Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

La rancune - Page 4

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Membre inconnu - créé le 26/09/2008 à 19h33
Désinscrit

Faites vous partit de ces personnes rancunières ou alors faut il vous emmener très loin pour que vous ne pardonniez pas????

Préféré perdre quelqu'un part RANCUNE ou essayer vous de discuter

de comprendre????

LA RANCUNE POUR VOUS EST ELLE NECESSAIRE?

Membre inconnu - posté le 18/10/2008 à 09h55
Désinscrit

je ne sais pas ou es passé mon premier message je vais répondre une deuxième fois

je ne suis pas rancunière je suis blessé mais en principe je ne fais jamais le premier pas comme avec certaines corresp j'ai dit ce que j'avais a dire et ensuite je ne reviens pas je ne fais pas le petit chien chien soit on revient vers moi et j'oublie ce qui c passé soit tant pis mais quand on me blesse ou quand me jette c né pas moi qui fait le premier pas a bon entendeur salut ( sourire )

Jen - 68 ans - Belgique - posté le 18/10/2008 à 10h10
Jen
Hors ligne

Personnellement j'essaie quand même une réconciliation.

Mais il est évident que si l'autre campe sur ses positions, alors, bien sûr, je laisse tomber. C'est normal, sinon, cela pourrait même devenir du harcèlement de ma part, et cela ne se fait pas !

Je trouve qu'on avance dans ce débat, bravo à celui ou à celle qui l'a lancé !

Bisous à tous

Jenny.

Membre inconnu - posté le 18/10/2008 à 11h34
Désinscrit

Mamie il faut mieux ouvrir les yeux regarde ton message est toujours là, sur la 2ème page :

Citation : je ne suis pas rancunière mais lorsque l'on ma blessé c jamais moi qui fé le premier pas je ne reviens jamais je laisse revenir celle qui ma blessé nété pas dans son assiètte elle a dit des choses sans pensé a mal on ma supprimé d'un site de corresp parce que j'avais dit ce que j'avais sur le coeur mais je ne peux être gentille j'ai le dos large mais bon faut pas poussé non plus maintenant je ne suis pas rancunière a moins que l'on ma vraiement fé du mal ( grave )

Plumamicale - 43 ans - France métropolitaine - posté le 25/10/2008 à 11h52
Plumamicale
Hors ligne

Citation : C'est vrai que c'est la pire des punitions ! Mais la personne la mérite-t-elle vraiment ? Je ne crois pas ! S'expliquer et parler ne peut qu'apaiser les rancoeurs, que ce soit pour l'un ou pour l'autre ! C'est pareil.

Encore une fois, la rancune ne peut venir que d'un manque de compréhension.

Si le mal a été fait expres, c'est de la méchanceté, et alors, il vaut mieux ne plus insister. Là, ça devient, à mon avis, un autre sujet.

Définition de la rancune dans le Larousse : "Ressentiment qu'on garde d'une offense, d'une injustice". Il me semble que là, on peut discuter, car ce n'était pas forcément voulu !

Bisous

Jen.

Je suis d'accord avec toi Jen. s'expliquer est la meilleure solution !! L'amitié ou l'amour n'en ressort que plus fort !!

La rancune ne sert qu'a se faire du mal surtout lorsqu'il s'agit du monde virtuel.

Sur le web, je n'ai pas de rancunes car j'estime que dans nos écrits, il y a beaucoup de mauvaises interpretations, on ne voit pas les réactions des gens. On interprète à notre façon. Pour cela, je pardonne très facilement.

Comme Jen, si j'ai blessé et que je n'obtiens pas de pardon ni d'explication à ce silence ou cette rancune, je n'insiste plus mais je garde espoir car je suis fidèle.

Dans la vie, c'est autre chose !!

Je ne pardonne pas facilement et je peux garder le silence des années durant sauf si la personne fait tout pour se réconcilier avec moi.

Mais plus je vieillis plus je pardonne lol. On a qu'une seule vie, ne passons pas à côté des belles choses ou belles amitiés.

[img][/img]

Terence - 42 ans - France métropolitaine - posté le 25/10/2008 à 13h29
Terence
Hors ligne

Le mot "rancune" m'a tjrs posé question. Cest comme le mot "haine". Je ne me souviens pas avoir jamais éprouvé de la haine contre qui que ce soit, et la rancune non plus je crois ne l'avoir jamais connue.

J'ai été menacé de mort, bafoué, roué de coups, j'ai été trompé, mis plus bas que terre, j'ai perdu à cause de qqn l'un de mes jobs les plus agréables et les plus lucratifs, j'ai connu ces traîtres, ces lâches, ces êtres machiavéliques qui par pure cruauté vous tendent des guet-apens monstrueux...

Je n'en ai jamais éprouvé de rancune. Et pour cause ! je ne leur en voulais même pas sur le coup. J'ai des souvenirs très précis des situations subies, et me souviens comme si c'était hier de la souffrance éprouvée. Mais pourquoi leur en aurais-je voulu ?...

Bon, je crois qu'il y a de l'orgueil dans mon "incapacité" à en vouloir à qqn. Qqn qui me fait une crasse ne mérite pas une seconde que je lui fasse en plus l'honneur de me préoccuper l'esprit, et je me refuse à m'encombrer l'esprit de toute pensée négative.

Mon hygiène de vie, et l'hygiène de mon mental, sont trop importants. J'ai trop à faire, pour moi et pour autrui.

Cependant la remarque de Finou, "si l'on faisait du mal aux êtres que j'aime le plus au monde, là ça ne passerait pas..." Là, j'avoue que je n'ai pas de réponse définitive. Quelle serait ma réaction ? Je crois sincèrement que là non plus je n'aurais ni haine, ni esprit de vengeance, ni quoi que ce soit de sentiment négatif.

Les êtres qui nuisent sont d'abord des malades. Il faut, non pas les plaindre, mais les soigner. Les aider à trouver ce qu'il y a de lumineux au tréfonds d'eux-mêmes.

Ceci me fait penser au livre formidablement beau et généreux d'Oscar Wilde, "De Profundis". Il y écrit par exemple :

"Si tu veux une devise pour la lire à l'aube et au crépuscule, trace sur les murs de ta maison, pour les faire dorer par le soleil et argenter par la lune, les mots suivants :

TOUT CE QUI ARRIVE A AUTRUI VOUS ARRIVE AUSSI A VOUS-MÊME."

Ce qui signifie que celui qui fait du mal à autrui se condamne lui-même. Et que si on rend le mal par le mal, on se condamne aussi soi-même.

Terence

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Jen - 68 ans - Belgique - posté le 25/10/2008 à 13h58
Jen
Hors ligne

C'est un livre d'Oscar Wilde que je n'ai pas lu. Tu me donnes une idée. Je le lirai sans doute un jour !

S'il parle de ce sujet, c'est intéressant.

Terence - 42 ans - France métropolitaine - posté le 25/10/2008 à 20h36
Terence
Hors ligne

Citation : C'est un livre d'Oscar Wilde que je n'ai pas lu. Tu me donnes une idée. Je le lirai sans doute un jour !

S'il parle de ce sujet, c'est intéressant.

Jen,

Mon post précédent est déjà presque une intro au "De Profundis" d'Oscar Wilde. Ce livre, qu'il écrivit en prison, est en fait une longue lettre à celui-là même qui le ruina, le fit mettre en disgrâce et envoyer dans la geôle de Reading.

J'en parle dans mon blog - avec de longs extraits parmi les plus sublimes :

http://tobydammit.over-blog.org/article-5043828.html

Je répète : l'un des livres les plus beaux et généreux que j'aie lus.

Terence

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Membre inconnu - posté le 11/11/2008 à 15h10
Désinscrit

je sais que je vais être l'incomprise du 'post'..

j'avoue, j'ai honte mais je suis très rancunière.

Je ne vais pas m'en faire pour des petites choses, non .. mais si on me fait quelque chose de fort, des paroles blessantes, ou si on me fait du mal volontairement, là je peux être féroce et je chercherais forcément à me venger. Je n'arrive pas à pardonner, pour moi, c'est trop facile ! j'ai l'impression de me dire, laisse toi faire, pardonne, l'autre pourras alors recommencer sans problème vu que tu lui a pardonné une fois..

je ne le vis pas toujours bien mais pardonner est encore plus douloureux pour moi.

c'est comme une carapace, la rancune me protège.

Par contre dernièrement, j'ai 'pardonner' à un mon ex mari de m'avoir tromper durant 6 ans (post sur l'infidèlité). j'ai mis 4 ans à pouvoir le faire mais aujourd'hui, cela ne me fait plus rien et je ne lui en veux pas du tout.

Alors, vraie ou fausse rancunière La Fée ?

Marguerite - 34 ans - Maroc - posté le 11/11/2008 à 16h05
Marguerite
Hors ligne

ma chère jolie fée,

je trouve sincèrement que le fait de pardonner une infidélité n'est pas du tout une chose facile, il faut bien avoir beaucoup de courage pour demander le pardon et encore plus pour l'accorder.

c'est vrai tu as mis beaucoup de temps pour le faire mais je crois que pour lui, continuer de vivre avec le fardeau de cette tromperie lui a était une vraie punition

voilà! je suis vraiment heureuse pour toi, tu as bien fait de pardonner (gentille fée) je suis sûre maintenant que vous vous êtes reposé de la torture du passé (enfin)