Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Avez-vous peur de vieillir ? - Page 3

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Fafounet - 49 ans - Canada - créé le 06/09/2008 à 04h48
Fafounet
Hors ligne

On voit nos parents devenir vieux...

C'est tellement triste et dur à prendre que de voir nos proches perdre leur autonomie ! Est-ce que ça vous fait peur ?

La peur que ca vous arrive un jour ?

Tangila - 64 ans - France métropolitaine - posté le 30/01/2009 à 18h02
Tangila
Hors ligne

Il y a pas mal de personnes qui vivent très mal l’idée de vieillir. J’ai connu personnellement un jeune homme d’un peu plus de vingt-cinq ans, qui vivait dramatiquement l’anniversaire de ses deux filles. Voir vieillir ses enfants le jetait dans une forme de dépression durable et latente ! Il était incapable de se réjouir, il vivait si mal l’idée de vieillir !

Vieillir est angoissant !

Certains le vivent mieux que d’autres, mais globalement, beaucoup refusent cette "fatalité" et c’est ainsi que l'on voit fleurir des cures de rajeunissement à tous les coins de magazines , qu’on assiste à la propagation vitesse grand "V" de toutes sortes de pilules censées vous donner l’air plus jeune. Et puis il y a tous les adeptes de "la crise d’adolescence prolongée" qui, à cinquante-cinq ans, agissent et réagissent encore comme lorsqu’ils en avaient quatorze.

La peur de viellir va à mon sens avec le thème de la fuite du temps. Le temps qui passe a toujours préoccupé l'être humain. Lamartine a écrit : "Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours !". La mort, appelée par Job "le roi des épouvantements" (Job 18.14), suscite une crainte naturelle. Charles de Gaulle disait que la vieillesse pouvait être un naufrage. Jacques Brel chantait dans l’un de ses plus beaux poèmes, "Mourir, mourir ce n’est rien, mais vieillir... !"

Selon ma grand-mére, (vieille africaine decedée à l'âge de 105 ans, convertie au christianisme abandonnant ainsi sa réligion animiste) le secret pour être rassasié des jours de notre vie et de ce fait ne pas craindre la vieillesse, est de savoir bien compter nos jours, et appliquer notre coeur à la sagesse. Notre vie représente un capital de jours. Chaque jour, bien ou mal employé, est un grain de sable qui tombe inexorablement du sablier de notre vie !

Ce capital temps peut être dilapidé dans la folie. Le monde dépravé peut nous attirer vers des illusions de bonheurs éphémères, et un jour nous dirons: Les jours des années de ma vie ont été peu nombreux et mauvais.

Mais si nous appliquons notre cœur à la sagesse, et cela veut dire, avant toute autre chose, remettre notre vie entre les mains du Seigneur Jésus, nous pourrons dire comme David : "Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi…" (Psaume 23.4)

Je demande souvent à Dieu de m'apprendre à bien compter mes jours, à ne pas gaspiller dans des futilités le capital de temps qu'il m'a accordé, mais à l'employer d'une manière sage et réfléchie, afin que je puisse vivre ma vie pour sa gloire.

Tangila

Membre inconnu - posté le 30/01/2009 à 18h51
Désinscrit

Citation : et c’est ainsi que l'on voit fleurir des cures de rajeunissement à tous les coins de magazines , qu’on assiste à la propagation vitesse grand "V" de toutes sortes de pilules censées vous donner l’air plus jeune.

Voila le gros problème de la société qui, au lieu d'essayer de faire comprendre aux gens que vieillir n'est pas un mal - on peut vieillir et rester jeune dans sa tête et même dans son corps puis jeune d'esprit surtout, là est le plus important -, invente des pilules, régimes ou chirurgies miracles sensés donner la beauté éternelle et parfaite ! Car parler de spiritualité à l'homme c'est discréditer tout un pan de la société si pas toute la société dans son ensemble et ce n'est pas intéressant économiquement non plus car ca ne rapporte rien à l'Etat ... comme pour tout, la société se sert des complexes et peurs des gens pour se remplir les poches (et comme si ce n'était pas suffisant elle crée constamment de nouvelles peurs à travers les médias), et l'homme se fait avoir en beauté, preuve en est le succès de ces pilules miracle, de la chirurgie esthétique, des régimes, et l'ignorance des gens par rapport à tout ce qui est spirituel.

Pareil pour les complexes comme celui d'avoir une petite poitrine (vous trouverez bien mesdames un homme pour qui votre poitrine passera en second plan !!), les femmes qui se font refaire les seins pensant que c'est la poitrine qui font d'elles des femmes ? (Ne rions pas nous les hommes chez nous ça se passe souvent sous la ceinture, ou dans les muscles, comme si arrivé devant Saint Pierre il allait nous demander de faire le bras de fer pour déterminer celui qui aurait droit au Royaume de Dieu) La société impose un canon de beauté et fait volontairement en sorte que l'on tente de s'y conformer sinon on se sent rejeté ou mal dans sa peau. Alors qu'en y réfléchissant bien un beau physique est-il réellement important ? N'est-il pas mieux d'être avant tout beau intérieurement ? Surtout quand on se dit que la vie sur terre ne dure finalement que 70 à 100 ans (et oui on est loin des ancêtres d'Abraham qui vivaient jusqu'à 900 ans) et qu'après tout ce qui est physique n'aura plus aucune importance ? Car imaginons une société où l'apparence serait mise en second plan, et où la beauté spirituelle serait mise en avant, seriez-vous aussi nombreux à faire des régimes draconiens, à complexer sur votre physique ou à faire de la chirurgie esthétique pour être beau physiquement ? Bien sur que non, vous accorderiez davantage d'importance à la beauté intérieure. Après on peut vouloir suivre le mouvement comme un petit mouton ou se révolter...

Le physique n'est important que parce que la société nous le fait croire ! On choisi notre partenaire avant tout (en général) pour son physique, pour être bien vu dans la société, devant les copains etc. On cherchera s'il nous convient spirituellement que bien après, voire jamais pour certains qui se satisfont du physique.

Mais le physique finit tot ou tard pas s'étioler et alors on se sent moins amoureux, on décide de changer de partenaires... parce que physiquement il ne nous plait plus (j'aime pas son bide qu'il n'avait pas quand je l'ai connu, ou ses rides etc..) Le spirituel lui ne change pas, ou je dirais plutôt il évolue tout au long de la vie... ou régresse c'est selon.

Tangila - 64 ans - France métropolitaine - posté le 30/01/2009 à 21h43
Tangila
Hors ligne

Oui, de nos jours le culte de la beauté et de la jeunesse augmente et engendre la peur de vieillir. Pourtant chaque étape de la vie a son charme, sa beauté, ses privilèges...

Vieillir malade et dépendant tout en gardant la sérénité et la paix intérieur demande d'avoir cultivé une force spirituelle au préalable. Sinon effectivement cela peut ressembler à un naufrage surtout dans le monde occidental.

Sans un esprit fort nous seront toute notre vie et à fortiori en vieillissant envahis par de questionnement, de l'anxiété, de l'agitation, courant ici et là, en nous inquiétant pour la moindre chose.

"C'est dans le calme et la confiance que sera notre force." Le mot pour "calme" en hébreu signifie repos. Et repos signifie calme, détendu, libre de toute anxiété, être tranquille, se reposer sur un support. Ce support peut avoir diverses origines ( religieuses, morales, philosophiques, culturelles...).

Tangila

Viergesud - 63 ans - Algérie - posté le 01/05/2009 à 09h30
Viergesud
Hors ligne

bonjour tout le monde

peur de vieillir non.j'essaye de vivre mon age et je donne jamais l'ocasions a mon esprit

de me dire que jais vieiller.je suis toujour debout avec une demie sante.je suis opperes du coeur

il ya 8 ans tant que je vie la vieillesse viendra viendra.je demande a dieu la santé et la paix.et je dit au jeune viver votre jeunesse en liberté et vieillir en calme

Epicurien - 34 ans - Belgique - posté le 27/03/2012 à 13h25
Epicurien
Hors ligne

vieux en possession de son corps et sa tete ouais,mais jveux pas devenir un fardeau pour ma famille

Anne03 - 66 ans - France métropolitaine - posté le 29/04/2013 à 13h06
Anne03
Hors ligne

Certes, c'est bien joli de dire que " seule compte la beauté intérieure" ou la santé .

Mais il y a aussi une étape à franchir dans le début de la vieillesse, c'est celle de se dire que physiquement on ne plaira plus jamais à personne, qu'on sera une "vieille peau" dont personne ne veut . On n'a beau vouloir se faire meilleur que l'on est, ce qu'on VOIT de quelqu'un est aussi important, c'est une étape à franchir et parfois elle devient infranchissable .

Le moment où l'on a peur de n'être plus jamais désirable est aussi très difficile à vivre, à passer . ( Evidemment, ceux qui sont en couple depuis longtemps souvent subliment et ne voient plus l'autre tel qu'il est, mais les autres, tous les autres ? ... )

Ceux qui ont comme moi, une part de" futilité", pourraient-ils me répondre et me dire comment on fait pour surmonter sans douleur excessive le fait de n'être plus désirable, le fait d'être vieux PHYSIQUEMENT ? ...

Merci d'avance à ceux qui voudront bien me répondre sans faux-semblants , sans discours lénifiants ou moralisateurs !

Anne03 - 66 ans - France métropolitaine - posté le 10/10/2013 à 11h27
Anne03
Hors ligne

En lisant toutes ces réponses sur la vieillesse, ces réflexions si sages, je me sens superficielle et futile .

Certes l'essentiel , c'est la santé et l'autonomie .

Mais avant, il y a souvent une très longue période où quoique l'on fasse , l'on voit son corps s'abîmer et où on sait qu'on ne sera plus jamais objet de désir

On me rétorquera que c'est la loi de la vie, qu'il faut savoir accepter, etc. etc. mais, tout de même, cette étape n'est-elle pas aussi dure à franchir ??? (surtout quand on a été pas mal physiquement . )

Très peu de femmes participent au forum, mais j'aimerais qu'au moins UNE seule me dise qu'elle partage ce que je dis et me fasse part de son expérience .