ne le crois pas. Avec sa politique à deux vitesses comme on dit, elle risque de se noyer seule au milieu de ses produits que tous les consommateurs ne veulent plus.

Le danger de la "globalisation" vient des Etats-Unis qui commence à faire des labels sur tous les produits ,même naturels. Il viendra un moment où le petit paysan n'aura pas le droit de semer le blé sans payer un droit au propriétaire du brevet. Déja, on parle des OGM c'est à dire produits brevetés.

Les alter mondialistes crient à cela en particulier José Bové.

XENON

Valedda - 46 ans - Autriche - posté le 22/07/2008 à 12h05
Valedda
Hors ligne

Moi, je pense que la mondialisation est une uniformisation à grande échelle et en faveur des grands entreprises, des multi-nationales. La dystopie que Jacky décrit ne me parait pas trop improbable ... en partie nous y sommes déjà.

Quand je vais dans la rue je vois des gens habillés très uniformes. La plupart d'eux - surtout les jeunes - porte des lambeaux à bon marché de C&A, H&M, New Yorker, Orsay, etc. etc. Dans les centres commerciaux il y a les mêmes chaines partout. Dans les rayons des magasins je trouve les mêmes produits partout bien qu'ils soient trop souvent d'une qualité médiocre. Les bâtiments qu'on construit ... tous pareils !

Valedda - 46 ans - Autriche - posté le 22/07/2008 à 12h05
Valedda
Hors ligne

Et puis Xenonphile a raison, rien ne marche plus sans protection de marque déposée, de brevet d'invention, même pas dans l'agriculture. Les grandes entreprises qui font de la recherche génétique disent qu'ils s'en occupent en faveur des pauvres, pour créer des plantes plus productives, mais bien sûr il n'est plus possible d'en avoir des semes - ceux il les faut acheter !

Valedda - 46 ans - Autriche - posté le 22/07/2008 à 12h07
Valedda
Hors ligne

Et les films et les séries américains ... très souvent ils montrent un monde parfait où on vit sans soucis de survivre, où on a tout le luxe sans travailler trop dûr. Beaucoup d'emmigrants / immigrants pensent que c'est en effet la vie que nous menons chez nous dans le monde riche.

Je peux vous dire que dans le passé pas mal de mes correspondants en Afrique et en Amérique du Sud ont été très très étonnés de savoir que même avec mon doctorat en droit je n'ai pas d'existence sûre, qu'il me faut chercher constamment d'emploi depuis dix ans ... et que ce n'est pas seulement moi qui a difficulté de trouver un emploi décent et stable.

Jacky - 80 ans - Portugal - posté le 23/07/2008 à 14h00
Jacky
Hors ligne

Effectivement, il y a précarité de l'emploi, et ceci même dans les grandes "boîtes" et pour des gens qualifiés ! C'est vrai aussi pour tout ce qui touche à l'informatique. Un bon programmateur sera payé dix fois moins si on le recrute en Inde .... Voilà le hic !

Membre inconnu - posté le 23/07/2008 à 14h39
Désinscrit

Hélas pour que la mondialisation soit une bonne chose il faudrait que tous les pays soient sur un pied d'égalité ce qui est impossible car il y aura toujours des pays prets a tout pour ecraser les plus faibles qu'eux pour faire toujours plus de profit.

Pour la chine je pense que les choses vont commencer a s'inverser.Jusque là il s'agissait d'un pays fermé politiquement.Elle est en train de découvrir le capitalisme et de ce fait je ne pense pas qu'elle puisse longtemps préserver son économie actuelle.

Le monde est injuste.Il y a des personnes tres tres pauvres et d'autres tres tres riches qui font tout pour s'enrichir encore plus.

De la a boycotter tout ce qui est etranger je ne pense pas que ce soit une bonne solution.Aucun pays ne peut vivre en autarcie totale.Il faut donc prendre le bon et le mauvais de tous les pays et peut etre penser un peu plus a des solutions comme le commerce équitable.

Solb - 67 ans - Canada - posté le 23/07/2008 à 15h01
Solb
Hors ligne

oui j'adore cette solution Altanais.le commerce équitable.On aide le petit producteur e t en plus on a de la bonne qualité.Mais c'est que ce n'est pas toujours abordable ce commerce a toute les bourses.Alors ou est vraiment la solution.Alors ou est la solution véritable? Est-ce en avoir moins ?

Membre inconnu - posté le 23/07/2008 à 15h14
Désinscrit

Je suis d'accord pour dire que c'est plus cher mais j'achete a chaque fois que je vais faire des courses deux produits du commerce équitable ce qui n'est pas une dépense faramineuse.Souvent un paquet de café et du chocolat blanc.Et en plus moi qui n'aime pas trop le café je trouve que celui que j'achète maintenant est bien meilleur.J'en met moins dans la cafetiere pour plus de gout donc je pense qu'au niveau prix je m'y retrouve.

Ce qui me gene plus c que c'est plus pour moi une maniere de me dédouaner en me disant qu'en faisant ce geste je fait quelque chose pour aider mais je ne pense pas que ce soit suffisant.