Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

A votre avis, on est des "djeun's" jusqu'à quel âge ? - Page 2

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Terence - 42 ans - France métropolitaine - créé le 06/12/2008 à 13h28
Terence
Hors ligne

Hi there ! / /

Je m'explique. Je vois souvent des posts commençant par "Quand j'étais jeune...", ou "Dans ma jeunesse..." Et... il s'agit de personnes de 35 ou 40 ans !!!

C'est-à-dire l'âge idéal - à mon avis - où on peut enfin profiter de sa jeunesse. C'est l'âge où on est le plus en forme, physiquement comme intellectuellement. Je ne vois pas Carl Lewis - un des meilleurs sprinters du monde encore à 40 piges, ou Merlène Ottey, pareil, dire "Dans ma jeunesse...". Non. Ils SONT hyper jeunes - de corps et d'esprit - et ils le savent.

Moi, j'en ai 34, je me sens diablement jeune, et j'ai l'impression - en voyant les "Quand j'étais jeune..." de personnes aussi jeunes que moi, qu'on ne vit pas sur la même planète.

Mince ! On n'est plus au XIXème siècle. Les étapes de la vie ont changé. A une époque, on disait qu'il y avait 3 âges (cf. l'énigme du Sphinx), puis 4, puis 5 (le fameux 5ème âge), et aujourd'hui on parle de 6 périodes d'âge.

J'y perds mon latin (pourtant excellent ).

Je donne un ordre d'idée :

Pour moi, il y a l'enfance (jusqu'à 9-10 ans), puis l'adolescence (11-15 ans), puis la longue et merveilleuse période de la jeunesse libre et mature - la pleine forme de la jeunesse -, de 16 à 45 ans, puis la période "adulte" - on est encore en super forme - de 46 à 59 ans (ex. Adjani, Jean-Louis Murat, Madonna), puis la "force de l'âge", de 60 à 75 ans disons (Sigourney Weaver, Christopher Walken, Mick Jagger), puis le temps de la sagesse (76-85 ans), puis la longue période de la vieillesse et - peut-être - de la déchéance (dur !), de 86 à... 100, 110, 120 - selon les progrès de la science à venir.

J'aurai 100 ans en 2074... la science d'alors nous permettra encore une sacrément longue espérance de vie - tout en en préservant la qualité.

C'est pourquoi je profite à fond de ma jeunesse. No souçaï.

Terence / /

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Metatron - 31 ans - France métropolitaine - posté le 08/12/2008 à 23h48
Metatron
Hors ligne

T'inquiète : je me fais vieille, je radote

Metatron

PatLeMans - 38 ans - France métropolitaine - posté le 08/12/2008 à 23h53
PatLeMans
Hors ligne

Coucou,

Curieusement, depuis que j'ai passe la barre des 30 ans, je me sens "vieux" dans le sens ou je n'ai pas eu de jeunesse.

Je n'ai rien connu de tout ce que font les jeunes, je ne parle pas de fumer ou boire mais par exemple, je ne suis jamais alle en colonie, je n'ai jamais dormi en "communaute", je n'ai jamais eu de copine, avec tout ce que cela sous entend, ne serait que de voir une fille nue ou en maillot de bain.

Les dernieres fois ou j'aurais pu voir des filles en maillot de bain, c'etait a la plage mais a l'epoque, je ne m'interessais pas forcement aux filles, je n'avais que 15 ou 16 ans.

Donc aujourd'hui je me sens vieux parce que, si un jour j'ai une copine, cela va etre difficile de lui faire comprendre que pour moi, ce sera tout nouveau, alors que a 30 ans, ou meme a 25 ans ou moins, les filles ont deja des enfants ou au minimum ont deja des experiences.

Enfin voila, apres on peut etre vieux a 40 ans, et jeune a 60 ans, tout depend de la mentalite des gens, de leur experience, de leur culture enfin de plein de chose je pense.

Membre inconnu - posté le 07/03/2009 à 17h21
Désinscrit

Je crois que l'on a l'âge de ses neurones. C'est une vue d'esprit et pour rester jeune il ne faut pas se cantonner dans des rôles d'adulte, de vieux ou de jeunes. Il faut rester ouvert à toutes les sollicitations qui s'offrent à nous. Il faut aussi beaucoup de compréhension et de tolérance et savoir communiquer avec autrui en se mettant à la place des autres. Faire appel à l'empathie et à l'authenticité dans ses relations pourrait contribuer à la survivance de cette éternelle jeunesse. C'est comme cela que je vois les choses !

Petitebetty - 70 ans - France métropolitaine - posté le 07/03/2009 à 19h48
Petitebetty
Hors ligne

Bonsoir !

je dirai d'abord que l'on a "l'âge de ses artères", la jeunesse c'est bien entendu le corps et il faut bien prendre soin de l'entretenir pour le faire durer longtemps, choisir son mode de vie a de plus en plus d'importance,

je dirai ensuite, comme je l'ai lu plus haut, que c'est "dans la tête que celà passe", et celà se vérifie tous les jours, ce n'est pas une découverte mais il y a des jeunes vieux, et des vieux jeunes,

je dirai également que tout dépend les hasards de la vie, la maladie, le chagrin, les difficultés financières, les séparations, autant d'évènements que l'on ne maîtrise pas, celà use le corps et l'esprit, tout le monde n'a pas la force et la capacité de bien retomber sur ses pieds,

et que pensez-vous du REGARD DES AUTRES ?

certains regards vous filent un sacré coup de vieux et je trouve que ces regards là sont de plus en plus nombreux dans notre société.

C'est bien dommage, vous ne trouvez pas ?

Bises à tous !

Mmg - 35 ans - France métropolitaine - posté le 08/03/2009 à 08h49
Mmg
Hors ligne

euh ben moi en fait j'ai parfois l'impression d'etre encore une ado et d'en faire qu'a ma tete!!

je dirai que comme tou le monde quand je dit "quand j'etais jeune" je parle de la periode fabuleuse de l'enfance et de l'adolescence ou on peut profier de tout sans responsabilité parce qu'on a encore les parents pour le faire a notre place!!

apres je crois qu'il n'y a pas d'age pour etre jeune. je suis mariee et je suis maman ce qui me donne bcp de responsabilité mais ça ne m'empeche pas d'etre jeune et completement fofolle tout le tps il faut juste que je garde quelques heures dans ma semaine pour les "trucs de grands"!!

j'ai souvent rencontré des gens de 50-60 ans qui s'eclatent plus que moi dans la vie et j'aspire a m'amuser autant qu'eux a leur age!!

je crois aussi beaucoup que la jeunese de l'espri vient de notre vie et de notre caractere, quelqu'un de positif aura plus de facilité a surmonter les pereuves et a coninuer de vivre heureux alors que qq1 de plus fragile devindra vieux dans sa tete a cause des coups dur de la vie! c'est la que la famille et les amis deviennent super important.

un exemple d'immaturite totale de ma part, je suis tombé raide dingue amoureuse en lisant un livre pour ado du heros..et oui, des fois je laisse libre cour a mon imagination!!

La jeunesse est une vue de l'esprit

Lululucas - 33 ans - France métropolitaine - posté le 08/03/2009 à 10h10
Lululucas
Hors ligne

Perso, je pense que tout ça se passe dans la tête! on peut avoir un esprit de "vieux" à 25 ans et avoir un esprit "jeune" à 70 ans! mais il n'y a pas que cela...il faut aussi que le corps suive...j'ai un exemple; ma mère à 55 ans et est atteinte de la polyarthrite rhumatoide et donc, cela la limite dans ses activités..c'est dur d'être freiné par une maladie alors que l'on aimerait faire pleins de choses....et je pense que ça fout un sacré coup au moral...

Kikibily - 41 ans - France métropolitaine - posté le 08/03/2009 à 21h53
Kikibily
Hors ligne

Bonsoir !

Et bien moi, j'ai 34 ans et je dois avouer que je me sents super jeune ! Certes, plus mure qu'il y a 10 ans, c'est clair mais la maturité ne veut pas dire vieux !

Je prends mes responsabilités mais je sais aussi me lacher pour décompresser un peu. D'ailleurs, rien de telles que les sorties. J'ai 3 enfants alors on ne sort rarement. Du coup, quand cela arrive, je me démène sur la piste et tellement que j'ai des courbatures durant 3 jours !

Sinon, mes enfants m'aident à me trouver "jneus" comme ils disent et je ne pense pas qu'ils me considèrent comme une "vieille" même si parfois, je leur dit que je suis leur maman et pas leur copine d'école.

Voili, voilà !

maman en congé parental mais qui adore ça !

Gabriel - 38 ans - Belgique - posté le 10/03/2009 à 10h36
Gabriel
Hors ligne

Je rejoins Lucie sur le fait que l'on peut être jeune jusqu'à 100 ans ! L'âge ne veut rien dire, je connais des personnes de 40 ans qui se sentent vieilles et ne cessent de se plaindre dès qu'elles voient une ride apparaître sur leur visage. Ma mère elle ne supporte pas d'être avec de telles personnes car elle se sent toujours aussi jeune malgré son âge !

En fait il faut se dire que la jeunesse de l'esprit n'est pas forcément celle du corps ! L'esprit n'a pas d'âge et de fait il suffit de l'entretenir pour se sentir jeune toute sa vie ! Dès l'instant où l'on accorde plus d'importance au physique, que l'on se freine soi-même à cause de notre corps qui vieilli qu'on le veuille ou non, on se bride l'esprit qui suit alors le corps et devient lui aussi "vieux" !

Regardez des exemples comme ma chère Soeur Emmanuelle qui, à près de 100 ans, était encore pleine de dynamisme et ne faisait pas du tout son âge tant la jeunesse brillait encore sur son visage et dans ses yeux et ce malgré ses rides ! Bien sur elle ne pouvait plus courir comme à ses 20 ans, son cerveau n'avait plus autant de celulles qu'à ses 30 ans (rire), mais elle a tout de même vécu en très bonne santé jusqu'au bout et surtout avait toute sa tête jusqu'à sa mort ! Cela n'est pas dû au hasard, ce n'est pas un "coup de chance" non plus ! Son cerveau n'a pas été préservé de la perte inévitable de ses cellules. Il y avait forcément quelque chose en plus qui a fait la différence.

En entretenant son esprit, on entretient son corps tout naturellement ! A donner trop d'importance au corps, à considérer qu'un homme n'est constitué que de cellules, de chair et d'os, on vieilli et notre mental suit notre âge. Plus on prend de l'âge plus on déprime car nous ne voyons que notre corps et pas le reste ! Alors que les facultés de l'esprit sont réellement incroyables pour qui sait les découvrir et en prendre soin !

Tout ça c'est aussi en très grande relation avec l'idée qu'on se fait de la mort ! Si la mort nous fait peur on déprime à mesure que l'on vieilli. Si on réalise que la mort n'est qu'un passage et que l'esprit est éternel on n'accorde moins d'importance au corps vieillissant car on sait que notre esprit lui est éternel. Et cela paie car une fois de plus en accordant toute notre attention à notre esprit, le corps suit naturellement et reste lui aussi jeune grâce à la puissance de l'esprit ! Tout comme inversement accorder trop d'attention au physique nous déprime petit à petit car le physique n'est qu'éphémère. On se sent alors petit à petit comme une vieille boite de conserve, car on ignore la couche spirituelle qui nous entoure et qui elle ne vieilli jamais !

Gabriel - 38 ans - Belgique - posté le 10/03/2009 à 11h01
Gabriel
Hors ligne

Citation : et que pensez-vous du REGARD DES AUTRES ?

certains regards vous filent un sacré coup de vieux et je trouve que ces regards là sont de plus en plus nombreux dans notre société.

C'est bien dommage, vous ne trouvez pas ?

Comme le disait Lucien Auger dans le livre que je lis actuellement (S'aider soi-même), le regard des autres n'a stictement aucune importance ! Ce qui compte c'est de s'aimer tel que l'on est et ensuite peu importe ce que pensent les autres de nous. Si cela nous fait mal on peut éventuellement s'en servir à notre avantage afin de nous remettre peut-être en question car certaines remarques, surtout si elles nous font mal, ont parfois une part de vérité. Mais alors servons-nous en pour évoluer et non pour déprimr ou nous énerver.

Et si leurs critiques nous semblent injustes pourquoi y accorder la moindre importance, tant qu'on est convaincu de ce que l'on vaut ?

Nous vivons tous comme si nous avions besoin de l'amour des autres, qu'ils nous acceptent, etc. pour vivre en tant qu'être humain voire pour être heureux. Or il n'en est rien ! Il peut être agréable de se sentir aimé mais nous n'en avons nullement besoin pour nous épanouir ni même pour vivre ! Et puis être aimé de tout le monde est une quête impossible je pense !

Les besoins sont ce qui nous fait vivre, nous avons besoin d'oxygène, d'eau, de nourriture. Mais nous n'avons pas besoin d'être aimé ni accepté pour être heureux ! Tout ça se passe dans la tête !

Vous me direz qu'il est impossible d'être heureux si on n'est pas aimés de son entourage. Bien sur il est agréable d'être aimé mais cela n'est pas nécessaire pour vivre. Il existe des personnes qui sont heureuses malgré leur solitude, alors que d'autres malgré l'amour de leurs proches continuent d'être malheureux voire se suicident. Cela prouve bien que l'amour et l'acceptation de l'autre n'est pas impératif pour être heureux.

Il faut aussi savoir que tout homme a une valeur intrinsèque identique. Le plus grand homme politique aussi bien que le petit ouvrier, tout comme le petit bébé ou la personne âgée, ou encore le bienfaiteur de l'humanité aussi bien que l'homme enfermé pour meurtre ont exactement la même valeur au sens où les deux sont des êtres humains. La valeur de l'homme ne tient qu'au fait qu'il existe et non à ses actions (bonnes ou mauvaises), à son niveau sociale, et à ce titre aucun homme ne peut prétendre avoir plus de valeur qu'un autre.

Bien sûr certains hommes ont des actions plus appropriées dans la société, parfois plus utiles que d'autres, mais cela ne change rien à sa valeur comme être humain.