Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Votre chanson préférée est sur youtube ?... Faites-la nous écouter... - Page 13

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Terence - 42 ans - France métropolitaine - créé le 25/11/2008 à 22h08
Terence
Hors ligne

Bonjour les filles ! ...Comment ? les garçons aussi ? /

Voilà. Je vous propose de nous faire écouter votre chanson préférée du moment.

Et vous nous la présentez par un lien vers youtube.

Je rappelle que pour créer un lien direct, vous collez l'adresse, puis vous la faites précéder de [url], et vous la fermez avec [/url]

Ainsi, on n'a plus qu'à cliquer dessus, et on écoute votre chanson ! /

Dans ce post de lancement du sujet, je vous propose ma chanson préférée de Gainsbourg, kitschissime au possible (matez les danseuses derrière, mdr mdr mdr mdr)... Montez le son :

http://www.youtube.com/watch?v=NnHccfYY5Yo

Terence / /

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Terence - 42 ans - France métropolitaine - posté le 24/12/2008 à 00h49
Terence
Hors ligne

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Terence - 42 ans - France métropolitaine - posté le 29/12/2008 à 14h14
Terence
Hors ligne

Une des plus belles chansons que je connaisse -

"The Future" - par une légende vivante, Léonard Cohen :

http://www.youtube.com/watch?v=D97OxHZzBeQ

Terence

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Membre inconnu - posté le 29/12/2008 à 15h20
Désinscrit
Terence - 42 ans - France métropolitaine - posté le 01/01/2009 à 18h12
Terence
Hors ligne

Dans le genre à la fois romantique et militant, une chanson sublime de Pier Paolo Pasolini, chantée par Anna Prucnal pour le film "Sweet Movie" de Dusan Makavejev...

Cette chanson peu connue est sublime... Passez l'interview d'Anna Prucnal, écoutez à partir de 1'20, et surtout écoutez bien - c'est une fabuleuse mélopée :

http://www.youtube.com/watch?v=dct_vQWOp0g

Terence

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Sue - 44 ans - Portugal - posté le 02/01/2009 à 15h44
Sue
Hors ligne

Ola

Une bonne année à tous, riche en paix, santé et bonheur

http://www.youtube.com/watch?v=jTFKG9MTPrE

= Pour tous les membres actifs de ce forum et tous ceux que sont encore un peut endormis

Beijos

Susana

Membre inconnu - posté le 02/01/2009 à 15h49
Désinscrit

Citation : Ola

Une bonne année à tous, riche en paix, santé et bonheur

http://www.youtube.com/watch?v=jTFKG9MTPrE

= Pour tous les membres actifs de ce forum et tous ceux que sont encore un peut endormis

Beijos

Susana

Merci Susana pour tes voeux.

Je t'arrange le lien pour que tout le monde puisse entendre ta chanson

Membre inconnu - posté le 03/01/2009 à 00h09
Désinscrit

Hier soir j'ai entendu cette chanson :

http://www.youtube.com/watch?v=3S1W3kxpK3E

Magnifique, non ? cela m'a rappelé le mien à 15 ans...

Membre inconnu - posté le 03/01/2009 à 01h17
Désinscrit

et bien moi c'est celle ci :

http://fr.youtube.com/watch?v=PAq8sLOxxMk&feature=related

bien que ce ne soit pas mon style musical du tout.. elle me donne la larme à l'oeil ^^

Terence - 42 ans - France métropolitaine - posté le 07/01/2009 à 08h24
Terence
Hors ligne

Le romantisme !

Ce cher Gainsbourg a pondu, dans le genre, quelques chefs-d'oeuvre... Mais je l'aime surtout qd il pratique ce cynisme de façade pour se protéger des femmes.

Ainsi, dans "Ce mortel ennui" :

http://www.youtube.com/watch?v=iOZVkU_d01I

Contrairement à ce qui est indiqué sur la vidéo Youtube, la chanson n'est pas de 1958. Elle est sortie en 1956, sur le premier 25 cm de Gainsbourg, avec un mot de Boris Vian.

...Et je l'ai, lalala, ce collector !

Terence

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)