Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Crise économique Mondiale - Page 6

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Solb - 67 ans - Canada - créé le 30/09/2008 à 01h54
Solb
Hors ligne

Que pensez-vous de la crise économique qui sévie présentement au USA et des répercusssions Européenne que cela peut avoir sur vos épargnes êrsonnelle et dans votre vie ?

Solb - 67 ans - Canada - posté le 14/10/2008 à 02h33
Solb
Hors ligne

ou je sais quele cours du pétrole a augmenter unpeu mais cela est du aux nouvelles intervention européenenne.cela a donné bon espoir aux investisseurs.Mais y reste que le taux de 87$ le baril est moindre que celui que l'on avait avant la crise 1.48$On verra cequi se passera dans avenir La baisse aura surement un effet domino

Jen - 68 ans - Belgique - posté le 14/10/2008 à 05h07
Jen
Hors ligne

En ce qui concerne le prix du pétrole : pour nous, c'est le prix du mazout de chauffage, du diesel, de l'essence, moi, il me semble qu'il ne fait qu'augmenter !

Pour remplir la cuve à mazout chez nous (chauffage et eau chaude), on n'arrive plus à la remplir complètement ! Elle fait 3000 l, et on n'achète jamais plus que 1500 (ou parfois 2000 l), maximum, à la fois ! C'est tellement cher ! On n'y arrive plus !

Et pour l'épargner, on est bien content d'avoir une cassette (insert, comme on dit en France), où on brûle du bois (on en a en réserve), et ça nous sert bien !

Le plus longtemps possible, on ne fait fonctionner le chauffage central que pour avoir l'eau chaude.

C'est ce qu'on fait pour le moment, mais dans un petit mois, il faudra se remettre au chauffage central, et là, ... le mazout... bonjour les prix !

Si cela diminue, ce n'est jamais que d'un cent, ou deux, ... et on ne voit pas la différence !

Qu'en pensez-vous ? Ai-je tort ?

C'est dingue, mais nous faisons tous les frais de tout ce qui se passe "au-dessus" de nous. Les dirigeants "brassent du vent", mais n'agissent pas avec assez de fermeté pour notre bien-être ! Et c'est valable dans tous nos pays occidentaux, me semble-t-il !

Maintenant, certains pays ne peuvent que nous envier : guerres, famines, ... mais je crois que ce serait un tout autre sujet à débattre.

Merci pour ce débat, il m'intéresse particulièrement,

Bisous à tous Jenny.

Membre inconnu - posté le 14/10/2008 à 08h45
Désinscrit

Différents pays ont mis des milliards d'euros dans les banques, comme l'a fait l'Amérique un peu plus tot.

Moi je me demande si cela profitera réellement à tout le monde ou juste aux riches. Car ce sont les riches avec de grosses sommes en banque, ceux qui achètent des actions en bourses etc qui y gagneront. Les petits et moyens salaires eux se contenteront de payer des impôts plus élevés car l'argent mis dans les banques (comptés en milliards d'euros) doit bien être pris quelque part et quel est le meilleur endroit si ce n'est les poches des contribuables qui déjà s'en sortent difficilement avec leur pouvoir d'achat de plus en plus réduits...

Mais les gouvernement ne pensent qu'aux gros salaires, les petits salaires pour eux ça n'existe pas...

Je me rappelle une phrase que disait Sarko au moment de son élection "travailler plus pour gagner plus" en fait il ne parlait pas de la même personne à ce moment... je travaille plus et il gagne plus.

Jen - 68 ans - Belgique - posté le 14/10/2008 à 08h58
Jen
Hors ligne

Citation : Je me rappelle une phrase que disait Sarko au moment de son élection "travailler plus pour gagner plus" en fait il ne parlait pas de la même personne à ce moment... je travaille plus et il gagne plus

Bien sûr que les riches ne paieront pas ! c'est nous qui allons payer .

Nos impôts : montée en flêche.

Nos salaires : descente monumentale.

Notre pouvoir d'achat : dégringolade !

C'est pour notre pomme ! On doit s'y attendre.

Bisous Jenny.

La citation est d'Izanagi, mais je ne sais pas comment vous faites pour qu'elle apparaisse en vert ! Je suis vraiment nulle en internet !

Jen - 68 ans - Belgique - posté le 14/10/2008 à 09h05
Jen
Hors ligne

Non, je l'ai modifiée, et ça m'a pris du temps ! Bisous Jenny !

Valedda - 46 ans - Autriche - posté le 14/10/2008 à 09h12
Valedda
Hors ligne

Citation : Différents pays ont mis des milliards d'euros dans les banques, comme l'a fait l'Amérique un peu plus tot.

Les pays de la zone EURO ont tous donné une garantie jusqu'à un certain montant aux banques pour faire remonter la confiance, mais ce n'est pas le même que donner d'argent. S'il faut donner de l'argent à une banque pour la sauver, il y aura des reglementations strictes et c'est dans la forme d'une nationalisation partielle de façon que l'état a plus de contrôle et participe au profit futur (s'il y en a) ainsi qu'il peut vendre ses parts s'il le considère approprié.

En Autriche, aucune banque est en danger de faire faillite en ce moment et les banques n'ont pas reçu - et si tout va bien ne recevront jamais - un seul cent de l'état. Malgré tout les banques n'avaient plus eu de confiance l'une à l'autre ce qui a presque arrêté le marché financier en Autriche ... et à la longue ça aurait causé de problèmes encore plus graves pour l'économie. Mais peut-être il y a parmi nous des économistes qui peuvent nous expliquer ce qui se passe maintenant ?

Valedda - 46 ans - Autriche - posté le 14/10/2008 à 09h26
Valedda
Hors ligne

Citation : Moi je me demande si cela profitera réellement à tout le monde ou juste aux riches. Car ce sont les riches avec de grosses sommes en banque, ceux qui achètent des actions en bourses etc qui y gagneront. Les petits et moyens salaires eux se contenteront de payer des impôts plus élevés car l'argent mis dans les banques (comptés en milliards d'euros) doit bien être pris quelque part et quel est le meilleur endroit si ce n'est les poches des contribuables qui déjà s'en sortent difficilement avec leur pouvoir d'achat de plus en plus réduits...

Mais les gouvernement ne pensent qu'aux gros salaires, les petits salaires pour eux ça n'existe pas...

C'est le prix que nous avons à payer pour éviter une crise encore pire, c'est-à-dire une dépression comme dans les années 1930, je pense.

Malheureusement, la crise ne se limite plus aux riches et aux bourses, elle commence à nous toucher plus directement. Hier soir une grande entreprise de fabrication d'automobile à annoncé le chômage partiel dans son usine à Graz à partir de novembre. Les responsables affirment que c'est seulement une mesure temporaire, mais je m'en doute ... Je suis fort convaincue que c'est inévitable que le taux du chômage augmente considérablement dans les mois qui viennent et je suis très sûre que les prix ne baisseront pas ... nous serons heueux s'il n'y aura pas d'inflation élévée ...

Jen - 68 ans - Belgique - posté le 14/10/2008 à 10h02
Jen
Hors ligne

Chère Valedda,

En effet, je n'ai pas entendu dire que les banques en Autriche étaient menacées. Mais pourquoi ? Sont elles toujours nationalisées ? Donc mieux "surveillées", et elles ne pourraient pas faire ce qu'elles veulent, comme les banques privatisées depuis longtemps dans nos pays ?

C'est intéressant de le savoir. Merci d'avance,

Bisous Jenny.

Valedda - 46 ans - Autriche - posté le 14/10/2008 à 10h51
Valedda
Hors ligne

Les grandes banques autrichiennes ont été privatisées assez récemment, c'est vrai. Mais la raison pour leur solvabilité c'est peut-être que dans les années 1990s deux petites banques privées ont fait faillite et en 2005 (environ) il y avait un grand scandal concernant l'agiotage d'une grande banque autrichien ce qui a mené à un durcissement des lois et à un renforcement du contôle bancaire.

D'ailleurs, les banques autrichiennes sont beaucoup plus actives dans l'est de l'Europe que dans les États-Unis et pour cela moins touchées de la crise des banques américaines. En outre, les autrichiens nous sommes très très conservatifs quant au placement de notre argent. Très peu de nous détiennent des actions, même pas telles des sociétés d'investissement - nous préfèrons les livrets d'épargne comme autrefois dont les valeurs actives ont été garantis par l'état jusqu'au montant de 20.000€ par personne et qui sont garantis sans limite depuis la semaine passée (comme en Allemagne).