Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

L'euthanasie - Page 2

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Solb - 67 ans - Canada - créé le 15/03/2008 à 23h40
Solb
Hors ligne

Bonjour je ne comprends vraiment pas la réponse de irrecevalibité refusé a Chantal Sebire52ans .Cette femme francaise qui a une maladie tres rare esthesioneuroblastome et qui souffre le martyr ou des douleurs atroces.

Comment nos procureurs,polititiens et médecin auraient le droit de décider a notre place.Surtout Que vous avez une loi en France depuis 2005qui dans certain cas donne une sorte de droit au laisser mourrir par arret de traitement mais sans permettre au médecin de pratiquer euthanasie active.Comment peut t-on laisser une personne souffrir a ce point je trouve cela inhumain.Il me semble qu'en 2008 on devrait etre plus évolué que cela quand c'est une maladie incurable.C'est juste reporter échéance a la mort que de refuser la demande de cette personne.

On ne laisse pas souffrir un animal mais on est sensible et je dirais meme pointilleux a laisser choisir l'etre humain qui est gravement atteint d'une maladie incurable. A choisir son arret de traitement qui ne fait que juste prolongé la vie dans la souffrance .Horrible ses jugements dit supposément une question éthique et de religion.Ne pourrait -t-on pas etre plus humain en laissant les gens décider pour leur propre vie .

Ici je ne parle pas euthanasie pour tous le cas mais dans des cas bien particulier.

.Je crois que c'est légitime sa demande et surtout humain.Ne pourrais t-on pas avoir une peu plus empathie evers cette personne qui souffre physiquement et psychologiquement .Cette maladie qui est une tumeur évolutive des sinus et de la cavité nasale.,provoque une déformation irréversible du visage en plus de toute les douleurs atroces qu'elle doit endurer.

Il est temps que la société change et évolue de facon plus humaine plus positive .Je sais que je peux choquer certaine personne mais mettons nous a la place de cette femme et que demanderions nous ?Souvent on prends des décisions car on a peur des réactions des autres, de notre réputationetc

On prolonge la vie mais apres on est incapable de donner les soins requis a la personne ou les services a la famille qui ont besoin aide.Cest illogique !

Cooktys - 36 ans - France métropolitaine - posté le 19/03/2008 à 18h16
Cooktys
Hors ligne

J'ai lu votre discussion et je dois bien dire que je partage votre avis sur la question de l'euthanasie et notamment le cas Chantal Cebire. Je crois également comme Finou qu'il faut bien encadrer le recours à l'euthanasie pour éviter les dérives ce qui n'est pas encore le cas en France... Effectivement, on aurait pu croire que depuis le cas Humbert il y aurait eu des avancées... et non ! J'espère que cette histoire va faire bouger ENFIN les choses pour que le courage de Chantal Cébire soit récompensé...

Solb - 67 ans - Canada - posté le 19/03/2008 à 22h52
Solb
Hors ligne

C,est bien dit je trouve . Elle le mérite bien si au moins elle fesait avancer la cause elle n'aurait pas souffert pour rien

PatLeMans - 38 ans - France métropolitaine - posté le 19/03/2008 à 23h05
PatLeMans
Hors ligne

Chantal Sebire est decede a 19h30 a son domicile, d'une mort dont on ne connait pas les circonstances.

Mort naturelle, Suicide, suicide assiste, meurtre ?? L'enquete le dira.

Solb - 67 ans - Canada - posté le 19/03/2008 à 23h08
Solb
Hors ligne

Pat je ne savais pas qu'elle était dcd.Que son ame repose en paix .Au moins elle ne souffre plus .Mais avec les journalistes ont saura bientot de quoi elle est morte .MERCI

Membre inconnu - posté le 20/03/2008 à 18h35
Désinscrit

bonjour tout le monde

c'est vrai que c'est un sujet delicat et j'ai vu beaucoup de mes proches mourir apres pas mal de souffrances mais je dois dire quand meme une chose c'est que l'on devrait donné le choix a chacun de faire ce dont il veut de son corps apres tout c'est notre bien propre et l'acharnement thérapeutique ou resté branché a des machines qui vous m'intienne en vie, je ne pense pas que ce soit le reve de chacun meme si on parle d'instinct de survie.

Voila mon maigre temoignage et y'en a marre que des gens decident a notre place pour tout ce qui nous concerne proprement.

bonsoir a tous

Solb - 67 ans - Canada - posté le 20/03/2008 à 18h45
Solb
Hors ligne

HARFANG, ton opinion est importante et je crois que c'est un débat de société qui devrait etre plus actif que cela afin d e faire changer opinion de certaine personne qui ont le pouvoir sur nous.Je crois que maintenant la réponse qu'ils nous donne pour ne pas accepter est vraiment dépassé.Certain disent que c'est une question ethique d'autres de moral.Est-ce a dire que les pays qui ont autorisée euthanasie dans certaine circonstance et condition .N'on t pas de morale ni éthique .Non moi je crois que ses pays ont évolué et qu'ils ont un grand respect de chaque individue et d e leur décision éclairée.Car a mon sens on ne prends pas une décision comme celle la a la légere .

Cooktys - 36 ans - France métropolitaine - posté le 20/03/2008 à 20h38
Cooktys
Hors ligne

J'ai appris la mort de Chantal Sébire ce matin aussi et j'ai trouvé assez choquant que les journalistes étaient en train de médiatiser le fait de savoir si elle est décédée par suicide ou par mort naturelle... Franchement, y a-t-il besoin de diligenter une enquete pour ça ? Elle voulait mourir, on le lui a refusé : pourquoi faire venir des forces de police pour ça ??? n'ont ils rien d'autres à faire ? Et si quelqu'un l'a aidé à se donner la mort... celle-ci va-t-elle être accusée ? Est-ce que le meurtre sur personne mourante et qui souffre est à condamner ? Encore des questions que je laisse en suspens jusqu'au prochain épisode... Je vais suivre cette affaire en tout cas !

Solb - 67 ans - Canada - posté le 20/03/2008 à 20h45
Solb
Hors ligne

oui moi aussi d'ailleur c,est uen des raison pourquoi j'ai voulu tater le terrain sur vos opinionpar rapport a cela .Moi je trouve parfois que les journalistes.ne savent plus comment partir des débats sur certains sujet délicat .

je ne voudrais pas te choque r maisoui selon la loi une mort suspecte a droit a uen enquete judiciare enplus il y aura surement autopsie.et si il y a eue unepersonen qui l 'a assisté ca tu peux etre sur qu»'elle aura un proces..Mais je ne voudrai spas aller dans le memesens que le sjounalistes ,mais que pensez vous que l'on devrait faire pour changer cette mentalité et faire des actionsou interventions plus positives

moi aussi je suivrai cette affaire a partir du canadasinon je viendrai ici chercher des nouvelles sile sgens veulent bien m'en donner

Solb - 67 ans - Canada - posté le 28/03/2008 à 06h04
Solb
Hors ligne

Bien voila les nouvelles des études toxicologique pour Mme Sebire

Les analyses réalisées sur le corps de Mme Sébire «font état de la présence dans le sang d'une concentration toxique d'un barbiturique, le Pentobarbital», a indiqué le procureur Jean-Pierre Alacchi.

Le produit est un «un barbiturique d'action rapide non utilisé ou d'une façon tout à fait marginale en milieu médical» et surtout «utilisé en milieu vétérinaire», a indiqué M. Alacchi lors d'un point presse jeudi à propos des conclusions des analyses toxicologiques pratiquées sur le corps de Mme Sébire.

Le Pentobarbital n'est pas commercialisé pour un usage humain en France mais comme médicament vétérinaire. En Belgique et en Suisse, il est utilisé dans des cas de suicide assisté.

Le produit, a poursuivi M. Alacchi, a été retrouvé en «grande quantité dans l'estomac de Mme Sébire, ce qui signifie qu'il a été absorbé par voie orale. Des traces (du même produit) ont été retrouvées dans un verre et sur une cuillère» au domicile de la défunte, à Plombières-lès-Dijon (Côte d'Or).

«Les concentrations observées sont de près de trois fois la dose mortelle de ce produit», a-t-il ajouté, indiquant que «le surdosage de Pentobarbital constaté dans le sang de Chantal Sébire (était) donc compatible avec son décès».

«Il est (ainsi) possible de dire que Mme Sébire n'est pas décédée de mort naturelle, ce qui a été démontré par l'autopsie (pratiquée le 20 mars) mais à la suite de l'absorption d'une dose mortelle d'un barbiturique», a souligné M. Alacchi.

Toutefois l'interrogation demeure sur les conditions exactes du décès de Mme Sébire - suicide ou suicide assisté- et le procureur de Dijon Jean-Pierre Alacchi a annoncé l'ouverture d'une enquête pour savoir comment la malade avait pu se procurer un barbiturique très puissant qui «n'est pas disponible en pharmacie».

Alors s'est t-elle suicidée avec assistance ?Ilparait qu.ily aura enquete .Pourrait-on la laisser tranquile?Au lieu de faire des enquetes a n,en plu sfinir je crosi qu.il serait mieux de fair eun débat et de changer le slois face a cela .C.est mon avis .