Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Comment réagir face à la société actuelle - Page 3

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Membre inconnu - créé le 08/10/2008 à 15h49
Désinscrit

Je me questionne beaucoup ces derniers mois, et je constate que notre société va de plus en plus mal.

Les citoyens, dès leur plus jeune âge, sont formattés, manipulée par les médias, la politique et la publicité.

Tout ce qui compte dans notre société actuelle c'est notre plaisir et notre intéret personnel et égoiste. On pense de moins en moins à ceux qui n'ont même pas de quoi se nourir tous les jours, ceux qui vivent dans la rue.

On essaie d'accumuler de plus en plus de richesses, les riches veulent être de plus en plus riches, et ne se préoccupent pas des plus pauvres qui deviennent donc de plus en plus pauvres.

Dès que l'on a un petit bobo ou que tout ne va pas comme on veut, on rale. Par exemple on nous annonce une hausse du prix du pétrole, voire une pénurie. Que font les gens ? Ils manifestent et se plaignent, au lieu d'adapter simplement leur mode de vie aux nouvelles conditions en se disant que tout le monde n'a pas de voiture, où qu'il suffit de moins consommer.

Tout à l'heure a la radio j'ai entendu qu'un américain a tué sa femme et ses enfants, puis a retourné l'arme contre lui, après avoir perdu tout ce qu'il possédait. Pourquoi ne pas simplement prendre cette situation comme l'oportunité de donner un nouveau sens à sa vie, prendre un nouveau départ ? Est ce que notre vie se résume à nos possessions matérielles ?

Le monde ne serait-il pas meilleur si les riches essayaient d'etre moins riches en partageant leurs richesses avec les plus pauvres, en faisant preuve de compassion et en faisant de leur mieux pour rendre la vie de leur prochain meilleure ?

Est ce qu'il y a si peu de gens qui rêvent d'un monde où l'interet de son voisin passerait avant le notre ? N'est-ce pas là notre raison d'être sur cette cette Terre ?

Et vous ? Comment voyez vous les choses ? Quels sont vos trucs pour garder le moral en voyant la situation du monde et les mentalités se dégrader de la sorte ? Arrivez-vous à ne pas y penser tous les jours ?

Enfin, quels sont les gestes que vous posez pour contribuer à rendre notre société plus humaine ?

Clio - 53 ans - Belgique - posté le 15/10/2008 à 15h23
Clio
Hors ligne

Moi je sens que je vais réagir en devenant ERMITE ....

Mais avec une boîte aux lettres

Valedda - 48 ans - Autriche - posté le 16/10/2008 à 09h17
Valedda
Hors ligne

Citation : Totalement d'accord avec vous( Izanagui et valedda), mais le monde est multiculturel, par conséquent multiconcéptuel. Les pays dits en voie de développement ne pense qu'à la nourriture et aux besoins les plus rudimentaires; il croit que tout produit des pays développés est bonne à prendre. un homme qui pense encore à se nourrir pourrait-il penser à changer le monde? Qui prendrait ses réflexions pour modèle?

XENON

Tout à fait correct et même prouvé scientifiquement - connaissez-vous tous la pyramide des besoins d'Abraham Maslow de 1943 ? Je ne vais pas l'expliquer ici, mais je vous donne le lien à Wikipédia. Je vous conseille de le lire, c'est vraiment intéressant :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyramide_des_besoins_de_Maslow

Valedda - 48 ans - Autriche - posté le 16/10/2008 à 09h52
Valedda
Hors ligne

Tout bien, les efforts de la politique intérnationale et nationale sont importants, mais ils ne changeront pas la société. Pour changer la société il faut changer la pensée des masses, changer l'attitude dans la vie dont Solb parle plus haut. Et ce changement ne peut pas venir de l'éxtérieur ou d'en haut ... il faut qu'il se passe dans la société même.

Chacun de nous fait partie de cette société et peut choisir une vie vertueuse pour soi-même ainsi que disséminer les valeurs autour de soi. Avec un peu de bonne chance d'autres nous imiteront et les valeurs s'étenderont peu à peu. Sans doute, il aiderait énormément si la publicité et les médias cessaient enfin de glorifier la violence, la consommation, la richesse ...

Quand j'ai faim et je ne sais pas comment nourrir ma famille, il me sera bien égal comment je m'organise une pièce de pain ou une poignée de millet, ..., c'est vrai. Et sans doute, toute la pensée tournera autour de ce problème existentiel, mais le fait que je ne peux pas vivre mes valeurs ne veut pas dire que je les ai abandonnés.

Valedda - 48 ans - Autriche - posté le 16/10/2008 à 09h54
Valedda
Hors ligne

Citation : Moi je sens que je vais réagir en devenant ERMITE ....

Mais avec une boîte aux lettres

Ça serait bien dommage si tu te cachais dans ton ermitage ... mais tu accepterais de recevoir tes amis, n'est-ce pas ?

Xenonphile - 58 ans - Maroc - posté le 17/10/2008 à 01h27
Xenonphile
Hors ligne

Aujourd'hui, le mode de pensée dans certains cercles est le retour à la philosophie de Nietzsche.Ces cercles ont refait une nouvelle lecture de la conception nietzschienne pour contrecarrer la conception alarmiste de la politique américaine qui essaie de faire valoir ses idées de la part du monde.

XENON

XENON

Membre inconnu - posté le 27/11/2008 à 14h29
Désinscrit

Ce sujet ne fait que confirmer que je suis vraiment née à la mauvaise époque... Il n'y a plus de respect,de valeurs, le monde devient égoïste, comme cela été dit,j'ai de plus en plus envie d'aller m'exhiler sur une île déserte ! Les gens n'ont plus de valeurs,ne réfléchissent plus, tout leur ait du, ils ne font plus aucun effort pour mériter ce qu'ils ont.

Mais que faire à notre petit niveau pour essayer de changer les choses ?

De nos jours je reste étonnée quand un jeune commence sa phrase en disant bonjour et merci ! Cette constatation fait peur ! Il m'arrive souvent de remercier mes parents pour la bonne éducation qu'ils m'ont donnée.

Nous vivons dans une société matérialiste. C'est beau le progrès, avoir Internet c'est sympa, mais les gens ne sortent plus, ne se rencontrent plus, ne communiquent plus ou seulement par écrans interposés ! Ça fait peur... J'ai peur. Et cela ne va pas aller en s'arrangeant, parce que même si certaines personnes pensent la même chose que moi, nous ne nous manifestons qu'en discutant, il faudrait se faire connaître d'avantage.

Solb - 68 ans - Canada - posté le 27/11/2008 à 17h51
Solb
Hors ligne

Bien moi ma chere luciole . Cette été j'ai recu ma correspondante.On a appris a se connaitre et se faire confiance avec internet et puis on a décidé d,un commun accord de se rencontrer et de se voir etmeme vivre de bons moments ensemble.Comme dit VALEDDA C,EST A CHACUN DE NOUS DE FAIRE QUELQUES CHOSE.

Tangila - 65 ans - France métropolitaine - posté le 28/11/2008 à 12h21
Tangila
Hors ligne

De plus en plus de personnes se demande comment réagir face à la société d'aujourd'hui, cette sociète (je suis d'accord avec certains post sur le sujet) est, ce que nous faisons d'elle. Nous en sommes chacun à son niveau, à son échelle, responsable.

L'homme cherche une réponse à ses interrogations existentielles. Mais le drame, c'est qu'il ne la cherche pas au bon endroit.

Voilà pour ce qui me concerne et pour tant d'autres, la véritable réaction à avoir face à la société actuelle c'est d'avoir la foi. Il faut croire en l'existence d'un monde immatériel, infiniment plus vaste et extraordinairement plus puissant, auprès duquel le monde matériel, si impressionnant soit-il, n'est qu'un pâle reflet, "… les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles." (la bible 2 Co. 4.18)

Ce qui nous semble si solide, si inébranlable, tout ce que nos yeux peuvent voir, nos oreilles entendre, nos papilles savourer, notre odorat sentir et nos mains toucher, que tout cela, dis-je, ne durera qu'un temps, et passera un jour. Et cela, parce que, contrairement à ce que nous imaginons, la matière n'est pas la cause première, mais un effet, le résultat d'un mystérieux processus spirituel.

C'est par la foi (la mienne en Dieu)que nous reconnaissons que le monde a été formé par sa parole, en sorte que ce qu'on voit n'a pas été fait de choses visibles." (la Bible, Héb. 11.3)

Commencer à croire cela, c'est ouvrir une porte sur l'infini et sur l'éternité. C'est comprendre que l'être humain peut n'être pas livré pieds et poings liés aux caprices aléatoires de la matière, mais qu'il peut découvrir l'extraordinaire destinée que son Créateur a prévue pour lui ; que, tout comme il est venu au monde en tant qu'être matériel, il peut naître dans cette dimension nouvelle du monde de l'esprit.

Notre monde, c'est un monde où tout est possible, qui possède une entière autorité sur la matière dans laquelle nous vivons journellement, et duquel provient toute bénédiction, spirituelle ou matérielle.

La foi est antiscientifique, me direz-vous ? Je l'admets fort volontiers, car elle transcende tout ce que l'homme appelle science.

Tangila