Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Typologie des correspondants - Page 5

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Valedda - 46 ans - Autriche - créé le 16/09/2008 à 12h49
Valedda
Hors ligne

Je suis une adepte de la correspondance postale depuis plus de 10 ans et dans le courant des années j'ai identifié plusieurs types de correspondants, savoir :

- type "collecteur" : ils ont des dizaines, parfois plus d'une centaine de correspondants à la fois et normalement la qualité de leurs lettres "individuelles" en souffre pas mal ;

- type "vite comme l'éclair" : ils répondent presque sur-le-champ à une lettre, mais sans s'y appliquer vraiment de façon que leurs lettres sont souvent courtes et futiles ;

- type "bavard" : ils écrivent page après page pour écrire sans avoir grand-chose à raconter et souvent leurs lettres sont ennuyantes à mourir ;

- type "saisonnier" : une lettre par saison de l'an, plutôt moins que plus ;

- type "toujours en hâte" : ceux écrivent souvent des lettres incohérentes qui sont difficiles à comprendre, s'ils répondant aux questions ce n'est que brèvement ;

- type "égotiste" : ils n'écrivent que d'eux-mêmes et ils ne prennent aucun compte du correspondant ou de ses lettres, surtout pas de ses questions, et ils n'acceptent pas d'autres avis;

- type "inquisiteur" : ils posent des questions sans cesse - souvent des questions très indiscrètes aussi - sans répondre eux-mêmes aux questions du correspondant ou s'ouvrir d'une autre façon à l'autre ;

- type "parfait ami" : avec eux c'est très facile de correspondre parce qu'ils écrivent des lettres intéressantes dans un style très agréable et de conversation. Par bonheur, la plupart de gens appartient à ce type !

Qu'en pensez-vous? Connaissez-vous encore d'autres types de correspondants ? Lesquels ?

Clio - 51 ans - Belgique - posté le 15/10/2008 à 15h22
Clio
Hors ligne

Citation : euh exhibitionnisme a un seul sens en français aussi il me semble (contrairement à l'anglais où exhibition a aussi un autre sens, celui d'exposition, dans un musée ou une galerie par exemple) mais c'est vrai que dans la correspondance cela semble louche... Je n'ai pas lu le sujet en question, s'agit-il d'un membre du site ?!

Non non, ce n'est pas un membre de ce site, sinon, je serais venue me réfugier auprès de toi, et j'aurais "cafardé" en signalant ce malotru !

(Plus facile ici qu'en lettres)

Bellaluna - 56 ans - Canada - posté le 15/10/2008 à 16h35
Bellaluna
Hors ligne

Tourlou,

Moi étant nouvelle, je n'ai pas toute l'expérience que vous avez tous. Mais lorsque l'on commence une correspondance avec une personne, c'est compliqué de trouver le fil conducteur principal avec celle-ci. Alors tu te décris un peu, tu poses quelques questions d'après le profil que tu vois. Mais c'est au fil des correspondances que tu découvres plus la personne et tu vois l'intérêt que celle-ci a pour toi. Moi dès la première lettre, si je ne connais l'endroit, je vais voir sur internet afin de m'informer de son environnement et je découvre de belles choses et paysages. Et si la correspondance continue, je fais une fiche sur son profil, car on ne peut se souvenir de tout et je rajoute toutes les petites informations pertinentes sur cette personne, au fil des lettres. Car je me dis que si la personne prend le temps de m'écrire, je me dois de répondre non comme un monologue mais un dialogue. Car tu ne peux échanger que sur toi même, dans ce cas, envoie toi une lettre qu'à toi-même simplement... tu pourras te répondre personnellement.

Membre inconnu - posté le 15/10/2008 à 17h45
Désinscrit

C'est sûr que dans la correspondance,comme dans la vie de tous les jours,on rencontre des gens bizarres mais quand même envoyer des photos de nu,je ne comprend pas trop l'intérêt.

Je me posais la question un temps de ne faire des demandes de correspondantes et pas d'hommes pour éviter ce genre de malentendus mais il y a aussi des hommes honnètes heureusement. J'en ai rencontré un il y a 8 ans sous une autre forme,correspondance par texto et on est amis depuis tout ce temps. Jamais aucun malentendus entre nous. C'est donc possible!!

Xenonphile - 56 ans - Maroc - posté le 16/10/2008 à 00h44
Xenonphile
Hors ligne

Toute personne qui prend la correspondance pour se distinguer et montrer sa nudité sans scrupule aucune ne mérite pas de l'intérêt; bien au contraire il faut l'éliminer de son carnet de correspondant. La correspondance est bénéfique au moment où les deux correspondants ont des affinités en commun.

XENON

XENON

Jen - 68 ans - Belgique - posté le 18/10/2008 à 05h54
Jen
Hors ligne

Et si on parlait d'autre chose ?

Toutes ces histoires d'"exhibitionnisme", et de photos de nus, c'est moche pour le site !

Aucun de nous ne cherchons cela ...

Et c'est tant mieux !

Nous devons pouvoir nous faire confiance, tous, les uns et les autres, et je crois que c'est notre but à tous.

Bisous à tous Jenny.

Terence - 42 ans - France métropolitaine - posté le 20/11/2008 à 17h28
Terence
Hors ligne

Le type que tu appelles de manière un peu cruelle "égotiste", je l'ai rencontré assez souvent. Un exemple en marge, car lié à un trauma après séparation :

J'ai une correspondante (par mail, qui m'avait contacté par mon blog) depuis deux ans, qui soudain, après avoir été quittée par son conjoint, s'est mise à ne plus jamais véritablement répondre à mes courriels, ne répondant qu'aux passages qui l'intéressaient : mes analyses du comportement de son ex.

Et ça a duré pendant près d'un an, elle faisait une telle fixette qu'il était impossible de parler d'autre chose. Je l'aimais bcp et j'ai continué de correspondre avec elle, répondant à toutes ses lettres - parfois trois par jour - elle était véritablement en détresse.

Elle a "fait son deuil" au fur et à mesure de notre correspondance, et est redevenue elle-même, adorable, généreuse et attentive, cette épreuve qu'elle avait partagée si longtemps avec moi a finalement resserré nos liens d'amitié.

Je crois que dans ce genre de cas il faut savoir se protéger mutuellement... Ce que je veux dire, c'est qu'il m'arrive de donner à un correspondant mon numéro de téléphone, et dans le cas que je cite, j'ai dû refuser - je savais que vu la tournure qu'avait prise notre correspondance, elle m'appellerait de jour comme de nuit pour s'épancher...

Dans le flot de l'expression orale je n'aurais pas pu en placer une - et ça n'aurait fait qu'entretenir son obsession.

Terence / /

« Les seuls êtres réels sont ceux qui n'ont jamais existé. » (Oscar Wilde)