Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Connaissez-vous des personnes qui sont très mal nourries ? - Page 2

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Membre inconnu - créé le 27/10/2008 à 01h27
Désinscrit

Là ou nous habitions avant j'ai connu des personnes qui mangeaient jamais à leur faim, pourtant les parents travaillaient a deux avait une belle voiture partait en vacances mais pour ce qui de remplir le frigo niétte il y avait une jeune fille qui chaque fois qu'elle me voyait le vendredi matin en principe me voyait sortir de l'hypermaché avec le caddie plein elle disait tjrs a ma fille ta mère a remplie le frigo au début j'ai dit c un truc normal mais j'ai aapris par la suite que chez elle il n'y avait presque rien dans le frigo alors je la voyais sur le net et elle me demandait qu'est ce que je faisais a mangé ? Elle a dit a ma fille ta trop de la chance d'avoir a mangé tout les jours .... et maintenant c dans la correspondance que je rencontre sa .......quel mysère !! je suis trop sensible a ce genre de choses

Membre inconnu - posté le 15/04/2009 à 10h46
Désinscrit

a certaines périodes de la vie, ce n'est pas facile. J'ai eu faim , je mangeais des pates tous les jours j'ai perdu 20 kgs en un an. moi ce n'était pas grave mais pour mon fils qui avait à l'époque 1,5 ans c'était un problème et un gros!! En parler à ce moment là ce n'est pas facile. par fierté... par je sais pas quoi!!

Parce que en Belgique PERSONNE n'a faim bien sûr!!!!!!!!

Quand on le dis personne ne vous croit.

Une fois qu'on se retrouve dans cette situation, ça ouvre les yeux. je connais des gens qui ont faim oui pour deux raisons: la première un choix de vie comme dit plus haut (les APPARENCES!! c'est si important); la seconde ben par manque de moyens, par .

Enfin ici dans nos campagnes ont a encore de la chance, les gens se connaissent et en arrivant à sortir de sa coquille, on trouve de l'aide, on cultive aussi, on a des jardins... mais en ville, je sais pas comment font les gens, franchement je ne sais pas.

De plus dans certains pays d'Europe, on a de l'aide, faut bouger un peu et on en trouve, dans les communes il y a des centres pour aider, la parcour du combattant des fois mais on y arrive.

Dans certains autres pays du monde, il n'y a pas cette aide, et franchement comme voir une issue???

Comme le disent les enfoirés dans leur nouvel chanson "On nous avait dit ce sera pour un soir...vingt ans plus tard on est toujours là!!!"

Chaise - 26 ans - Belgique - posté le 20/03/2011 à 17h24
Chaise
Hors ligne

Allez, j'ai envie de rejoindre ce coup de gueule bien que le sujet date, expérience personnelle oblige (quoi qu'elle est loin d'être aussi horrible et révoltante que beaucoup d'anecdotes rapportées ici.)

Mon père gagne bien sa vie, il est directeur d'école, on habite dans une grande maison avec grand jardin et grande piscine à la campagne avec le 4x4 et tout ce que tu veux, et on mange mal. Le truc, c'est que d'abord il n'aime pas cuisiner, ensuite il est vieux et n'a pas beaucoup d'appétit, contrairement à moi, et enfin il a une idée très personnelle de ce qu'est un régime alimentaire "sain". C'est en partie ma faute car si je le voulais, je pourrais aller au magasin et faire la cuisine moi-même : mais j'ai rarement le courage de le faire pour moi toute seule.

Le frigo n'est jamais rempli. Si par exception il l'est, c'est qu'on a des invités à la maison et ça part en une soirée (pas dans mon estomac). Mon père considère que le dîner est accessoire. Quand j'étais gamine, le week-end j'avais un déjeuner (bol de céréales au lait) et un souper (souvent des pâtes) mais jamais de dîner, donc je grignotais des saloperies entre et j'avais faim. Il n'achetait jamais de fruits non plus et peu de légumes. Aujourd'hui ça va mieux, il me prend quelques fruits si je lui rappelle de le faire et il me laisse réchauffer une pizza ou des restes à midi le week-end, et cuisiner quelquefois. Mais s'il n'y a presque rien et que je me plains, c'est tout vu : "mais on va manger ce soir ! - c'est maintenant que j'ai faim ! - eh ben il y a des choses tu vois bien, regarde : du pain, du fromage, du Nutella (périmé depuis trois ans) ect..."

Bref, on va dire que c'est un mini-coup de gueule...