Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Nous sommes tous uniques ! - Page 2

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Membre inconnu - créé le 30/10/2008 à 22h37
Désinscrit

Voici ce que je reçu ce matin dans ma boîte à mail et que j'ai envie de partager avec vous :

Un célèbre orateur débuta un séminaire en sortant de sa poche un billet de $20.

A son public, il posa la question suivante : "Qui veut ce billet de $20 ?"

Et les mains se mirent à se lever.

Il poursuivi, "Je vais remettre ce billet de $20 à l'un d'entre vous, mais avant cela laissez-moi vous montrer ceci." Et il se mit à froisser son billet de 20$.

Ensuite il répéta sa question, "Qui le veut toujours ?"

A nouveau, les mains se levèrent dans la salle.

"Bien," répondit-il, "Et si je fais ceci ?"

Et il laissa tomber le billet au sol, et se mit à l'écraser de ses pieds. Il le récupéra ensuite, tout sale et chiffonné.

"A présent, qui le veut toujours ?"

Une fois de plus, les mains du public se levèrent.

"Mes amis, nous venons d'apprendre une leçon importante. Quoi que j'ai pu faire à ce billet, vous le voulez toujours car il n'a pas perdu sa valeur. Il vaut toujours $20.

"Bien des fois au cours de notre vie, nous sommes découragé, écrasé sous le poids des épreuves ou des décisions que nous devons prendre. Nous finissons par nous sentir inutile et sans la moindre valeur.

"Mais peu importe ce qui a pu se produire ou se produira demain, vous ne perdrez jamais votre valeur.

"Sale ou propre, chiffonné ou sans un pli, vous êtes toujours d'une valeur inestimable pour ceux qui vous aiment.

"La valeur de nos vies ne dépend pas de nos actions ou des gens que nous fréquentons, mais bien de qui nous sommes et de celui qui nous a donné la vie.

"Dieu sait que vous êtes uniques. Ne l'oubliez jamais."

Joli non ?? Cheer up ! .

Clio - 51 ans - Belgique - posté le 01/11/2008 à 13h04
Clio
Hors ligne

Et un pédophile qui a lutté 40 ans contre ses pulsions et un jour se laisse aller à violer un enfant, a-t-il la même valeur le jour du viol que durant les 40 ans où il a réussi à lutter contre ses pulsions ???

Membre inconnu - posté le 01/11/2008 à 14h23
Désinscrit

Et un billet de 20 dollars ne garde pas la même valeur. Il y a 20 ans, avec cet argent on pouvait avoir beaucoup plus de choses que maintenant, disons merci au cout de la vie.

Terence - 42 ans - France métropolitaine - posté le 02/11/2008 à 12h18
Terence
Hors ligne

Citation : "Sale ou propre, chiffonné ou sans un pli, vous êtes toujours d'une valeur inestimable pour ceux qui vous aiment.

La valeur de nos vies ne dépend pas de nos actions ou des gens que nous fréquentons, mais bien de qui nous sommes et de celui qui nous a donné la vie."

________________________________________________________

Je ne quote que ce passage, parce qu'à mon avis il démontre à lui seul l'inanité du raisonnement.

Déjà, l'orateur limite le traitement qu'il fait subir au billet... Pourquoi ??? Qu'il essaie donc de mettre à tremper le billet pendant 24 heures dans de l'eau de Javel, on verra si ce qu'il en reste aura encore de la valeur.

Ou qu'il le passe à la moulinette et laisse voler les confettis aux quatre vents, le billet existe tjrs, mais il est morcelé à jamais. Il ne vaut plus rien.

Il peut aussi avoir été noyé d'une encre indélébile, comme le fait un procédé automatique pour éviter le vol des billets de certains fourgons convoyant des billets.

Etc.

Conclusion : L'orateur devrait donc déduire de sa démonstration, au contraire, que vous ne gardez votre valeur que si on ne vous maltraite pas trop.

Il fait donc un sophisme. Son truc, c'est du baratin destiné aux gogos.

Bon. J'en viens au passage que j'ai quoté.

Je crois, moi, au contraire, que la valeur de notre vie dépend de nos actions. Nous sommes ce que nous faisons. Si la valeur de ce que nous sommes ne dépendait pas de nos actions, il nous serait permis de faire n'importe quoi. Tuer, par ex.

D'une telle démonstration, en arriver par ellipses successives à déduire... que la valeur de notre vie dépend de celui qui nous a donné la vie !!! Quelle arnaque.

Des démonstrations de cet acabit, y'en a plein chez les gourous du new age :

Le gourou prend un exemple bien spectaculaire, fait bien attention à n'en dire que ce qui sert l'objectif voulu, et au moment optimum du suspense, à l'instar du prestidigitateur qui a bien capté l'attention de l'auditoire sur ce qui n'a aucune importance, hop ! il nous sort un lapin de son chapeau.

A l'analyse, ce discours démontre donc exactement le contraire de ce que cherche à nous faire avaler l'orateur, et il signifie :

"Sale ou propre, chiffonné ou sans un pli [intègre ou brûlé, devrait-il ajouter, lol], ça n'est plus du tout le même tabac. D'un côté vous perdez votre valeur, de l'autre vous la gardez."

----> Et je précise ici le sens de mon post : nous ne sommes pas prédestinés. Notre destin dépend de nous-mêmes, car il dépend de nos paroles, de nos pensées, et de nos actes !

Terence

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Cooktys - 36 ans - France métropolitaine - posté le 02/11/2008 à 12h41
Cooktys
Hors ligne

Bonjour,

Perso, je trouve le discours joli à la lecture même. Après comme tu l'as fait Terence, on peut décortiquer le texte : d'ailleurs, je trouve ton explication très intéressante...et je suis d'accord que nos actions sont très importantes dans nos vies et pour notre valeur humaine.

Quand j'ai lu le post d'Izanagi, je me suis seulement dit que c'était un texte qui permettait aux gens qui ont fait des erreurs d'être pardonnés, et notamment du côté religieux.

Et je voulais dire aussi à Atanais que c'est important de donner son avis même s'il ne convient pas à la norme !

Sylvie

Bellaluna - 56 ans - Canada - posté le 03/11/2008 à 14h51
Bellaluna
Hors ligne

Tourlou!

C'est vrai que nous sommes maître de notre vie, que c'est nous qui construisons notre destin. Mais il faut avouer que certaines décisions que nous avons prises antérieurement et qu'aujourd'hui on constate que ces décisions ne sont peut-être pas si bonnes que cela. Mais nous avons vécus avec, en pensant que c'était la meilleur du jour.

Quand j'ai lu le texte et j'en avais entendu parler souvent, je vois cela comme simplement un message d'encouragement. Je veux dire par là, que dans la vie on vit des hauts et des bas. Quand nous sommes dans le haut, on a confiance en soi, on avance en regardant en avant, on évolue de manière positive tandis quand on vit des bas, on perd confiance en soi, on avance en regardant à terre, et on évolue de manière négative. Mais il en faut des bas afin de mieux remonter et de faire face aux obstacles que la vie nous met sur notre chemin mais qu'on a pas demandé. Car on ne sait pas dit, tiens aujourd'hui, par exemple, pour avoir des bas, je vais me casser une jambe.

Il a des choses dont on n'a absolument pas de contrôle alors que d'autres on les décide simplement en regardant le pour et le contre. Mais a-t-on toujours la bonne réponse, des fois cela prend des années avant de s'apercevoir que finalement j'aurais dû prendre la deuxième alternative. Mais comme on ne peut pas revenir en arrière, on vit en se disant que c'était la bonne, même si tu as des doutes.

Mais toi, comme personne, tu as tes valeurs morales, professionnelles, personnelles, etc... et toute personne a une valeur bien à elle, des points forts et aussi des points faibles que tu peux améliorés si tu en es consciente évidemment.