Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Contre le trop ... Contre la Crise - Page 2

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Valedda - 46 ans - Autriche - créé le 02/03/2009 à 10h03
Valedda
Hors ligne

... le trop de chimie, de circulation, de déchets, de déstruction, d'emballage, d'outils éléctriques et éléctroniques, de plastique, de pollution, de téchnique, de produits dans les rayons, de voitures, ...

... le trop d'avidité, de consommation, de concurrence, d'égotisme, de gaspillage, d'ignorance, d'indifférance, de lutte, de stress, de stupidité, de violence, ...

La surabondance nous entoure! En même temps, il y a la misère dans le monde, la faim, la soif, les catastrophes, la devastation de l'environnement et le gaspillage de nos ressources naturelles.

N'avez-vous jamais honte parce que vous vivenz dans un coin du monde où il y a du tout? Où - en principe - on peut avoir du tout et plus et en tout moment ? Enfin, à quoi bon ? Tout ça ne nous satisfait pas, ne nous rend pas heureux de toute façon.

Après nous le déluge ? NON - APRÈS NOUS NOS ENFANTS !!!!!!!!!!!

Faisons donc avantage de la crise! Lâchons du lest !

Changeons notre style de vivre, CHACUN DE NOUS!

Il en est grand temps! Qu'en pensez-vous ?

Vera T. De Lith

(mon pseudonyme pour ce genre de texte)

Meltho - 48 ans - France métropolitaine - posté le 05/03/2009 à 10h22
Meltho
Hors ligne

Que l’on ne s’aperçoive pas en 2008 de la crise financière, je veux bien le comprendre. Après tout, si vous n’avez pas d’argent placé en bourse ou besoin d’un crédit immobilier, vous n’êtes effectivement pas concernés. Mais la crise économique en ce début d’année est bien présente, surtout justement pour les gens qui ne vivent pas dans le luxe et le superficiel. Avant de penser à changer sa voiture ou sa garde robe, beaucoup de gens pensent juste à « bouffer » le soir, j’utilise bien le verbe « bouffer » car de plus en plus en sont rendus à faire les poubelles ou à manger des produits périmés. Ils constatent eux aussi la baisse du prix de l’essence mais ils s’en moquent car leur voiture, il y a longtemps qu’ils l’ont vendue ou alors qu’ils ne l’utilisent plus que pour y dormir le soir !

En France, il y a 300000 chômeurs de plus en 5 mois. Bien sûr, il ne s’agit que de fainéants qui n’ont pas envie de bosser. La crise leur procure une bonne excuse, c’est évident ! Ce chiffre de 300000 est le chiffre « officiel ». C’est l’évolution d’une certaine catégorie de demandeurs d’emploi, ceux qui cherchent un contrat à durée indéterminée (pas les CDD), en France métropolitaine uniquement (sans les territoires d’outre-mer), qui n’ont pas travaillé à temps partiel pendant le mois (ou été en chômage technique une partie de mois comme des milliers de salariés de la branche automobile), n’ont pas suivi de formation, n’ont pas plus de 55 ans, etc. La réalité du chômage est tout autre. Il y a certainement en France près de 5 millions de demandeurs d’emploi aujourd’hui et c’est 2 à 300000 de plus chaque mois qu’il faut considérer. Des étudiants hautement diplômés se mettent aux enchères sur Ebay, un directeur financier offre 50 000 € à son futur employeur pour qu’il l’embauche, les agences d’intérim ferment les unes après les autres puisque les entreprises ne font plus appel à ce travail précaire mais tout va bien, c’est juste psychologique ! Heureux les gens qui ne se sentent pas concernés !

Jacky - 80 ans - Portugal - posté le 05/03/2009 à 10h26
Jacky
Hors ligne

Deux choses bien distinctes sont ici à considérer. Fée a entièrement raison, et Pat qui lui donne la réplique. C'est bien vrai que cette crise existe, partout dans le monde, qu'elle s'installe de plus en plus et que les emplois sont indéniablement fragilisés, dans tous les secteurs. J'ai peur pour l'avenir de mes petits-enfants. Tous ceux qui travaillent à l'heure actuelle savent bien qu'ils sont sur des sables mouvants. - Pour résister, les producteurs veulent vendre malgré tout, alors on entre dans le système des promotions, pour essayer de dorer la pilule. Et bon nombre d'entre nous se laissent prendre au piège en entrant dans ce cercle vicieux.

Ce qu'il faut effectivement, c'est comme le disent Mmg et Gabriel, c'est changer notre façon de faire et de penser.

On a tellement attiré l'attention des femmes sur certains produits en jouant sur la note du corps svelte et du bien-être que certaines se croient obligées de les acheter pour se sentir bien. Or, le yaourt naturel le moins cher sur le marché, mais bien frais, sera aussi bon pour la santé que toutes les variétés sophistiquées de certains producteurs.

La tentation est grande d'acheter la salade en paquet, déjà lavée, triée ... alors qu'il est si facile de laver une salade, achetée bien moins cher. Et ce n'est qu'un petit exemple !

Retour à une vie plus simple.

On est entrés dans une spirale. Pourtant, la solution est d'essayer de sortir de cet engrenage. Chacun doit y mettre du sien.

Jacky - 80 ans - Portugal - posté le 05/03/2009 à 10h29
Jacky
Hors ligne

Entre-temps, pendant que j'écrivais, Meltho a lui aussi répondu avec des statistiques à l'appui, son exposé est hautement intéressant.

Nous sommes en train de nous enliser peu à peu, il faut être ingénieux pour trouver des solutions.

Mmg - 35 ans - France métropolitaine - posté le 05/03/2009 à 15h58
Mmg
Hors ligne

je ne remet pas en cause la precarite des gens qui' n'ont plus d'emploi et de toit, je ne jete pas la pierre a ceux qui ne mangent rien et qui en sont reduit a chercher dans les poubelles!

quand je dit que la crise on peut ne pas la subir, je pense surtout a ceux qui ont un cdi et qui surconsomme pour paraitre au lieu de faire des economies et d'acheter intelligemment.

pour tout ceux qui vivent deja avec moins que le necessaire c'est vraiment un coup dur, et ils auront beau cherche ardemment du travail, quand ya pas d'embauche..a moins de changer radicalement de poste, l'anpe propose des formations de plombiers et d'employé du batiment a tour de bras, meme aux secretaires et aux coifeuses!! aujourd'hui on vit dans du grand n'importe quoi, les politiciens ne cessent d'augmenter leur salaires (une journee de presence au parlement est facturee 3000€), leur frais et je ne sais quoi encore, je ne suis pas d'accord de payer les robes de grand couturier de miss carla, elle a bien assez d'argent pour se les offrir elle meme, il en va de meme pour tous les "cadeaux" qu'ils s'octroyent sur notre dos...pourquoi nos politiciens ne seraient il pas bénévole comme dans certain pays du nord, au moins on serait sur qu'ils font ça pour le bien du peuple et pas par pingrerie et besoin de pouvoir!

on vit dans un pays ou on pronne l'educatione t la lecture et ou un livre qui sort coute entre 20 et 30€, alors qu'il y a encore 10 ans c'etait 100fr!!

nos cher acteurs français qui touches je ne sais pas cbn de millions et qui ont droit aux assedics entre 2 films...c'est une honte!!

de toute façon on vit dans une societe ou ne compte plus que le pouvoir, la popularite et le fric...ya qu'a voir ce que sont pret a faire certaines personnes pour etre reconnue en tant que "people" (tv realite, les emissions de delarue....et j'en passe)

on aurait tous moins de probleme a acheter intelligemment, a toujours compter notre argent, meme si on en a suffisemment, et a prevoir les coups dur..parce que ça arrive tjrs!

mais je le vois quand je discute avec des gens, rare sont ceux qui pensent a mettre de cote, ils pensent plutot a acheter des dvd ou le dernier ecran plasma...la wii ou un pull a la mode. l'anpe devrait serieusement a proposer des cours de gestion du budget a ses abonnées!

la vie est beaucoup trop chere aujourd'hui, c'est une honte que tout le monde ne puisse pas acquerir l'essentiel!

a bientot

PatLeMans - 38 ans - France métropolitaine - posté le 05/03/2009 à 17h20
PatLeMans
Hors ligne

A cote de chez moi, il y a un marché le samedi matin, et bien, c'est triste a dire mais il y a de plus en plus de gens, de tout age, a attendre que les vendeurs ramassent pour faire le tour des poubelles ou ramasser par terre, une pomme, une orange ou autre salade.

Le fait est que le fossé se creuse de plus en plus entre les gens qui ont des moyens, et ceux la, en général, ne se rendent pas compte ou ne veulent pas se rendre compte de la misère des voisins, et les gens qui ont de moins en moins de moyens.

Le fait est aussi que nous sommes dans une société ou il faut être beau et riche pour réussir. Si on est pas très beau ou que l'on a pas d'argent, on devient de suite moins intéressant.

Et c'est aussi pour ca, je pense, que de nombreuse personne se tentent a faire des émissions de télé réalité, pour espérer être vu et reconnu.

Gabriel - 38 ans - Belgique - posté le 05/03/2009 à 18h08
Gabriel
Hors ligne

Comme je l'ai dit plus haut il faut savoir se recycler et non se cantonner au type de boulot que l'ont faisait jusqu'à présent.

Un bon exemple de secteur non touché par la crise : le secteur non marchand !

A Bruxelles il y a le Citizensjobs à Tour et Taxis ce mois-ci qui propose pas mal d'exposants et de recruteurs dans ce secteur d'activité. Cela représente une opportunité importante d'emploi ! Il faut savoir ouvrir l'oeil et aller à ce genre d'événement quand cela se présente et mon petit doigt me dit que cela va se généraliser face à la crise actuelle et pas uniquement à Bruxelles !

Sachons être optimiste et croire en l'avenir ! tout n'est pas si sombre!

Conférence : La crise et le non-marchand

citizenjobs

Gabriel - 38 ans - Belgique - posté le 05/03/2009 à 18h10
Gabriel
Hors ligne

Vous cherchez un job ? Vous cherchez votre voie ? Vous êtes en manque d'inspiration ? Vous voulez confronter vos idées à des spécialistes du terrain? Vous cherchez des partenaires pour développer vos projets ?

Une vingtaine de tables rondes animeront la journée. Elles intéresseront tant les étudiants, les chercheurs d'emploi que les travailleurs du secteur. Sous forme de mini-débats ou de témoignages, elles donneront des idées à chacun !

Témoignages de terrain, des idées à suivre!

Gabriel - 38 ans - Belgique - posté le 05/03/2009 à 18h15
Gabriel
Hors ligne

Si vous pouvez vous déplacer à Bruxelles pour ce 13 mars je pourrai vous y accompagner j'y vais très probablement ! Je pense qu'il s'agit d'une occasion en or pour ceux qui recherchent un emploi, même en France ! Il y aura des recruteurs français aussi.

Membre inconnu - posté le 05/03/2009 à 21h23
Désinscrit

Je suis d'accord avec toi Gabriel quand tu parles de te recycler.. mais la vérité est comme je te l'ai dis plus haut... Trouves un employeur qui t'embauchera dans un cabinet d'avocat alors que tu était coiffeuse avant, ou un boucher qui veut devenir "secretaire médicale"...

on peut avoir la volonté mais pas forcément la possibilité !