Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Le mariage mixte - Page 5

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Xenonphile - 56 ans - Maroc - créé le 08/06/2008 à 22h33
Xenonphile
Hors ligne

Que pensez-vous du mariage mixte, c'est à dire de deux personnes de deux continents/pays differents; surtout si les deux partenaires sont de deux cultures differentes? J'aimerais bien savoir vos avis sur ce sujet!

XENON

Lettyewan - 38 ans - France métropolitaine - posté le 03/12/2008 à 23h18
Lettyewan
Hors ligne

alors.. nous les mariages mixtes on en connait un rayon... du cote de ma mere, ma grand mere est viet et mon grand pere est comorien!!

du coté de mon pere, ma grand mere est hindu et mon grand pere est un melange de la reunion!!

mes parents etant deja tres melangés se sont mariés! en france!!

humhum

moi toute melangée avec un cheri portugais!!!

mon frere avec une demi vietnamienne.

et mon dernier frere.. ben elle etait bretonne la derniere!!

et je vous raconte pas au niveau de mes cousins!!sinon on na pas fini!

hihihi

et ca continueee!!

Terence - 42 ans - France métropolitaine - posté le 04/12/2008 à 03h34
Terence
Hors ligne

/ /

L'amour ne se commande pas, mais j'aspire tjrs à un mariage mixte. Communier pour la vie, avec une personne de culture totalement différente, et faire des enfants qui seront les vivants témoins de la beauté du partage des cultures.

Dans ma famille il y a aussi bcp de "mélanges". Je suis français, mais ma mère est allemande. Ma petite soeur chérie est, elle, mariée avec un Libanais - elle a d'ailleurs obtenu la double nationalité - non sans mal (8 années de tracasseries administratives).

Terence / /

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)

Tangila - 64 ans - France métropolitaine - posté le 04/12/2008 à 17h13
Tangila
Hors ligne

Je suis le résultat de multiples mélanges; de race, de culture, de religion et de niveau social et pour illustrer mes propos voici quelques exemples:

Mon arrière grand-mère une femme trés raffinée et érudite s'est mariée avec mon arrière grand père qui était analphabète

Ma grand- mère noire africaine a vécu et a eu deux enfants (dont ma mère) avec un blanc portugais,

Ma mère métisse, de religion catholique s'est mariée avec mon père Black africain trés fortuné de religion animiste

On arrive à moi, mariée en première noces avec un eurasien (blanc/jaune) et en deuxième noces à 22 ans avec un Black politicien de renommé mondial de 35 ans mon ainé.

Voici un petit résumé fruit de mon vécu et expériences mélangées. Plus que d'autres mariages, les mariages mixtes posent la question de l'identité. Chaque être humain construit son identité non seulement dans ce qu'il est, mais dans le style de vie qu'il choisit et en particulier dans le choix qu'il fait de son compagnon ou de sa compagne.

Lorsqu'on choisit un compagnon ou une compagne qui a plus ou moins les mêmes valeurs, le même style de vie que nous, le mariage nous permet d'évoluer dans l'existence sans trop bouleverser les fondements de notre être.

Par contre, lorsqu'on choisit de vivre en couple avec quelqu'un de très différent, par son origine, par sa religion, par son milieu social, par ses valeurs, ... la vie commune nécessite des aménagements importants pour chacun des membres du couple, et souvent, pour la famille entière.

A mon sens, c'est pour cela qu'il y a des conflits. Parce que ce qui est fondamental pour l'un "écrase" ce qui est fondamental pour l'autre, et que pour continuer à vivre ensemble, il faut créer un territoire commun, au prix de compromis parfois très douloureux.

C'est pour cela sans doute aussi que les enfants sont les cibles privilégiées de ces conflits. A l'enfant, chaque parent souhaite transmettre la part essentielle de ses valeurs et de ses expériences de vie... L'enfant dans son corps, dans son quotidien, dans l'éducation qu'on lui donne représente fondamentalement ce "territoire commun", possible ou impossible à créer.

On peut se dire que fonder un couple mixte, c'est faire le choix d'une vie de couple plus difficile, où les conflits risquent d'être plus nombreux, où les enfants risquent d'être "partagés" entre deux origines, deux familles, deux parents. Pourtant si des gens font ce choix, c'est sans doute qu'il en vaut la peine.

Vivre dans deux cultures c'est bien plus que deux façons de faire la cuisine, deux façons d'aimer sa famille, deux façons de s'adresser à Dieu - ce qui est déjà énorme. C'est aussi explorer deux façons de construire son être, c'est se donner du recul par rapport aux règles de sa propre culture, c'est oser se donner la liberté de choisir une part de sa vie.

Pardon pour la longueur de mon post

Métissèment votre

Tangila

Tangila