Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Recherche d'amitiés - Page 4

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Membre inconnu - créé le 11/01/2008 à 12h23
Désinscrit

j'aimerai rencontré des italiennes, les françaises, les belges, les canadiennes et les americaines pour amitié et rencontres.

Tine - 50 ans - France métropolitaine - posté le 23/04/2008 à 12h25
Tine
Hors ligne

C'est amusant ; une des raisons pour lesquelles j'écris est exactement ce que dit Valedda ! Je ne sais pas tenir par e-mail ; je lâche toujours ; pour moi, le clavier ne fait pas passer mes sentiments ! et je tape avec mes 10 doigts et plutôt vite ^_^

Je ne sais même pas taper mes lettres ; je les écris toutes à la main !

Pour moi, rien de tel qu'une "vraie" lettre, sur du papier tout blanc ou décoré ; ce qui m'importe, c'est la façon dont la personne exprime ses sentiments, la manière dont elle se fait connaître, sont elle s'intéresse à moi et me laisse m'intéresser à elle.

Je prends aussi mon temps quand j'écris une lettre ; même si 15 attendent, je m'applique à chaque lettre et toutes mes amies le savent ; je réponds toujours dans les meilleurs délais possibles, mais écrire par voie postale, c'est aussi savoir attendre. Et attendre le courrier n'est-il pas la chose la plus excitante au monde ? Bon peut-être pas "la plus", mais j'adore cette attente et le bonheur de découvrir des lettres de personnes chères dans la boîte ; ou alors la déception lorsqu'il n'y a rien :-(

La correspondance postale est un cadeau ! C'est tout à fait ça, Valedda

Valedda - 47 ans - Autriche - posté le 23/04/2008 à 12h56
Valedda
Hors ligne

Pour moi comme pour Tine l'amour pour la correspondance postale n'a rien à voir avec l'habileté d'utiliser le clavier !!! Pas du tout - je sais taper avec mes dix doigts depuis l'âge de 9 ou 10 ans quand mes parents m'ont offerte une machine à écrire ( toujours méchanique ! ) pour Noel ... et je tape très vite. En effet, mes doigts sont souvent beaucoup plus vite que ma pensée ! Au travail je passe la plupart de mon temps en tapant des textes scientifiques et en recherchant sur internet - et j'y prends assez de plaisir ... mais c'est le travail. Les lettres privées sont autre chose.

Tine a très bien completé ce que j'ai écrit sur l'amitié par voie postale. Je ne peux que me ranger à son avis et à ses arguments.

Je me repète: la correspondance postale est un cadeau précieux - et comme tout cadeau on peut l'accepter - et y prendre plaisir - ou on peut le refuser.

D'ailleurs, Jacky, je le trouve très admirable que tu as relevé le défi de te plonger dans le monde informatique. Ma mère est un peu plus jeune que toi et elle n'y pense même pas ! Elle se refuse tout simplement aux techniques modernes.

Xenonphile - 57 ans - Maroc - posté le 18/05/2008 à 21h02
Xenonphile
Hors ligne

la correspondance postale est un grand plaisir. Ecrire avec une plume ou un stylo est plus intime qu'avec un clavier, mais... Toute correspondance est fructueuse si elle est bien régulée. J'écris à plusieurs correspondants de differents pays, mais ils sont paresseux, ils répondent très en retardou ne répondent jamais. Nouer une "amitié" par correspondance est un idéal!!

XENON

Valedda - 47 ans - Autriche - posté le 19/05/2008 à 10h11
Valedda
Hors ligne

C'est vrai. Dans la correspondance il y a beaucoup de gens parresseux qui ne répondent qu'avec grand retard ou pas du tout. Ou les lettres contiennent des banalités, ou parfois ce sont des lettres en série sans note personnelle.

Mais il y a aussi d'autres. J'ai plusieurs amis loyaux qui m'ecrivent régulièrement depuis des années déjà, même de tels que je connais depuis plus d'une décennie. Et je crois d'avoir enfin trouvé d'amies francophones de la sorte sur ce site-ci.

Pour une amitié il faut toujours deux personnes - et j'avoue qu'il n'est pas toujours facile de trouver un partenaire assez sérieux quand on écrit seulement des lettres postales. Il demande vrai intérêt, engagement, ouverture d'esprit, patience, espoir, ...

Lili - 78 ans - Italie - posté le 19/05/2008 à 18h21
Lili
Hors ligne

Je voulais faire remarquer, quand on demande à une personne de correspondre et la personne en question ,ne veut pas ou autre, la moindre gentillesse est d'envoyer un petit mot de réponse,ce qui a été mon cas ,j'ai toujours répondu gentiment,ça ne coute rien, et c'est plus sincére...

je suis Lili

Solb - 68 ans - Canada - posté le 19/05/2008 à 22h33
Solb
Hors ligne

bien d,accord avec toi lili c,estune question de repspect pour autre aussi

Jacky - 81 ans - Portugal - posté le 21/05/2008 à 11h01
Jacky
Hors ligne

L'amitié qui peut se créer dans un cercle tel que celui-ci (je parle de notre Penpal Tradition) se fait sans doute petit à petit, au fil des échanges, car il est très difficile de relater toute une vie et de se faire connaître en peu de lettres. Le facteur temps joue un rôle essentiel. Au cours d'un forum, ou simplement en lisant les profils on s'aperçoit de certains points communs ou quelque chose de franchement différent retient notre attention, notre curiosité. Un échange commence et peu à peu on fait plus ample connaissance. Parfois, il suffit de deux phrases ou d'un commentaire pour entretenir le courant Valedda. Il n'est pas nécessaire d'entreprendre une correspondance longue et suivie, car si belle soit-elle, cette correspondance à un certain moment pourra être ressentie comme un poids, une obligation : ce n'est pas le but recherché.

C'est comme rencontrer une amie dans la rue, lui parler quelques minutes, ou boire un verre avec elle, être heureuse de ce rayon de soleil pour la journée. Ces moments fugitifs aussi peuvent être très intenses.

Si je voulais répondre longuement à toutes mes correspondantes, je ne ferais plus rien chez moi, c'est impossible ! Et pourtant, je tiens beaucoup à chacune de celles avec qui je corresponds, chacune est UNIQUE pour moi.

Je fais amende honorable car j'ai appuyé sur l'élément féminin en parlant de correspondantes, en disant que chacune est unique, mais j'ai aussi des correspondants masculins !

Valedda - 47 ans - Autriche - posté le 21/05/2008 à 12h53
Valedda
Hors ligne

C'est vrai, Jacky, que les rencontres même de courte durée peuvent être très enrichissantes et intenses. Malgré tout ce ne sont que des connaissances temporaires et souvent superficielles tandis qu'une correspondance postale - au cas idéal - dure toute une vie et rend les partenaires très proches. J'ai dit que je connais quelques-uns de mes correspondants depuis plus d'une décennie - il faut ajouter que c'est juste la période depuis quand je m'écris avec des ami/e/s à l'étranger. Je ne l'avais pas fait avant.

Dans le forum nous nous rencontrons et nous discutons ce qui j'apprécie - sans doute - et pour des moments fugitifs - pour te citer Jacky - nous devenons des amis, c'est certain. Mais quand nous nous déconnectons du site, les gens dans le forum nous n'importent plus beaucoup, n'est-ce pas ? Peut-être nous pensons à l'un ou l'autre d'eux parce que quelque chose nous le rappelle, mais du reste : loin des yeux, loin du coeur. Il nous est bien égal si nous en aurons de nouvelles ou non. Et là c'est la différence entre les rencontres sans obligations comme ici et une correspondance sérieuse.

Á dire vrai, je réponds aux sujets dans ce forum avant tout pour échanger d'avis et pour pratiquer mon francais ... et parce que ca ne m'oblige à rien. J'ai trouvé des bonnes amies ici, mais pour l'instant je n'en cherche ni accepte plus pour éviter d'être débordée de lettres postales. Comme en tout il faut ne pas quitter des yeux la mesure : l'excès en tout est un défaut. Moi, je ne veux pas non plus finir par passer tout mon temps libre en écrivant à mes correspondants et amis. La vie c'est plus que la correspondance. J'y suis d'accord.

Xenonphile - 57 ans - Maroc - posté le 21/05/2008 à 17h57
Xenonphile
Hors ligne

tout à fait d'accord avec toi Valleda, on discute entre nous dans ce club, mais on ne se connait pas vraiment, rn plus une fois déconnecté, on pense à notre quotidien. Seulement la discussion vertuelle rend un peu les communications moins intimes car notre interlocuteur ne peut être celui qu'on pense être, comprends-moi un p'tit peu, je ne sais comment dire, les sensations y manquent dans la communications vertuelle, faire passer ses idées demande plus que le clavier. la feuille et le stylo sont des sensations qu'on peut faire transmettre à notre locuteur/interlocuteur. j'espère avoir bien dit mon idée.

XENON