Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Adaptations de livres en films - Page 3

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Membre inconnu - créé le 01/08/2008 à 03h41
Désinscrit

Je voulais aujourd'hui lancer ce débat car il s'agit d'un de mes moutons noirs.

De tous les livres que j'ai lu je n'ai jamais vu d'adaptation réussie au cinéma. Comment peut on faire passer toute l'intensité d'un livre dans un film qui va durer une heure et demie a trois heures?

J'avais déja parlé de "la ligne verte" que je continue a conseiller en livre. Il y a aussi les "grands" films tels que Harry POTTER ou Le seigneur des anneaux. De très bonnes adaptations mais de grands passages des livres ont été coupées.

D'autres films sont de totales catastrophes tel que "l'empire des loups".

On m'a parlé aussi de "et si c'était vrai".Pour celui la par parresse j'ai juste été voir le film qui m'a semblé gentillet sans plus alors que le livre est un best seller.

Des adaptations sont aussi d'utilité générale.je pense a Germinal,le rouge et le noir ou guerre et paix.Peu de gens iront lire ces livres dans leur vie.Personnellement j'ai essayé guerre et paix.C'était bien mais beaucoup trop long.Regarder la saga a la télé etait plus simple.

Qu'en pensez vous?

Grainofhope - 25 ans - France métropolitaine - posté le 24/08/2008 à 14h25
Grainofhope
Hors ligne

adapter un film à un roman n'est pas facile et se serait pas marrant si c'était exactement la même chose déjà ce serait trop long puis aussi ceux qui l'on lus saurais à l'avance toute les scènes...

Enfin moi je dit qu'il y a de tres bonne interprétations mais aprfois certaine scène importante ne sont ps mis dans un film mais des scenes non importante le sont... pas logique ^^

Plumamicale - 43 ans - France métropolitaine - posté le 03/09/2008 à 10h56
Plumamicale
Hors ligne

J'ai souvent été déçue par le film après avoir lu le livre. Mais j'aime bien regarder le film Pour me faire une autre idée du roman et voir ou comprendre ce que j'ai loupé.

D'ailleurs, j'évite en général de regarder un film avant d'en lire le livre car nous imaginons les acteurs, les paysages, l'environnement dans notre tête. Et souvent le réalisateur du film adapte le livre à sa manière et suivant sa vision qu'il a du livre également.

Les romans de Marc Lévy, j'ai préféré nettement les livres aux films.

Da Vinci Code, j'ai bien aimé voir le film Pour les monuments et lieux, ainsi que l'objet (me souviens plus son nom) qui contenait un message codé.

Une exception : Danse avec les loups, j'ai adoré le film autant que le livre.

Voilà mon avis.

[img][/img]

Jacky - 80 ans - Portugal - posté le 03/09/2008 à 12h57
Jacky
Hors ligne

"Danse avec les loups" : à mon avis, le film rend mieux l'atmosphère que le livre.

"Le nom de la rose" Umberto Eco : ici, à mon avis, roman et film sont complémentaires. Il serait naturellement très dommage de ne pas lire le livre qui est une oeuvre littéraire et pas seulement un roman poliier. Mais je n'ai pas été déçue par le film qui sait très bien nous plonger dans cette atmosphère trouble et fascinante à la fois de cette abbaye, et je trouve que Sean Connery interprète ici avec maestro le rôle de détective. Un film qui marque le spectateur, tout comme le roman.

Jen - 68 ans - Belgique - posté le 26/10/2008 à 10h25
Jen
Hors ligne

Citation : Bonjour.

Il n'y a pas de comparaison possible entre un livre et un film.

Tout est différent. Pour celui qui a lu le livre avant le film, le trouvera médiocre voir nul. A l'inverse ceux ayant vu le film avant de lire le livre auront en majorité la meme réaction.

L'écriture d'un livre impose certaines techniques qui sont fondamentalement différentes de l'écriture d'un scénario pour le cinéma.

Ensuite chaque personne (réalisateur, scénariste ou lecteur lambda), interprète le livre différemment en fonction de son vécu. Vous parliez de Pagnol pour ceux qui ne connaissent pas du tout, la Provence s'imaginera, et fabriquerons des paysages différents. Quand a celui qui y vi il aura la « vraie » version.

Le cinéma est exactement le meme exemple.

De plus, il y a les contraintes techniques, budgétaires, etc., qui ne sont pas dans le livre.

Par conséquent incomparable car fondamentalement différent.

Les livres resteront une source d'inspiration pour le cinéma qui souvent favorise après la sortie du film les ventes du bouquin.

Deux arts, deux publics.

Ch.

Je ne vois pas quelle partie de ce texte je devrais supprimer, car je suis tout-à-fait d'accord.

Mais c'est aussi une question de choix : quelqu'un se sent plus concerné en lisant un livre, quelqu'un d'autre se sentira plus concerné en voyant le film.

Personnellemnt, et j'insiste, je préfère les livres ! Je les interprète. Un film, je ne dirai pas que je le "subis", non, mais, pour moi, c'est très "passif", c'est plus une distraction qu'une réflexion. Bien qu'un film peut m'apprendre beaucoup de choses.

En ce qui concerne Pagnol, j'ai préféré les films aux livres. Là, c'est vrai que l'image apporte vraiment un plus : les paysages, le jeu des acteurs amènent une émotion qui n'est pas aussi "évidente" dans les livres.

Pour "Guerre et Paix", j'ai lu le livre, et j'ai vu le téléfilm. C'est sûr, c'est plus facile avec le téléfilm. En plus, il était très bien fait ! C'est le moins qu'on puisse dire.

"Dr Jivago" : j'avais adoré les 2. Les images du film sont un enchantement !

En ce qui concerne Zola, j'ai lu tout. Et là, je préfère nettement les livres à tous les films que j'ai pu voir. Ils décrivent vraiment mieux la société du 19ème siècle que les films, mais il faut respecter la suite logique des romans. Même si chaque roman forme un tout en lui-même, il y a une évolution.

"Le Grand Maulnes" : J'avais aimé les 2 aussi. Le romantisme se retrouve aussi bien dans le film que dans le livre, je trouve.

On pourrait croire, en lisant ceci, que je préfère regarder un film plutôt que lire un livre. Non, tous les exemples qui me sont venus à l'esprit sont tels que je les ai décrits.

A bientôt,

Jenny.

Terence - 42 ans - France métropolitaine - posté le 27/10/2008 à 09h08
Terence
Hors ligne

Citation : Le problème c'est qu'il y a toujours deux comportements qui s'imposent dans ce genre de cas. Le premier est d'avoir envie de lire le bouquin et le second de se dire j'ai vu le film pas besoin de se fatiguer à lire le livre.

Atanaïs, j'aime généralement bcp tes posts - et le sujet que tu as lancé est passionnant...

Moi qui suis passionné de littérature et de cinéma, si l'adaptation au cinéma me passionne et que je ne connais pas le livre, je me refuserai absolument à le lire, tout simplement parce que je veux garder la première émotion.

J'ai fait qqs exceptions. Mais ce furent presque tjrs des catastrophes.

Le film "Carrie" est sublime. Je me suis donc dit, ayant bcp aimé certains livres de Stephen King, super maintenant je vais avoir aussi le plaisir de lire le livre... Et j'ai détesté le livre. J'ai revu le film de nombreuses fois : c'est la formidable interprétation de Sissi Spacek qui clairement fait la beauté du film.

Pur rester sur Stephen King, parlons de "The Shining" : le cocktail Stanley Kubrick + Jack Nicholson nous donne un film qui dépasse largement le livre - que j'avais lu auparavant et trouvé correct, sans plus.

Idem pour "La Dernière Tentation du Christ". Le film (en VO, attention, car la version française est complètement débile) est sublimissime (moi qui n'ai pas la larme facile, j'ai pleuré de joie pendant presque toute la projection, fasciné par tant de beauté). En revanche, le livre de Kazantzaki m'est tombé des mains. Nul.

J'ai revu de nombreuses fois le film en vidéo ou en DVD. Chaque fois je craque. Film sublime. L'interprétation et la voix de Willem Dafoë y sont pour beaucoup, mais le montage est une réussite monstrueuse. Quant à la musique... Peter Gabriel !!! Extraordinaire BO.

L'un de mes films cultes.

Bon. Inversement, qd un livre m'a bouleversé, c'est vrai que j'éviterai de voir son adaptation au cinéma, pour ne pas ternir l'émotion première.

Les deux premiers bouquins d'Anne Rice, "Entrevue avec un vampire" et sa suite "Lestat le vampire" ont été des coups de foudre. Je les ai lus et relus au point de les connaître presque par coeur. Et qd le film fondant les deux livres est sorti, j'ai catégoriquement refusé d'aller le voir, malgré l'injonction de mes amis, pour lesquels le film était une réussite.

J'ai fini par le regarder, un peu par hasard, sur une chaîne télé... Quelle nullité !!! Et pourtant, j'aime bcp Tom Cruise et Brad Pitt. En revanche, la photo, dans ce film, est excellente. J'ai chez moi deux agrandissements photo magnifiques, tirés du film, ces images sont magnifiques et figurent en bonne place sur un de mes murs !

[Bon, je dépasse les 5000 caractères => suis forcé de couper mon texte en deux tranches.]

Pour la suite, voir post ci-dessous.

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Terence - 42 ans - France métropolitaine - posté le 27/10/2008 à 09h11
Terence
Hors ligne

(Suite du post ci-dessus)

Il y a tout de même des tas d'exceptions.

Le bouquin de Boulgakov, "Le Maître et Marguerite", est un pur délice. J'ai été voir son adaptation au cinéma... Un fabuleux chef d'oeuvre.

Le bouquin "Dracula" de Bram Stoker est excellent. Le film de Coppola est carrément extraordinaire - il est vrai qu'avec Gary Oldman dans le rôle de Dracula, je risquais pas d'être déçu ! Et la musique du film est bouleversante (je me passe souvent le CD en boucle).

Evidemment, je parle tjrs des VO. La voix de Gary Oldman, sur laquelle j'ai écrit un article, est essentielle pour discerner tout son charisme.

Sa voix française est nullissime (les Français font tjrs très fort dans la nullité abyssale, qd ils choisissent le doublage d'un film).

Trois cas particulier... Des livres qui m'ont fasciné depuis mon enfance.

Le dernier bouquin de Herman Melville, "Billy Budd, gabier de misaine", est un de mes plus beaux souvenirs d'enfance. J'ai qd même été voir l'adaptation de Peter Ustinov. Merveilleuse, et là aussi mes larmes ont coulé.

Pareil pour "Le Portrait de Dorian Gray". Il a bercé mon enfance. Et j'ai malgré tout pris le risque de voir les 5 versions cinématographiques existantes... Très inégales, en fait. Mais il en est une qui dépasse le livre d'Oscar Wilde !!!!!!

C'est la version de Lewin (USA, 1945 je crois). Le personnage de Dorian Gray y est plus vrai que nature, et l'extraordinaire beauté de Hurd Hatfield paraît irréelle, ange et démon à la fois sa beauté éburnéenne est littéralement fascinante ! (J'en ai d'ailleurs fait un article, illustré de vidéos de youtube, dans mon blog.)

Et on entend - ce qui n'est évidemment pas dans le livre - tout au long du film le plus beau, le plus violent, le plus romantique, le plus désespéré des morceaux de Chopin : le 24ème Prélude !!! dont j'ai chez moi plus de vingt versions. Waou. L'extase...

Et "Les Liaisons dangereuses", de Choderlos de laclos. La dernière adaptation américaine, j'ai pas aimé. Mais la version qui porte le titre "Valmont" est une merveille, grâce au casting il est vrai, avec une Annette Bening éblouissante (Warren Beatty s'y connaît, en femmes...).

Last but not least : "The Collector", de William Wyler. Film magnifique, livre magnifique... Deux chefs-d'oeuvre. Match nul, un point partout la balle au centre.

Il faudrait parler des multiples adaptations des nouvelles d'Edgar Poë... mais là, on en aurait pour des heures. Je vous épargne.

Terence

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Membre inconnu - posté le 28/10/2008 à 14h24
Désinscrit

Tout d'abord merci terence pour ton compliment. La réciproque est aussi vraie.

J'ai trouvé un film que j'ai tout simplement adoré adapté d'un livre que j'affectionne particulièrement. Pas gagné car les livres que j'aime en général il ne faut pas y toucher. (exemple j'ai détesté Dracula. C'est vrai que Gary Oldman est génial mais il n'arrive pas à faire oublier le jeu lamentable de Keenu Reeves et Winona Rider à mon avis. Et puis Entretien avec un vampire, j'en frissonne encore)

Le film dont je parle c'est roméo+juliette. je suis partie avec tous les aprioris possibles et immaginables. Tout d'abord je déteste Leonardo DICAPRIO. l'idée d'une adaptation des temps modernes je trouvait cette idée débile au possible. Bon j'aime beaucoup le cinéma de Baz LUHRMAN donc je fais un effort. Je le vois une première fois en VO sous titrée mais ne prend pas plaisir aux mots car trop occupée à lire les sous-titres. Je revois en VO car je connais les textes quasi par coeur et là je me laisse submerger par la magie des mots, la beauté des images et pars dans un autre monde. Je ne suis pas trop bilingue, loin de là mais juste entendre les intonations est émouvant.

Je trouve que ce genre de films comme tout ceux de Kenneth BRANAGH sont d'utilité publique car ils font connaitre un auteur classique à des générations qui ont oublié le gout de la lecture en vulgarisant (de manière possitive) ses textes.

Jen - 68 ans - Belgique - posté le 29/10/2008 à 13h40
Jen
Hors ligne

Il y a des films qui suivent très bien les livres :

Un exemple que j'ai en tête, mais le film est assez ancien : "l'Eté meurtrier" avec Souchon et Adjani. Dans le livre, on retrouve même tous les "commentaires" de Souchon qui raconte lui-même l'histoire.

Mais je ne sais pas si le livre est sorti après le film (c'est peut-être le résultat du scénario du film écrit par Japrisot).

Des "sagas" passent aussi à la TV, et quand elles m'ont plu, j'achète le livre qu'ils en font après : "Les maitres du pain", de Lenteric (j'avais "la Nuit des Enfants Rois", "Ennemi", "Voyante"), ... "l'Héritage" fait-il partie du feuilleton ? Je sais plus, je ne me souviens pas avoir vu cette partie à la TV.

"Dolmen" m'a plus aussi.

Voir un feuilleton à la télé, ou un film donne aussi envie de livre dont il est tiré. Je trouve ça bien.

Mais, en général, je préfère le livre au film.

Autres exemples : "Le Prince des Marées", "Les Oiseaux se cachent pour mourir".

Jenny.

Davy - 26 ans - France métropolitaine - posté le 15/12/2008 à 20h13
Davy
Hors ligne

Un des livres particulièrement bien adaptés à mon goût au cinéma est Les Royaumes du Nord de Philip Pullman adapté sous le titre de La Boussole d'Or.