Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Recherche d'amitiés - Page 3

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Membre inconnu - créé le 11/01/2008 à 12h23
Désinscrit

j'aimerai rencontré des italiennes, les françaises, les belges, les canadiennes et les americaines pour amitié et rencontres.

PatLeMans - 38 ans - France métropolitaine - posté le 17/03/2008 à 17h21
PatLeMans
Hors ligne

Oui, c'est sur.

J'utilise le net depuis une 10aine d'annee, a l'époque c'etait Multimania, un chat en html basique, c'était sympa, on passait des nuits a discuter dessus, on formait une bonne communauté.

Ensuite c'est devenu caramail et l'ambiance etait differente.

De cette époque, il ne reste qu'une personne avec qui je discute quotidiennement.

Membre inconnu - posté le 17/03/2008 à 17h30
Désinscrit

Je suis peux etre mechante, je ne sais pa mais je pense que certaines persones font de la correspondance par snail mail comme on dit chez moi (par courier postal) parce que justement c est plus longtemps, donc plus de temps pour repondre...

J adore m investir dans ce tout ce que je fais et le probleme c est que j ai du mal a trouver quelqu un comme moi.

Solb - 67 ans - Canada - posté le 17/03/2008 à 18h11
Solb
Hors ligne

Bien Linda je veux bien correspondre avec toi car je t e trouve fort sympatique mais il te faudra m'accepter comme je suis lol

Membre inconnu - posté le 17/03/2008 à 19h40
Désinscrit

Je n'ai pas ecrit mon dernier post pour toi tu sais, j espere que tu n a pas penser que j etais en colere contre toi

Mirabelle - 34 ans - France métropolitaine - posté le 18/03/2008 à 10h15
Mirabelle
Hors ligne

Ce que j'apprécie dans la correspondance postale, ce sont les échanges. Je réponds toujours au premier courrier avec une carte postale ou si je le peux un petit dépliant sur ma région. La France est un vaste pays, il n'y a pas que Paris ou Cannes !

Malheureusement, je n'ai pas eu de retour jusqu'à présent, peut-être que cela est trop récent. L'handicap est la langue, je me débrouille en allemand, très très mal en anglais, donc la solution de facilité a été d'employer ma langue maternelle.

Solb - 67 ans - Canada - posté le 19/03/2008 à 12h49
Solb
Hors ligne

marisbelle , ou Gala a eue des problemes avec son ordinateur c,est peut etre pour cela pourquoi ona eue un long silence é

Solb - 67 ans - Canada - posté le 19/03/2008 à 12h51
Solb
Hors ligne

Linda je n'ai pas pris ton commentaire pour moi personnellement .je voulais juste invitera correspondre avec moi .

Valedda - 46 ans - Autriche - posté le 03/04/2008 à 13h29
Valedda
Hors ligne

Pour moi la correspondance postale est un cadeau. J'y "célèbre" la lenteur dans une vie quotidienne qui devient de plus en plus rapide. Pendant toute la semaine je suis pressée, dans le week-end, quand d'habitude j'écris mes lettres, j'y prends mon temps and je ne laisse pas me faire hâte. Pour moi la correspondance est devenue un exercice ZEN pour ansi dire.

J'ai essayé de m'écrire avec des correspondants par e-mail dans le passé quand des gens vraiment interessants m'ont contactés, mais ca n'a jamais foncitonné pour longtemps. Ca manque quelque chose ... pas seulement la note personelle. C'est trop virtuel, trop éphémère, trop léger, trop ... je ne sais quoi. Sous peu je deviens lasse d'écrire régulièrement des e-mails et je l'abandonne malgré que j'aie toujours mauvaise conscience.

D'ailleurs, une autre raison pour abandonner un nouveau contact, c'est pour moi quand je découvre d'avoir rien ou trop peu en commun avec le correspondant de facon qu'après quelques messages (parfois un seul message y suffit) je ne sais plus de quoi parler !

Maintenant j'utilise les e-mails avant tout pour aviser l'envoi et l'arrivée des lettres postales. Je viens de réaliser que le seul fait d'être assise devant l'écran pour taper un texte me gâte le plaisir même si du reste j'aime bien travailler sur l'ordinateur. C'est pouquoi maintenant j'écris mes textes littéraires aussi à la main ( du moins la première version ). En outre, je m'obstine à ne pas me connecter à l'internet chez moi, je n'y ai même pas d'accés.

Jacky - 80 ans - Portugal - posté le 23/04/2008 à 11h31
Jacky
Hors ligne

Je suis intriguée .... C'est assez curieux, ta réaction face à l'ordinateur. Peut-être n'as-tu pas acquis la maîtrise du clavier ? Pour les gens qui y tapent avec deux doigts, effectivement, ce doit être assez fastidieux.

Pour moi, c'est exactement le contraire qui se passe : ma vie s'en est trouvée simplifiée. Dieu sait combien j'ai écrit dans ma vie, il le fallait bien, je suis enseignante! Et à l'occasion j'écris toujours avec autant de plaisir si l'une de mes relations n'a pas d'ordinateur. Ceci dit, pour ces cas-là, je privilégie le téléphone. La voix est un contact immédiat et chaleureux.

Le mail n'étant pas aussi formel qu'une lettre genre épître, comme autrefois, permet un contact direct et rapide, avec seulement une ou deux phrases, il est en quelque sorte une liaison, un fil conducteur. J'envoie à tous les correspondants que j'apprécie bon nombre de diaporamas intéressants, et même, le seul fait de recevoir ou d'envoyer maintient la pensée vivante. En outre, ce contact est direct, l'autre a besoin parfois de plusieurs jours ... et, chose non négligeable, il coûte moins cher.

Si mes enfants m'appellent sur le Skype, je les entends comme s'ils étaient chez moi. Et ils m'envoient en simultané une photo ou un document quelconque .... Formidable!

Je préfère prendre mon temps pour lire ou pour faire des petites plantations dans mon jardin .... ou écouter une musique qui me transporte ailleurs ...

Heureusement, nous ne sommes pas toutes identiques !

J'étais plutôt une littéraire, mes deux enfants ont opté pour l'informatique. Pour ne pas rester en marge, je m'y suis mise aussi il y a quelques années. Comme je vis au Portugal, loin de toute ma famille, mon PC (P'tit con comme dit mon fils !) est devenu mon fabuleux ami.